1
min

CQFD

Image de Zouzou

Zouzou

24 lectures

2

Des goujats sans pareil
Je dégage la treille
Ou la vigne cigüe
De ses raisins qui tuent


Pour les mariés gentils
Je sors ma panoplie
De la femme bon chic
Et bon genre homérique


Aux cœurs durs  ressortant
Les vieux étendards blancs
Je mets de la couleur
A leur vie de sapeur


Au lieu de rapprocher
La vie mue le côté
Des joies encore possibles
En peines inextinguibles


Mais...c'est d'une tristesse
A en mourir de rire !
2

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,