Ma faute d'érotographe

il y a
1 min
19
lectures
1
Il est bien sûr que pour connaître les sorciers,
J. K. a dû passer des années à Poudlard.
Et moi, pour être du sexe un vrai romancier,
Je vivrais jour et nuit au fond des lupanars.

Tout comme Méliès, pour faire de la science-fiction,
fut bien obligé d'aller jusqu'à la lune,
Je n'aurais de place dans l'érotique édition
qu'en enfilant toutes mes lectrices une à une.

évidemment, Stoker s'est fait sucer le sang
par un inquiétant vampire dans les Carpates
Comme moi la pine par deux chiennes à quatre pattes...
Vous pouvez me croire, elles ne faisaient pas semblant !

Non, faut m'excuser, je ne rendrai pas public
l'incroyable richesse de ma vie intime...
Sur mes amours vous n'aurez pas un centime ;
Bien qu'érotographe, j'nen suis pas moins pudique !
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !