Garde ta raquette haute

il y a
2 min
103
lectures
49
Qualifié
Image de Portez haut les couleurs ! - 2022
Image de Très très courts
J'avais treize ans la première fois que mon entraîneur m'avait parlé de Thomas Bouvais. Il était classé 300ème français en valide et jouait en classe 9, puis 8 pour les compétitions handisports. « Tu sais, il battrait n'importe quel joueur ici », me disait mon entraîneur. Alors, moi, un mètre-vingt, porteur du même handicap, raquette en main, je regardais les plus forts du club s'entraîner un peu plus loin, rêveur.
Le coach et celle qui le subordonnait, aux cours et les samedis aux compétitions, aimaient bien mon jeu de bourrin en coup droit, mon engouement à l'entraînement. Un soir, je ne sais plus comment, je rattrape une balle dans mon revers, mais elle tourne, tourne, sort de la table en contournant le filet et revient dans le coin du coup droit de mon adversaire. L'entraîneur avait poussé une exclamation en me pointant du doigt, la fierté avait embrasé mes joues. En 2012, Thomas Bouvais faisait ses premiers jeux paralympiques à Londre.
J'avais quinze ans.

Mais, à cette époque-là, je sous-estimais ce que représentait un tel évènement, les sacrifices que cela impliquait. Avec l'unique entraînement hebdomadaire que j'avais et mon envie de jouer plutôt que de m'entraîner, j'ai très lentement déchanté. Je refusais de consacrer entièrement mes semaines au tennis de table.
J'ai continué d'aller au club. L'entraîneur s'était arrangé avec mes parents qui travaillaient pour venir me chercher en voiture. Je me rappelle les premières fois où je suis arrivé en retard, puis de la fois où il m'a appelé parce que j'avais carrément oublié de le rejoindre. Un soir, c'est lui qui avait oublié de me prévenir qu'il ne venait pas, et c'est à ce moment-là que j'avais eu pour la première fois le sentiment qu'il n'avait plus les mêmes attentes vis-à-vis de moi. J'étais devenu l'adolescent pas très sérieux qui préférait s'amuser plutôt que de s'entraîner.

Je me sers toujours des conseils qu'il me donnait par rapport à ma petite taille. « Ne recule pas de la table, coupe les trajectoires en prenant les balles juste après le rebond, frappe la balle quand elle est à la hauteur de ta tête, pas avant ni après, garde ta raquette haute... ». Je regrette encore aujourd'hui de l'avoir déçu.

Après le bac, installé dans une nouvelle ville, j'ai heureusement pu continuer le tennis de table. Parti pour les études, le sport était aussi devenu pour moi une façon de maintenir une activité sociale, un lien avec les autres. En dehors des autres membres de mon club, j'ai rencontré des personnes avec mon handicap qui jouaient également, et pratiquaient la compétition handisport. Le sport me permettait d'évacuer la pression que pouvait générer les études. Je sentais également que j'avais besoin de cette pratique.

Ce n'est peut-être pas aussi simple avec ce handicap de réussir des études, de trouver une voie, de s'accepter. Mais c'est possible et il faut y croire. J'avais besoin de repères et ça m'a beaucoup apporté de pouvoir prendre exemple sur Thomas Bouvais que j'avais découvert adolescent.

Cette année, après les confinements successifs, après ces nombreuses années d'errance dans ma pratique du sport, j'ai repris le tennis de table, plus régulièrement et avec la volonté de me dépasser. Je suis heureux de retrouver le gymnase et les autres membres de mon club. Je n'ai jamais autant progressé et pris de plaisir à jouer qu'actuellement.
49

Un petit mot pour l'auteur ? 17 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
De belles résolutions malgré un handicap et un moral à soutenir .
Image de ADRIEN BIDAULT
ADRIEN BIDAULT · il y a
Merci pour ce commentaire et votre vote !
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Le tennis de table - et non le ping-pong - mis à l'honneur, et ce n'est pas si fréquent. Votre nouvelle est un peu courte et c'est dommage. j'ai apprécié le fait que vous ne mentionnez pas le type de handicap dont souffre le jeune homme, comme pour montrer que ce n'est pas ça qui compte dans un sport, et ne pas éveiller un voyeurisme chez le lecteur.
Image de ADRIEN BIDAULT
ADRIEN BIDAULT · il y a
Merci beaucoup pour votre commentaire. Vous soulevez des points intéressants. Je suis moi aussi sensible à l'appellation de ce sport, mais je pense que la dimension "ping-pong" / "fun entre amis" en est aussi une richesse. J'y joue personnellement à la fois en club et à l'université quand l'occasion se présente ! ahah

Je partage totalement votre avis concernant la mention du handicap. J'ai même hésité pour cette raison à nommer le modèle du récit, mais rendre le cas concret et précis me semblait tout aussi important, bien qu'il y ait subjectivement des modèles potentiels dans chaque disciplines/catégories. Encore merci pour ce retour et votre vote !

Image de VikTor Maou
VikTor Maou · il y a
Un texte qui mériterait beaucoup plus de voix !
Image de ADRIEN BIDAULT
ADRIEN BIDAULT · il y a
Merci beaucoup, ça me touche !
Image de Marie Kléber
Marie Kléber · il y a
Certaines personnes nous motivent et nous donnent envie de nous dépasser.
Joli texte, mon soutien

Image de ADRIEN BIDAULT
ADRIEN BIDAULT · il y a
Merci pour le commentaire et le soutien !
Image de Chateau briante
Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
raquette et tête haute, quoiqu'il arrive !
merci de votre récit en forme de témoignage : tout est possible à qui le veut vraiment
merci ADRIEN
Marie Christine

Image de ADRIEN BIDAULT
ADRIEN BIDAULT · il y a
"Raquette et tête haute", je suis bien content que le titre vous inspire cette image et idée !
Merci pour votre commentaire !

Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
J'adore le tennis de table que j'ai pratiqué à un niveau club. Votre texte a du mérite. Je l'encourage.
Image de ADRIEN BIDAULT
ADRIEN BIDAULT · il y a
Merci ! Ravi que ce récit vous ait plu !
Image de Lys De Koninck
Lys De Koninck · il y a
très belle histoire, très bien raconté, vous avez une jolie plume, bravo !
Image de ADRIEN BIDAULT
ADRIEN BIDAULT · il y a
Merci beaucoup !
Image de J. Raynaud
J. Raynaud · il y a
fan de tennis, je souhaite le meilleur à votre texte !
Image de ADRIEN BIDAULT
ADRIEN BIDAULT · il y a
Fan de tennis ou de tennis de table ? Merci !