Montélimar

il y a
1 min
12
lectures
2

Je suis un poète rêveur un écolo citoyen plutôt introverti un humaniste  [+]

A perte de vue dans tes champs tes vallons avoisinants
La lavande bienfaisante diffuse son odeur à profusion
Si je me shoote sans complexes de son parfum enivrant
C'est pour écrire à l'encre de mon cœur ton nom

Chaque fois je me transpose sur ton pont de Saint James
Là où les deux rivières font leur trait- d'union
Avec le Roubion pour vecteur plein de baume à l'âme
A voguer un instant vers la mer dans une brève illusion

De la porte Saint Martin jusqu'au château des Adhémar
Tu étais ceinturée jadis de murs de pisé pour remparts
Qu'un roi sans cœur s'est empressé de faire démolir
Tel un lion infâme a voulu châtier ses habitants les punir

Il repose en ton sein un homme politique
Sans être très connu il fut un président modéré
Fervent défenseur de notre république
Je vous salue chapeau bas Monsieur Émile Loubet


Tes allées Provençales m'ont ouvert chaleureusement les bras
En nouvel arrivant gourmand je goûte ton nougat
Pour toutes tes bonnes choses je te remercie ô Montélimar
Je t'offre ces quelques vers ma ville avec tous mes égards

2

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,