Image de Frédéric Müller

Frédéric Müller

Tout au bout de mes vers on trouve en point de mire l'anagramme de celle ci : la rime .
A laquelle battements de mon cœur s'arriment comme au quai du bonheur .

61 312 Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Poèmes

Fais moi un signe

Signe de la main
Face au destin
Sois magnanime .
Je te le dis
Mon cœur arrime
Tout le bonheur
Auquel je tiens ... [+]

Poèmes

Le reflet de l'existence

C'est se voir dans la glace
Et puis se dire en face :
Il s'agit bien de moi !
Ce reflet c'est le mien,
A moi, il ... [+]

Poèmes

Fantasme érotico - pictural

Mes mains comme des ailes
S' envolent vers tes contours
Et leurs paumes charnelles
S' agrippent à ton corps lourd
L' ... [+]

Poèmes

L' hiver sera dur

L' hiver sera dur
quand l' oignon plein de pelures
sortira de terre
mais si l' oignon n' en a qu' une
alors l' hiver sera doux