184 lectures

15

Salle de réunion "Temps difficiles" QG des 4saisons.
Ordre du jour : Tristesse d’Automne / Plaintes & problèmes variés.
Personnes présentes : Printemps – Été – Automne – Hiver - M. Décoiffé – Mme Gouttedeau – M. Éteint.
Personnes excusées : M. et Mme 4saisons – M. Transi (Grand froid).

Hiver, Printemps et Été tentaient sans succès de réconforter Automne. Celui-ci était secoué de sanglots et menaçait de partir à jamais.
— Que t’arrive-t-il ? questionna Été.
— Je suis une saison maudite, je ne sers à rien. Les gens me détestent...
— Mais non, pourquoi dis-tu ça ?
— Tout a commencé hier matin, lorsque Vent mauvais soufflait fort et a emporté le chapeau d’un vieux monsieur qui a dit : « saleté de saison ». Une heure plus tard, Averse a déferlé et a ruiné le pique-nique géant organisé par l’association « Pause déjeuner ». L’après-midi, une maîtresse a donné un sujet de réflexion à ses élèves sur les saisons. Ils m’ont critiqué, et ont dressé une liste de désagréments liés à cette saison inutile et décomposée : rentrée scolaire, feuilles qui tombent, vent, pluie...
— Eh bien ! Que devrais-je dire ? L’interrompit Hiver, furieux. La saison la plus pénible, c’est quand même la mienne. De qui se moque-t-on ?
— Calme-toi, insensible ! intervint Printemps. Tu vois bien qu’Automne n’est pas bien. Tu pourrais faire preuve d’un peu de compassion au lieu de faire ton bonhomme. Allez Automne, tu peux te confier !
— Oui, je disais que pour tous ces gamins, leur saison préférée c’est Été, avec dix-huit voix, grâce notamment aux vacances, soleil, mer, jeux, barbecues, glaces, couchers tardifs...
Printemps a été complimenté pour sa douceur, sa beauté : bourgeonnement des fleurs, nouvelles feuilles, fin des périodes d’hibernation...
Hiver a été plébiscité pour ses fêtes, surtout Noël et ses cadeaux, les batailles de boules de neige, le ski, la luge...

Été prit la parole :
— Tu sais, ma période n’est pas si agréable que ça. Je fais face à des feux et dois négocier avec Sécheresse afin qu’elle ne fasse pas trop de dégâts. Je dois affronter les brûlures causées par Soleil et j’entends constamment des remarques blessantes telles que : l’Été est insupportable, ou cette canicule nous tue.
— Moi, c’est pareil rebondit Printemps. L’année dernière, Hiver est parti en retard et j’entendais : « mais ce n’est pas possible, où est ce foutu printemps ? » Pourtant, j’œuvrais comme un fou pour faire repartir la machine. Puis Inondation est arrivée sournoisement et s’est répandue partout.
— Et moi donc ! s’emporta Hiver, quand je ne suis pas assez coriace, les gens disent : « Cet hiver trop doux accentue le réchauffement climatique. » Lorsque, au contraire, je suis glacial, ils se plaignent de ce détestable hiver et de ses rigueurs.

