Pince-moi, je rêve

il y a
2 min
39
lectures
5

"Quand sera brisé l'infini servage de la femme, quand elle vivra pour elle et par elle, elle sera poète, elle aussi ! ” Arthur Rimbaud

Texte écrit avec comme contrainte d'utiliser les mots suivants : décalé, ébaudi, farcer, méduser, saperlipopette, divulgâcher, époustouflant, kaï, pince-moi, tintamarre.


Le grand tintamarre commença à l'aube.
Des rues avoisinantes, arrivèrent des femmes, des hommes et des enfants vêtus de couleurs vives et joyeuses. Chacun tenait un tambour ou une poêle, une casserole, des cuillers, tout objet pouvant faire office de percussion. J'étais tout ébaudi devant ce défilé désordonné, foutraque et je me sentais un peu décalé avec mon costume trois pièces, bien repassé et bien guindé, costume que j'avais revêtu pour rencontrer le grand Kaï , dirigeant de la plus importante plateforme de streaming . Kaï n'était pas son vrai nom, on l'appelait ainsi car, d'origine tchadienne il avait l'habitude lorsqu'il était surpris ou se voulait moqueur, de s'écrier « Kaï ! ».
Je me demandais donc ce qu'il se passait ce matin là, dans la rue qui accueillait les bureaux de « Pince moi, je rêve » la société qui gérait la fameuse plateforme.
J'arrêtai donc une femme à la fois hilare et déterminée qui tapait sur un couvercle de poubelle en métal, ce qui produisait un son assez époustouflant je dois dire, et, lui demandai quelle était la raison de toute cette agitation.
- Ben, c'est simple. Kaï doit recevoir quelqu'un des très important aujourd'hui et on a tous décidé de le farcer un peu.
- Mais pour quelle raison ?
- On en a assez de cette plateforme, mon vieux. Au début, il y avait des séries pas mal, parfois même du tonnerre, qu'on regardait comme on voulait et avec plaisir. Puis, ils ont fait en sorte avec leurs fameux cliffhanger qu'on ait tellement envie de savoir la suite qu'on enchaînait les épisodes, quitte à ne pas dormir. Ensuite, ils ont inventé la possibilité de regarder les saisons en accéléré. Tu le crois toi ? En accéléré ! Et puis quoi ? Eh ben, maintenant ils divulgâchent !
- Divulgâchent ?!
- Oui, du coup, le jeu c'est d'aller plus vite qu'eux pour regarder la série qui vient de sortir avant qu'ils ne dévoilent les rebondissements de l'intrigue, et la fin. Ça devient du grand n'importe quoi. On aurait pu croire qu'ils auraient perdu des abonnés avec ce nouveau système et bien non, c'est le contraire. Les gens sont vraiment cons et Kaï est un grand escroc !
Elle repartit, tapant avec enthousiasme sur son couvercle et rejoignit la horde des mécontents.
Je restai là, au milieu de la rue, médusé.
Lorsque le silence revint, je tournai les talons et décidai que moi, le grand réalisateur Nikos Franchon, saperlipopette !, je ne rencontrerai certainement pas le fameux Kaï.
5

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Un défi hautement réussi !
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Oh, bravo, joli tour de magie avec des mots imposés !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Il est en effet de incompatibilités rédhibitoires !😂
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
On en pince pour votre rêve ! Le défi est bel et bien relevé, en une histoire très cohérente ! Bravo !
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Hé hé... tu t'en es bien sortie!
Moi, j'avais écrit celui là... qui a perdu... Soldat lève toi (Phil Bottle)

Image de Farida Johnson
Farida Johnson · il y a
C'était dans le cadre d'un atelier d'écriture, rien à gagner rien à perdre on s'est bien amusés!
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Moi, c'était pour un concours...

Vous aimerez aussi !