J'ai demandé à la poussière de me parler d'hier

il y a
1 min
258
lectures
68
En compétition

J'écris pour pouvoir lire la couleur du ciel et de la poussière  [+]

Image de Hiver 2021
J’ai demandé à la poussière
De me parler d’hier…



La cour crevait d’une sauvage floraison
Sa peau goudronnée se soulevait grisâtre
Au son du balcon la vieille maison grinçait
Les volets s’écaillaient de notes taciturnes

Les marches étrécies grimpaient de mousse
Ma mémoire dévalait la rampe rongée
Mes pas se coupant de silence obtus
Butèrent contre le porche au regard forgé


J’ai demandé à la poussière
De me parler d’hier encore…



« Qui est là ? » gémit la porte à fleur de bois
En frottant son bas sur les petits carreaux
Noirs, gris, rouges dans le couloir écho
« Un, deux, trois, soleil ! » sursauta l’enfance

Les murs essorés de soleil m’étranglaient
Les placards racontaient des histoires bancales
Les armoires s’effeuillaient d’automne en chiffon
La tapisserie avait délavé ses fleurs


J’ai demandé à la poussière
De me parler d’hier encore
Mais elle m’a paru si triste…



La cave descendait au fond d’un cauchemar
Le grenier fantasmait de toiles d’araignée
J’ai couru sans fin hors de ces entrailles
Ça fouillait la peur là où les mots se pendent

Tout un paysage me jetait dehors
Dans le jardin griffu, emmêlé du passé
Un coquelicot brouillonnant les couleurs
A soufflé ses pétales dans le vent


J’ai demandé à la poussière
De me parler d’hier encore
Elle m’a paru si triste…
J’ai alors refermé la porte
68

Un petit mot pour l'auteur ? 86 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Nelson Monge
Nelson Monge · il y a
Très beau jeu avec les mots !
Image de Dominique Alias Suna Descors
Dominique Alias Suna Descors · il y a
Whouahhh !!! Votre titre m'a tiltée et embarquée direct et j'ai voyagé dans votre émotion... c'est profond, puissant... vos mots laissent une empreinte émotionnelle délicate... on ressent les vibrations de tout le passé de cette maison comme si elle vous avait parlé.
Vraiment bravo.
Encore whouahhh !!! Je vous envoie direct en finale et la place de lauréat serai largement méritée.
De plus, je l'ai relu plusieurs fois par plaisir.
Le titre révèle avec puissance la poussière du passé.

Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Merci beaucoup Dominique.
Image de Rupello O
Rupello O · il y a
sans se retourner...
Image de Frederic Cogno
Frederic Cogno · il y a
C'est très joli. Exquise lecture
Image de Louisa
Louisa · il y a
Tout est poussière et finira poussière.... Que de mélancolie dans ce texte..
Image de LaNif
LaNif · il y a
Très joli.
Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
à la recherche du temps d'antan
d'un hier parfois douloureux
en ces murs devenus hostiles
laisser les souvenirs là-bas
dormir sous la poussière
s'en aller sur la pointe des pieds
ne pas réveiller le passé

vos mots choisis et bien placés
m'ont menée jusqu'à la maison
abandonnée

Image de Lyne Fontana
Lyne Fontana · il y a
Hier qui nous met à la porte. Je ressens bien une sorte d'hostilité qui est intéressante, car souvent peu exploitée lorsqu'il s'agit de souvenirs.
Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
Un poème en forme de valse hésitation: plonger dans les souvenirs au risque de s’y étouffer ou refermer la porte.
Image de Blandine Rigollot
Blandine Rigollot · il y a
La douce nostalgie qui émane du poème s'assombrit d'un coup avec la cave et le grenier. Il n'y a pas que de bons souvenirs dans la vieille maison.

Vous aimerez aussi !