Très très courts

Vivre à contre-courant avec son époque

Lucie

La vie n’ est ni toute blanche ni toute noire.
Elle est comme moi.
Je le sais et je suis pris au piège.
Mon coeur est divisé.
Il noircit certains jours et fleurit quelques fois.
L’... [+]

Poèmes

A contre-courant

Mélanie

Certains diront que la vie est un jeu d’enfant,
Mais j’ai vu des tempêtes s’abattant sur des enfants.
Ils sont... [+]

Poèmes

Identités

R. W. Hélunys

Faire face seule, adulte, dans la chambre de mon enfance
Recroquevillée, larmes d’une enfant à la sortie de... [+]

Poèmes

Lâcher prise

Mélina Miallier

Dans les eaux sombres de la rivière
A peine éclairée par un rayon de lune,
Là où l’eau coule en torrent
Son lit grossi... [+]

Poèmes

Un air d'ancien temps

Marie

Nostalgique d'une époque qu'elle n'a pas connue,
Elle vibre de désirs inassouvis
Tandis que des clichés tout d'ocre et de... [+]

Poèmes

La.

Félicie

Elle est la.
Assise au milieu. De la foule qui s agite et s inquiéte, un rocher au milieu d un océan déchaîné.
Ses... [+]

Poèmes

Lever l'ancre

Comte

Pas même un seul regard au-delà de la poupe
Ni de regret, je m'éloigne de l'oppression
De ces gens qui ont tout le monde sous... [+]

Très très courts

Les bas fonds de la conscience

PadeKdo

Rien n’a de sens. Rien n’a de sens. Rien n’a de sens.
Piercings, maquillages, coupes de cheveux teinté de couleurs improbables, n’ont aucuns sens. Tout ça n’est que le niveau 1... [+]

Très très courts

Toi...

Lunatique

« Eitan,
Eitan, le temps passe et ton souvenir se fait plus flou chaque matin. Eitan, ce matin j’ai voulu remonter le temps, nager à contre-courant juste pour te voir une dernière fois... [+]

Très très courts

Les couloirs

Gabrielle Lefort

J'avance dans les couloirs à contre-courant, ce qui est bien dans avec cet amas de personne, c'est qu'aucune ne fera attention à vous. Les personnes sont aussi seules que vous, ils n'ont personne... [+]

Poèmes

Camille au masculin

Eno

Rires fougeux, éclats fleurissants,
Hugo et moi au commencement.
Moeurs légères chaque dimanche,
Oû s'élevait un... [+]

Poèmes

Zèbre

Lectureavie

Fonds-toi dans la masse
N’attire pas l’attention
Ne fais rien qui les agace
Un mot maître : discrétion
On te dit... [+]

Très très courts

L'été 1941

Calvin

Je suis au bord de la rivière, j'ai décidé de passer ma journée ici, au calme. On est en pleine été, chaleur et repos s'impose. Le soleil brille fort aujourd'hui, plus que d'habitude... [+]

Très très courts

L'avion de la différence

Maélis Melior

L’enfant ne connaît pas encore les usages de la cour. Assis sur les marches de l’école, il joue tranquillement, avec l’insouciance de celui qui ne sait pas. La feuille qu’il tient entre ses... [+]

Très très courts

L'Homme

Nihal R.

Il était arrivé un matin, rejeté par les vagues qui s'agrippent à la terre. La mémoire emplie d'écume et la peau polie par le sable. Il avait les cheveux ondulés comme les flots. Et un œil... [+]

Très très courts

Le bar des quartiers S

Camille Reynes

Tu ne vois presque rien, si ce n'est les quelques parties du bar éclairées par les spots colorés au plafond. Un festival de couleurs, de sons et de voix, qui t'étourdissent, comme chaque... [+]

Recommandé Par Short Édition