Amour à mort !

il y a
1 min
25
lectures
5

J’ai écris pour Lui pour m’amuser, puis pour me consoler. L’écriture était ma came, ma dose de calme. Je n’écris plus pour lui, je me suis sauvée. Je me suis trouvée. L’écriture est  [+]

Quand Le vent chante entre les branches des ifs,
C'est pour accompagner leurs souffles jouissifs.
Quand la lune se teinte de sa blancheur
C'est pour couvrir leurs corps de sa lueur.
Couché et dénudé sur un lit froid de pierre,
Ce soir, le bel amoureux se plaît d'être fier,
De caresser celle à la passion sans pudeur,
Qui s'allonge sous lui dans le drap frais des fleurs.

Leurs yeux sont ouverts sur le corps de l'être aimé
Comme pour en garder le souvenir à jamais.
Leurs lèvres roses s'effleurent, se picorent,
Comme des fous affamés, ils se dévorent.
Leurs langues chaudes se goûtent, se savourent.
Elles cajolent, elles mignotent le doux velours.
Mouillés et passionnés, les baisers sont donnés
Comme pour les porter à la postérité.
Leurs peaux brûlantes se ressentent, se pressent,
sous les gestes tendres et souples des caresses.
Le battement de leur cœur tonne à la volée,
Plus fort, plus rapide que des nouveaux mariés.

Sous le regard de la tête penchée d'un Christ,
Sous la bienveillance d'une sainte Vierge ,
les deux jeunes amants enlacés s'unissent,
À la vacillante lumière des grands cierges.

Leur incommensurable amour est vivant.
Il ranime les jalousies des revenants.
Ils s'aiment, se sont promis pour l'éternité.
Ils provoquent l'envie des corps aux os usés.

Ils s'aiment devant une foule silencieuse.
Face aux ébats, elle demeure respectueuse.
Les regards vides sont fixés comme pétrifiés.
Les lèvres pincées soulignent des sourires figés.
Les langues sèchent dorment dans leur cavité.
Les bouches demeurent muettes, étouffées,
par la mâchoire bloquée au tissu noué.
Les froides peaux glabres sentent, se flétrissent
Sous la lourdeur des vieux linceuls qui jaunissent.
Les cœurs immobiles sonnent plus sourd que le glas,
Ils montrent la révélation de leur trépas.

Certaines de ces âmes pourraient être choquées,
et se retourner dans leur enveloppe étriquée
des gens rangés, disciplinés dans les allées.
D'autres, plus amusés par cette activité nocturne,
joueraient aux feux follets entre les urnes.

Les deux amants soupirent, gémissent,
Ils chantent la mélodie du plaisir, ils jouissent.
Avec ampleur, leurs cris se muent en râle fort
Jusqu'à ce qu'ils atteignent la petite mort.

On peut dire aussi que le lieu est choisi,
ce sont les portes légères du paradis,
ou les sombres lourdes portes de l'enfer,
Car, ici...l'amour se donne au cimetière.
5
5

Un petit mot pour l'auteur ? 8 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de François Personne
François Personne · il y a
La curiosité de faire plus ample connaissance avec un univers découvert sur le tripot m'a poussé à franchir le seuil de votre page et grand bien m'en a pris...
C'est très bien écrit et d'une sensualité transgressive à souhait comme j'aime. J'adore...

Image de Claudine Rêve
Claudine Rêve · il y a
Merci, d’être venu me lire. Et merci pour votre commentaire ; et ceux laissés sur mes autres poèmes.
Image de François Personne
François Personne · il y a
Je vous en prie... Lorsque le soleil du cœur s'éveille... Pourquoi ne pas dire à ceux que l'on apprécie que, justement on les apprécie?... Par cette pudeur idiote qui font que passent inexorablement les heures et que mystérieusement l'on demeure?...
Bonne journée Claudine...

Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Une ambulance bien particulière.
Ça peut donner envie...ou l’inverse ! Merci pour ce texte complètement atypique.

Image de Claudine Rêve
Claudine Rêve · il y a
Effectivement ça peut ...refroidir 😂
Image de Ikouk OL
Ikouk OL · il y a
Joli texte belle sensualité
J'aime
Je vous invite à lire La chartreuse sur mon profil
(https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chartreuse)

Image de JFG Sanshiro
JFG Sanshiro · il y a
Macabre et vivant, emplit d’une belle sensualité et d’un véritable amour.
J’aime beaucoup tout simplement.
Si le cœur vous en dit, un petit tour sur ma modeste page me ravirait.

Image de Claudine Rêve
Claudine Rêve · il y a
Merci pour ce joli commentaire 😊
je pars vous lire .

Vous aimerez aussi !