Trois responsables du Ministère des Éléments étaient présents : Mme Gouttedeau du Service des pluies, M. Décoiffé du Service des vents et M. Éteint du Service des feux. Ils écoutaient les sempiternelles lamentations des saisons et notaient les réponses à donner à chacune. M. Décoiffé prit la parole :
— Nous savons que nous portons notre part de responsabilité sur les quatre saisons mais nous rencontrons actuellement des difficultés d’organisation. J’avais demandé à Petite brise de travailler hier, mais celle-ci était souffrante et s’est fait remplacer par Vent mauvais qui s’est fait un plaisir de virevolter dans tous les sens. C’est lui qui a emporté le chapeau du plaignant.
Madame Gouttedeau dit à son tour :
— Chez nous, même scénario, Averse était programmée pour ce matin, mais elle a commis une erreur de planning qui a eu de fâcheuses répercussions.
M. Éteint sourit en écoutant sa collègue et enchaîna :
— Pour info, ça chauffe en ce moment pour Feu de forêt. Il a été pris en flagrant délit ; il a supplié Mistral de souffler sur un foyer dans la région sud. Il doit passer en commission demain, et nous sommes impatients de connaître l’excuse bidon qu’il va nous servir. Il ne pense qu’à jouer et ne se rend pas compte des conséquences.
Soleil promet d’atténuer son rayonnement, mais ce sont des promesses d’été qui ne font pas long feu. On le connaît tous : ce qu’il aime, c’est briller en société.
M. Décoiffé replaça une mèche de ses cheveux et ajouta :
— Pour ne pas changer, nous avons des problèmes récurrents avec Tempête, Ouragan, Tsunami, Tremblement de terre et compagnie qui sont hors de contrôle et tellement imbus de leur personne qu’ils ne daignent même pas se présenter quand on les convoque. Seul Cyclone jette un œil sur les avertissements reçus par mail et affirme être entraîné par le tourbillon de la vie. M. Transi vient d’envoyer une lettre de rappel ferme à Verglas. Ils ont beau lui répéter que Neige suffit, il a la tête dure et s’incruste à chaque fois. Il accuse Hiver de le harceler afin qu’il lui rende visite.
— C’est faux ! dit Hiver, blanc de colère. C’est vrai que j’aime Neige et Vent glacial, mais de là à dire que je suis de connivence avec Verglas !
— Je me souviens avoir reçu par erreur un SMS d’invitation...
— Tais-toi, Printemps, on ne t’a pas sonné. Personne ne sait que sous ta douceur printanière se cache un vrai démon. D’ailleurs, Giboulée de mars est là pour confirmer mes dires.
— Ça suffit tous les deux ! Vous ne voyez pas qu’Automne est triste ? coupa Été.

Tous regardaient Automne qui semblait au bord de la dépression. Madame Gouttedeau voulut le consoler, mais Hiver intervint avant elle.
— Écoute Automne, tu sais que, malgré ma dureté, je t’aime beaucoup. Tu es mon frère et je n’aime pas te voir triste. Hier, alors que j’étais venu te rendre visite, j’ai croisé Vent mauvais, et je lui ai dit ses quatre vérités. Il a récupéré le chapeau envolé, y a ajouté un billet de cent euros perdu par un passant étourdi, et l’a déposé sur le banc à côté du vieil homme ravi.
La maîtresse a loué tes goûts en matière de mode : excellent mariage des couleurs ; habits chatoyants des feuilles et parures changeantes du ciel qui révélaient ton talent. Elle a fait allusion aux peintres et aux poètes inspirés par tes magnifiques paysages. Tu es la saison des pluies ; Dieu sait s’il en faut ! Celle de la vigne et ses raisins, des petits animaux qui s’activent juste avant mon arrivée. Tu prends soin des arbres et de leurs feuillages afin qu’ils refleurissent chaque année. Et tu es la saison préférée des amoureux qui aiment marcher main dans la main en te contemplant.
Les enfants ont été sensibles aux paroles de leur institutrice et ont décidé de te rendre hommage ; certains en croquant tes tableaux, d’autres en inventant des poèmes sur ta beauté et ton charisme.

Automne, ému par les paroles de son frère, avait retrouvé le sourire.
— Merci, Hiver, tu n’es pas si méchant finalement. Et merci à tous pour votre patience.
— De rien, mon vieux. Au fait, les gars, Accident de la vie m’a donné un bon pourboire... Inutile de me regarder comme ça, ce n’est pas ma faute si les gens glissent ou ont des imprévus pendant ma saison ! Ce n’est pas moi qui les force à skier ou à faire du hors-pistes... Où en étais-je ? Oui, je disais que, grâce à cet argent providentiel, je vous invite tous les trois à déjeuner. Vous allez voir, on va se régaler !

Les frangins firent une bise aux responsables et quittèrent la salle de réunion, ragaillardis par la séance et le succulent repas à venir. Appelé par un dossier brûlant, M. Éteint prit également congé.

