Le lac mystérieux

il y a
1 min
14
lectures
1

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

L'eau de ce lac était si sombre
Que l'ombre, elle même, sans reflets,
Se perdait dans l'onde profonde
Quand le soleil, là, la baignait
De silhouettes d'arbres si fécondes
Qu'on aurait dit toute une forêt,
Comme une réplique qui inonde
Ce vaste plan d'eau immobile
D'une nature où se confondent
Réalité et irréel ;
Une étendue toute vagabonde
Entre la terre et puis le ciel,
Que perception, mal assimile,
Laissant croire en un autre monde
Avec abondance de mystères
Venant de nos pensées fertiles .
D'aucuns imaginent une nymphe
Sortie, alors, du vieux cratère
Tout rempli d'une noire lymphe,
En déesse couverte d'argent
Du coup, en son centre, éclairant
Le paysage si fantastique
D'un lac du temps préhistorique
Formé par un astéroïde
Qui a creusé sa cavité
Lors d'un gros choc cataclysmique
Donnant son aspect sphéroïde,
Sa profondeur mésestimée .
C'est là peut être la raison
Pour que ce morne lac attire
Nombreuses personnes en dépression
Qui viennent donc là pour souscrire
A un baiser, à un sourire
De cette jolie divination,
Et éviter d'aller mourir
Après un sinistre plongeon
Dans ce grand lac, là, où chavire
Terrible spectre de l'illusion .
1
1

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
tu sais, ça me fait penser à la blanche Ophélie de Rimbaud, j'aimmmmme ...

Vous aimerez aussi !