2
min

De Laval à Laval

Image de Nicole Masse

Nicole Masse

113 lectures

2

Martial Duval vivait sur la rue Dorval pas loin d’un hôpital de Montréal.
Martial avait rencontré par hasard Pascale dans un bal à Laval.
Pascale était d’origine orientale et avait vécu son enfance au Sénégal.
Ensuite, Pascale demeurera avec ses parents sur la rue Courval à Laval.
Jusqu'au jour où Pascale Bréal se mariera avec Martial Duval.
Comme sortie dominicale, Martial visitait Pascale à cheval de Montréal à Laval.
Il passait toujours par un pont de métal avec son bel animal.
En chemin, il apercevait souvent le fanal des bateaux qui allaient en aval.

Et puis un jour, Martial demanda la main de Pascale.
Pascale et Martial se sont mariés dans un endroit original du Portugal.
Puis les Bréal déménagèrent au Bengale dans la maison familiale de Pascale.

Puis Chantal Duval est née dans la maison familiale du Bengale.
Après la naissance de Chantal, Martial décida de s’engager dans les forces navales.
La vie de Chantal n’a pas été banale pendant que Martial était général.
La famille de Martial a voyagé du Sénégal au Népal en passant par Montréal.
Cependant, Martial avait juré à Pascale qu’un jour ils reviendraient vivre à Laval.

La petite famille avait vécu dans plusieurs capitales mondiales.
Qu’elles soient régionales ou provinciales, c’était toujours radical.
Le général avait toujours été loyal envers les forces navales.
Un peu plus tard, le général est devenu amiral et fut muté à Montréal.
Pascale et Martial déménagèrent sur la rue du Cardinal à Laval.

C'est maintenant Chantal Duval, la fille de Martial et Pascale qui vivait à Laval.
Chaque matin sur son balcon, Chantal écoutait chanter les cigales.
Elle lisait son journal de Montréal pour y lire les nouvelles mondiales.
Un beau matin, Chantal leva les yeux et vit sur un bicycle à pédales, un beau maréchal.

Chantal trouvait qu’il était beau ce maréchal.
Chantal voulait connaître le nom de ce beau rital.
Chantal enfila donc ses sandales et traversa la rue Roberval.
Chantal entendait dans ses oreilles le sifflement d’un cardinal.
Pendant que le beau maréchal la regardait avec un sourire cordial.

Chantal trouva que d’être aussi beau était presque immoral.
Le beau maréchal se présenta à la belle Chantal.
Il s’appelait Réal et vivait tout près de la rue Coral à Montréal.
En lui parlant, Chantal sut qu’elle venait de trouver son homme idéal.
Réal espéra que Chantal deviendra son intérêt principal.

La voix de Chantal était si douce et musicale à l’oreille de Réal.
Chantal trouvait que ce beau rital avait un port de tête royal.
Pour Réal et Chantal, la rencontre au parc de Laval avait été fatale.
Chantal et Réal savaient que cette rencontre serait capitale.
Une rencontre originale qui mettait fin à la vie peu géniale de Chantal et Réal.
Réal et Chantale se sont revus au festival Juste pour rire de Montréal.
Réal Belval a alors invité Chantal Duval au bal régional de Laval.

Avec ce bal, nous voilà revenus au point initial.
Dénouement original? Non, plutôt la preuve fondamentale.
Sans tomber dans le paranormal, nous pouvons être conscients que la vie n’est que spirale.
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,