Des Fourberies de pasquins

il y a
1 min
329
lectures
55

Je vous souhaite la bienvenue sur ma page ! Mon dernier texte en date : AU CROISEMENT DES POSSIBLES (Prix des 10 ans) À redécouvrir : UNE ÂME DE VERRE (Prix Renaissances) et RETOUR DE  [+]

Avertissement : ce pastiche est bien évidemment une fiction. Toute ressemblance avec des situations ou personnages existants ou ayant existé serait pure coïncidence. Il ne saurait en être fait reproche à l’auteur de cette œuvre satirique, dirigée contre des pratiques universellement répandues : le faux-semblant et l’hypocrisie.
Le modèle du pastiche est le poème de Verlaine : « Clair de Lune », dont le texte figure en dessous.



Leur brame est un laid visage moisi
Qui va portant masques et bergamasques
Jouant du pipeau, bêlant, et quasi
Sinistres sous leurs accoutrements flasques.

En pratiquant sur le mode flatteur
L’amour de soi, la caresse opportune,
Ils n’ont pas peur de perdre leur honneur
Et leur chanson se flétrit sous la lune

Sous la lune lugubre des corbeaux
Qui fait trembler le rêveur en son arbre
Et hurler les enfants dans leurs berceaux,
Qui voient graver la hideur dans le marbre.

_________________________________________


Le poème de Verlaine (Clair de Lune) :


Votre âme est un paysage choisi

Que vont charmant masques et bergamasques

Jouant du luth et dansant et quasi

Tristes sous leurs déguisements fantasques.



Tout en chantant sur le mode mineur

L’amour vainqueur et la vie opportune,

Ils n’ont pas l’air de croire à leur bonheur

Et leur chanson se mêle au clair de lune,



Au calme clair de lune triste et beau,

Qui fait rêver les oiseaux dans les arbres

Et sangloter d’extase les jets d’eau,

Les grands jets d’eau sveltes parmi les marbres.

55

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !