Très très courts

Mon bout du ciel

Oceane Caraes

Je porte le soleil.
Non, c'est trop joli, la vérité c'est qu'il m'est tombé dessus ; il m'écrase, me force à courber le dos, la nuque désormais à sa merci. Il y a quelques temps... [+]


Très très courts

La course

Hypatie

À plat ventre dans la terre, il retenait son souffle. Des ronces lui écorchaient la peau, tandis qu'il tentait de rester le plus immobile possible pour éviter aux épines de s'accrocher davantage... [+]


Très très courts

La Route

Dibul

Lentement, la bouteille de lait quitte sa main et s'envole. Solveï la regarde tournoyer dans les airs, une lueur déçue dans le regard. Elle devra en acheter une autre, quand elle aura heurté le... [+]


Très très courts

Escapade sur les toits

Ombline

J'avance rapidement. Plus je suis loin de mon habitat et mieux je me sens.
Il fait encore froid. Il est tôt. Au-dessus de ma tête, le ciel est bleu fantôme.
Mon escapade s'étend en deux... [+]


Très très courts

Asphalte

Brachanette

Elle marche, oscillant de fatigue, vacillante sous la chaleur d’une fin d’après-midi estivale. Elle erre les épaules basses le long de l’avenue bondée qu’elle ne reconnaît pas. Quelle... [+]


Très très courts

Route Pacifique

Solène T.

C’était un matin d’été.
Thaïs et moi avions préparé notre excursion : une plongée de reconnaissance, à travers la côte pacifique, pour profiter de l’eau turquoise et de la... [+]


Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Arthus

Elena Lmr

J'habite au bord d'une route. Une rue macadam, où passent des voitures le matin entre sept et huit heures et le soir entre dix-sept et dix-neuf heures.
J'habite au bord d'une route. On veut... [+]


Très très courts

Dernier souffle de l'adolescence

Madalen Hulin

« Come on, come on, come on, before the moment's gone »
Les paroles de « No. 1 Party Anthem » d'Arctic Monkeys résonnent dans l'air estival. L'été a été caniculaire... [+]


Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Ornière à fleurs

Anduinn

Engoncé dans son costume gris des grands jours, le maire se tenait patiemment derrière son pupitre, toisant d’un regard satisfait le parterre de journalistes qui s’étendait à ses pieds. Nous... [+]


Très très courts

Respire

Valentine Dls

Les bras levés en l’air, les mains tendues vers le ciel, je sentais l’air me fouetter le visage et mes cheveux, dont quelques mèches s’étaient échappées de mon chignon fait à la va-vite... [+]


Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Destination finale

Java

-Quand est-ce qu’on arrive maman ? dit le petit Simon en tirant sur la jupe de sa mère.
-Pas encore mon chéri, répondit sa mère avec un faible sourire, il va falloir être patient, la... [+]


Très très courts

Road trip in thinking

Loutze

Salut. Peut importe qui je suis. Il a quelques jours, j’ai décidé d’me barrer, me barrer de ce quotidien sans intérêt. On me dit souvent qu’on ne peut pas faire ce que l’on veut, que dans... [+]


Très très courts

Le cœur à 180

Lulu Rolus

Lauren appuya sur l'accélérateur : l'aiguille du compteur se déplaça vers la droite. Elle regarda dans le rétroviseur auquel pendait l'arbre magique parfumé à la fraise : la voiture... [+]


Très très courts

Suis ta route et tais-toi

Elise Magne

Elle avance d'un pas décidé le long de la route qui serpente vers son lycée. Il ne faut surtout pas qu'elle soit en retard, il y a un contrôle de mathématiques en première heure. C'est important... [+]


Très très courts

Aller-Retour

Ikis Chan

Être quelque part et pourtant, être ailleurs. Être dans sa tête. Me voilà qui recommence. Cette route, elle est immense. Elle est intimidante et serpente infiniment devant moi ; m'appelle, me... [+]


Recommandé Par Short Édition
Très très courts

La quête

Anaid

Comme tous les soirs, Emile alla s’attarder au Bar de la Place,pas pour y consommer quoi que ce soit,mais espérant y entendre quelque homme qui puisse le faire rêver par des histoires formidables... [+]


Très très courts

Les sentiers de la guerre

Ferdinand de Meeûs

Un matin de printemps j’entendis le son d’une explosion retentir à travers les petites enceintes de ma radio. Ce son était le terrible bruit que fait la guerre lorsqu’elle éclate. Un son... [+]


Très très courts

1943

Yoanna Kostas

Ils sont venus ce matin, vers 6 heures. Je dormais encore quand ces gens-là, tapaient furieusement sur notre porte. Martin pleurait de peur. Je suis allée le réconforter comme le ferait une grande... [+]