Vous pouvez éteindre le moteur, la course effrénée du Prix Quiqui vient de prendre fin ! Très courte – pour ne pas dire riquiqui – mais aussi rapide que la lumière, cette première édition d'un prix minuscule a rassemblé plus de 340 auteurs !

Autant dire qu'en une seule semaine de soumission, un record d’intensité a été battu. Vous êtes un peu... comme des bolides de l'écriture, des météores du Très très court, des génies du rallye des mots !

Bravo à tous, donc, et merci d’avoir fait de ce Prix Quiqui un si beau succès. Et surtout, félicitations aux trois Lauréats, qu’il est maintenant temps de célébrer !



Le Palmarès


Prix du Public : La chute de Joëlle Brethes

Le Public a été séduit par l’ambiance absurde et loufoque de ce très très court qui jongle entre le rêve et la réalité ! Le thème a été traité de manière originale pour nous servir une intrigue et une chute surprenante.

1er Prix du Jury : Roule, pigeon, roule ! de Maudit Cabot

L’humour décalé et complètement cynique de ce texte nous a beaucoup amusés. Le narrateur se délecte de ce plaisir meurtrier – mais complètement assumé –, et il faut dire que nous aussi, on se mettrait presque à rêver d’écraser des pigeons... (oui, bon, voilà c’est dit !). Le ton corrosif est maîtrisé tout au long du texte, sans jamais faiblir, et nous emmène, hilares, vers une superbe chute.

2e Prix du Jury : Le Kent à mobylette de F. Franklin

Ce road-trip amical, ses accents des années 1970 et ses vieilles bécanes sont particulièrement touchants. Et c’est en partie grâce à l’ambiance instaurée par l’auteur, par touches de nostalgie et de jalousie. On se prend d’amitié, nous aussi, pour ces deux ados qui s’aiment puis se désaiment. Bref, ça sonne vrai !


voiture télécommandée Prix quiqui