Une si longue attente (drabble)

il y a
1 min
20
lectures
2
Ce pauvre Marcel Flambard, qui rêvait d'écrire
un grand roman d'aventures ! À vingt ans, penché
sur sa page blanche, il attendait l'inspiration.
À quarante ans, penché sur sa page blanche,
il attendait toujours l'inspiration. À soixante ans,
penché sur sa page blanche, il faillit avoir l'inspiration.
À quatre-vingts ans, courbé sur sa page blanche,
il espérait encore l'inspiration. À cent ans, plié sur
sa page blanche, il sentit venir enfin l'inspiration !
Hélas ! Son coeur lâcha sous le coup de l'émotion,
et le front contre sa page blanche, il eut une brève
expiration.
2

Un petit mot pour l'auteur ? 3 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ninn' A
Ninn' A · il y a
Ha ha, inspiration, expiration, bien joué :-)
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
On reconnait de suite quelqu'un de la génération service national armé! Les rations, ça vous marque un homme, et c'est en mangeant des boites de singe que l'homme devint ça... Sauf Léonard, qui préféra, lui, découper le bois... C'est ainsi!
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Tu l'aurais appelé Flammard, nous aurions pu te répondre, " Amis, de l’œuvre de Flammard, rions! " Mais non, tu n'as pas voulu nous laisser ce plaisir! Quel flambard! ;-))

Vous aimerez aussi !