Image de Kudu,

Kudu,

1 lecture

0

On se méfie d’Elle constamment,
Parce que Elle serait fourbe,
Parce que Elle ferait peur.

Enfin, c'est ce que beaucoup de gens en disent.
Pourtant Elle n’en a après personne.
Il n’y a qu’a regarder dans le baluchon avec lequel Elle est arrivée ;
La subtilité d’un échange et l’élégance de la diversité.

« Qui suis-je ?... Pourquoi suis-je ici ?... »
Sont des questions envahissant constamment son esprit.
Pourquoi ?
Elle ne saurait le dire.
Ces questions tournent dans sa tête
Comme l’alcool ferait tourner la tête d’un ivrogne.
Elle en est prise d’habitude.
Pourtant, Elle donnerait tout ce qu’elle possède pour que cela s’arrête.
Mais jusqu’à présent aucun remède.

Elle a tenté,
À plusieurs reprises déjà
De s’adapter à ces peuples effrayés.
Sur le moment tout allait bien...
Mais au bout du compte
Elle dérangeait plus qu’une odeur nauséabonde.
A quoi cela servirait-il alors
De s’adapter si cela entraine toujours un mouvement de recul ?

Je vous l’ai dit,
Elle a essayé de changer tout ça,
De s’adapter,
De se fondre dans la foule.
Elle,
N’a jamais cessé un instant...
Mais c’est comme si on l’avait enfermée dans une pièce
Ne possédant ni portes ni fenêtres,
Interdite sans motifs valables
De parcourir le monde qu’elle voudrait voir.
Cette pièce ?
Une "Compagny room"...
Qui par des "stéréotypes",
Des "normalités",
Des "évidences"...
S’est petit à petit bedonnée.
Et Elle en serait la responsable.


Elle...
Condamnée...
À l’exil ou à perpétuité
Par une population effrayée...
Effrayée par une délicate beauté
Nommée la Différence.




Laissons Elle être Différence
Et Elle,
Nous le rendra autrement.

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,