Macabres vagabondages...

il y a
1 min
22
lectures
1

me décrire? A quoi bon, ce n’est en fait qu’un jeu de dupe ou l’on tente de se présenter sous son meilleur jour... non, lisez-moi, et si vous savez lire au delà des mots, alors peut-être ... [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Elle était mon âme
Et par un torride été
Elle est devenue
Insipide
 
Et coule mon drame...
 
Elle était mon cœur
Et parce qu'elle a "été"
Elle a disparue
Dans le vide
 
S'écoulent les heures...
 
Et flottent à la surface
Les morceaux de l'épave
Qui doucement s'effacent
Ne reste que l'entrave...
 
Un souvenir image, une photo froissée.
 
Quand la houle vagabonde
Sous le tonnerre qui gronde,
Offre la danse immonde
Des corps qui se dégondent...
 
L'amour dans nos orages, sans bruit s'est fracassé.
 
Je hurle mes entrailles,
Maudis mes déchirures,
Mes crevasses et mes failles
Mes intimes fissures
 
La nuit n'est que sueurs
Douleurs entre les pleurs
Le vide est sans saveur
Désormais je me meurs
 
A m'arracher les yeux
Et m'écorcher les veines
Je suis devenir vieux
Et la mort m'entraîne
 
Solitude ennemie
Aujourd'hui tu deviens
Ma vraie meilleure amie
Incontournable... Enfin...
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,