— Ouf ! Affaire réglée, déclara M. Décoiffé en passant la main dans ses cheveux épars. Jusqu’à la prochaine crise. Ce n’est pas facile avec ces quatre énergumènes. Pourquoi M. et Mme 4saisons ne sont-ils pas là ?
— Ils sont occupés à préparer la fête d’Automne. Ils veulent lui faire une surprise. Quelle merveilleuse famille ! Certes, elle a ses petits problèmes, mais tous ses membres s’aiment beaucoup et sont indissociables les uns des autres. Bon, ce n’est pas que je m’ennuie, mais je dois aller surveiller les pluies afin qu’elle ne vienne pas gâter la fête.
— Je vais suivre ton exemple avec les vents. Ils m’ont promis d’être doux et délicieux, mais tu connais l’expression "Autant en emporte le vent".
— Oui MDR. Ah, j’oubliais ! Il faut que je passe au pressing pour récupérer la plus belle tenue d’Automne. La soirée promet d’être exceptionnelle, et tous les regards seront braqués sur lui.
— Oh mon Dieu ! fit M. Décoiffé. Il tendit son portable à Mme Gouttedeau qui put lire :

Salut l’ami, c’est Vent violent,
Je te confirme ma présence à la fête de ce soir. J’ai appris qu’Automne n’était pas bien, et j’ai décidé de lui remonter le moral.
Ne t’inquiète pas, je promets d’être sage et discret ! Bises.
15

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une œuvre bien écrite, charmante, delectable et attachante sur les saisons, Ratiba ! Un grand bravo ! Une invitation à venir découvrir “Didi et Titi” qui est en lice pour le Prix Faites Sourire Catégorie Jeunesse 2018. Bonne lecture et merci d’avance !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/didi-et-titi

·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Merci Keith pour votre lecture et ce joli retour !
Je passerai découvrir Didi et Titi avec plaisir :-)

·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Une bien sympathique réunion à laquelle j'ai été heureuse d'assister :)
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Merci Joëlle, ta présence a été très appréciée :-)
Au plaisir de te lire !

·
Image de Thara
Thara · il y a
Branle-bas de combat au QG des 4 saisons...
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Oui, c'est tendu :-) Merci Thara pour ta lecture. Bonne journée !
·
Image de B86
B86 · il y a
J'adore original de bonne conversations très bel écrit
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Merci pour ce beau commentaire touchant :-) Bonne soirée !
·
Image de Mickael Gasnier
Mickael Gasnier · il y a
J'aime beaucoup la B(r)ise de Vent violent ;-)
À bientôt

·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Merci Mickael pour votre lecture et pour cette gentille remarque sur Vent violent ;-)
A bientôt sur votre page !

·
Image de Mickael Gasnier
Mickael Gasnier · il y a
À bientôt
·
Image de Nora
Nora · il y a
Une superbe histoire qui retrace vraiment les 4 saisons avec de beaux jeux de mots. C'est tres joliment raconté. Bravo
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Merci Nora pour ce beau commentaire qui me touche beaucoup. Au plaisir de te lire un jour ! Bisous <3
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Très original ce récit ! Bravo Ratiba !
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Merci Geny pour votre lecture :-) Bon dimanche !
·
Image de Geny Montel
Geny Montel · il y a
Merci à vous ! Bon dimanche Ratiba !
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Merci :-)
·
Image de Brocéliande
Brocéliande · il y a
oh trop bien ....des couleurs partout, la vie à vivre et à tout goûter...un éclat de sensations d'émotions de partage ...j'ai adoré moi aussi ! Merci
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Merci Brocéliande pour ce joli retour :-)
·
Image de Elisabeth Marchand
Elisabeth Marchand · il y a
J'ai cliqué sur "j'aime cette oeuvre", mais je l'ai adorée... quel punch!! Tu devrais l'annuler en "libre" et la proposer pour un Grand Prix saisonnier...
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Merci Elisabeth pour ton gentil commentaire qui réchauffe le coeur :-)
Je l'ai présenté pour le Grand Prix Printemps et il vient d'être refusé par le Comité de Lecteurs :-(
Ils n'ont peut-être pas aimé la salle de réunion 'Temps mauvais' , MDR
Comme je l'aimais bien, je l'ai mis sur la fabrique pour faire sourire les lecteurs. On écrit aussi pour amuser, bousculer, étonner, émerveiller...
Belle journée !

·