La pluie contre la vitre

il y a
2 min
1 155
lectures
92
Qualifié

Caviardosophe à mes heures perdues... Je prends soin de mon ikigaï le reste du temps. « Aimer la littérature, c'est être persuadé qu'il y a toujours une phrase écrite qui vous redonnera le ... [+]

Image de Grand Prix - Hiver 2021
Image de Très très courts
Il s’est assis plutôt brusquement. Je dis « il », mais je n’ai pas ouvert les yeux. Je garde la tête appuyée contre la vitre. Je dis « il » à cause de sa carrure, peut-être de son souffle fort et de l’odeur de cigarillo qui se dégage de ses vêtements. Il remue. Un frottement se fait entendre puis des clics, des chtacs, des tocs… Le voilà qui pianote ; s’il est un son qui m’énerve, c’est bien celui du clavier d’ordinateur sur lequel les doigts… s’énervent. Je cherche d’autres sons pour me distraire de mon agacement.
« Chérie, ferme le vasistas de la chambre avant de sortir, j’ai oublié et il pleut. C’est bon ? Tu es réveillée ? Tu te lèves, je ne te rappelle pas. Et pars à l’heure, d’accord ? Je t’aime ma puce. Bisous. À ce soir. »
Ils sont tous au téléphone pour ne surtout pas avoir à parler à leur voisin, leur voisine de fauteuil. Et moi, je ferme les yeux. Pour la même raison.
Et la pluie contre la vitre pianote en stéréo. J’aime la pluie.

Le RER est au milieu de son parcours, je n’ai pas entendu la voix robotisée de la femme qui annonce chaque station, deux fois de suite. J’ai dû m’assoupir. Et une odeur de narcisse a remplacé celle du cigarillo. Quel est le nom de ce parfum déjà ? Il me rappelle une collègue de bureau. Ma mémoire part en voyage à ses côtés, dans sa 2CV bordeaux et noir, cadeau de son père, à laquelle elle tenait comme à la prunelle de ses yeux. Dieu que j’étais jeune alors. Ma vie à la campagne me revient par bouffées de souvenirs et d’images floues. Mon corps, soumis au balancement de la rame, s’éloigne de ma jeunesse, ma vie avance en mouvement pendulaire, de la maison au travail, du travail à la maison… Où en suis-je à présent ? Depuis combien de temps ne suis-je pas allée me promener en forêt ? Depuis combien de temps ne me suis-je pas retrouvée ?

La voix dit : « Châtelet-les-Halles… Châtelet-les-Halles. » Deux fois, pour que tout le monde comprenne bien et ait le temps de sortir de son demi-sommeil. Je me suis ratée ce matin : j’aurais dû descendre à la station d’avant. La poisse ! Je vais être en retard. Ma voisine est très brune, son parfum lui va bien. Elle a la tête baissée sur son livre, mais semble plus somnoler que lire. Le livre s’intitule Et un jour, tout recommencer
C’est compliqué. Je me promets d'y penser.
92

Un petit mot pour l'auteur ? 41 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Le commun des transports et de la vie qui va avec ♫
Image de Carl Pax
Carl Pax · il y a
Des vies qui se côtoient, et une solitude qui se laisse bercer, tout comme ma lecture, par de lointains souvenirs. J'ai aimé ce "ronron" du quotidien, et une percée à travers la grisaille, qui envisage de "tout recommencer".
Image de Jean-Yves Duchemin
Jean-Yves Duchemin · il y a
J'aime aussi la pluie, et ce texte, bien que trop court pour moi :)
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Très touchée par votre visite (Ô grand Maître des textes matinaux !).
Image de Philippe Pays
Philippe Pays · il y a
Un voyage intérieur dans le RER...
Image de Daisy Reuse
Daisy Reuse · il y a
Je découvre cette brillante petite perle, ce parcours intérieur sublimé sous votre plume. Bravo.
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Les mots me manquent. Merci à vous. Beaucoup.
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
Comme avec le bug on peut aimer à nouveau, je récidive.
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Merci de revenir, c'est gentil. 😊
Image de Volsi Maredda
Volsi Maredda · il y a
ben je suis pas facile facile mais au fond je suis pas méchante :))
Image de Marie Lacroix-Pesce
Marie Lacroix-Pesce · il y a
Rêverie d'un moment aux multiples facettes...
Image de Simultané Mordescu
Simultané Mordescu · il y a
Un bijou, un éclat qui dit tout.
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Merci beaucoup Lino.
Image de JLK
JLK · il y a
Dans le métro, un p'tit poème
Met des couleurs au matin blême...

Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
Oh, oui ! La recherche des poèmes du métro : petits bonheurs au creux de déplacements glauques.
Image de Répondeur de Gilles
Répondeur de Gilles · il y a
Quand on peut entendre la pluie contre la vitre d'un RER, c'est qu'on roule à l'air libre : une micro-bonne nouvelle dans une vie morne et grise. Bravo Renise pour le pouvoir évocateur de ce texte. Il a la bonne longueur : pendant une minute vous m'avez plongé dans les années 2000. Merci pour les émotions !
Image de Renise Charles
Renise Charles · il y a
C'était un retour arrière pour moi aussi. J'en ai fini avec les longs voyages pour aller bosser ! et ça ne manque pas (sauf pour les idées d'écriture qui m'arrivaient souvent au cours de ces longs voyages justement). Merci pour votre lecture Gilles.

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Voir la pluie venir

Renise Charles

Si un arc-en-ciel se posait à mes pieds, je pense que je grimperais dessus et que je partirais. Loin. J'ai trente-huit ans aujourd'hui et personne ne m'a souhaité mon anniversaire. C'est comme ça ... [+]