Zone Suicide

il y a
4 min
81
lectures
31

Amoureux de la littérature française Passionné de l'écriture  [+]

Image de 2020

Thème

Image de Très très court

- Suis je dans le noir ou ai je les yeux fermés ? Peut-être les deux , soliloquais je .

Je gribouillais je ne sais quoi sur un papier qui était condamné à subir mes coups d'encre , en ces moments où le chagrin avait réussi à chevi plus de la moitié de mon être . Mes proches ne pouvaient détecter une once de tristesse sur mon visage , ni dans ma voix , ni dans mes actes , j'avais su musser mes peines tel un clown . Devrais je prendre encore un énième verre d'alcool histoire de raccoiser mes démons intérieurs ? . Comment a t'elle pu jouer un jeu double avec moi ? Comment a t'elle pu noyer mon âme dans une mer de larme ? . J'essayais en vain de scotomiser ce cauchemar , le fichier était condamné . Quatre printemps , quatre étés , quatre automnes , quatre hivers , quatre années de relation parti en fumé comme une cabane en feu abritant des mômes .
La musique que passait la radio était dissonante , je l' éteignit avec fureur au point de me briser l'index . À l'intérieur de moi la lampe c'était grillé , je sombrais , la douleur cognais mon cœur devenu un sac de boxe . Qu'est que t'as fait chérie ?, pourtant on s'était embrassé sous le gui et maintenant c'est moi qui souffre . Les deux paires de coins de la pièce me regardaient sans pour autant me consoler. L' air fraîche qui traversait la fenêtre et venait se briser contre ma peau avait perdu sa sensation de bien-être habituelle . J 'ouvris le tiroir qui se trouvait juste à ma gauche et en sorti la boîte d'anti- dépresseur . Je versais un peu d'alcool dans un verre et avec célérité , j' envoyais deux trois comprimés dépressif nager au fond de moi .

- Bienvenue Mr

J ' examinais l'endroit où j'étais , elle ne m'était pas du tout familier . Cette jeune dame en face de moi avait le poignet qui saignait abondamment .

- Mais vous saigné Madame  !

Elle dessina un sourit sur son visage qu'elle m'offrit comme réponse . Je m'approchais d'elle et attrapa son poignet qui libérait une pléthore de sang , j'essayais tant bien que mal de stopper l'écoulement du liquide couleur de la camarde .

- Vous devez aller à l'hôpital , vous risqué de mourir !

- Ici il n'a pas d'hôpital et ne vous inquiétez pas je ne pourrai mourir une deuxième fois .

Sa réponse me surpris , elle était toujours debout et semblait ne rien sentir de ce qui l' arrivais à croire qu'elle était sous anesthésie .

- Vous me faite peur , qui êtes vous ? Un monstre ? Un vampire ? Un mort vivant ? Où suis je ?

Je commençais à sentir la peur siéger en moi . Je reculais , elle se contentait juste de m' observer , je fus stoppé par le mur...

- Tu n' a pas à avoir peur .Je ne suis rien de toutes ces mauvaises choses que t'as cité . Tu es dans un autre monde....

- Quoi ? Un autre monde ?

- Oui , tu es dans le monde des morts , précisément dans la " Zone Suicide "

J'avais l'impression d' être entrain de mal entendre , putain ! je suis entrain de délirer ! faut que je me réveille de ce sommeil !

- Non non ! Ce n'est pas vrai ! C'est un cauchemar ,je dois me réveiller .

Je commençais à me gifler .

- Tu te réveillera , tu n'a pas encore trépassé ,tu es actuellement dans le coma . Suis moi , je te ferai visiter la Zone .


J ' était embrouillé , moi dans le coma ? Pourtant je ne me souviens de rien mais je ressentais quand même une très forte douleur à la poitrine .Ce fut à l'instant là que les souvenirs se misent à s' ordonner comme des pièces de puzzle . J'avais surpris ma petite amie sur le lit avec un autre homme que moi , j'étais venu chez elle lui offrir une bague et la demander en mariage . Malheureusement...

- Vous m'entendez ?

Cette femme bizarre venait de me ramener à la réalité du moment .

- Je veux rester ici , je ne veux plus retourner dans ce monde où règne la trahison, le mensonge , l'infidélité , la cruauté , la tristesse , la.....

- Ne ressens-tu toujours pas la tristesse en toi ?

Je ne pu répondre , puisque je ressentais toujours la peine , la douleur .

- Alors tu ne réponds pas ? . Suis moi donc, je te montrerai quelques choses et ensuite tu pourras décider si tu veux rester ici ou pas

On traversait un jardin où toutes les fleurs étaient fanées , aucune plante n'était verte . Elle poussa une porte qui s'ouvrit sur une foule de personne bizzare . Certains étaient dans le même état que cette femme que je suivais , d'autres avaient une corde au cou , d'autres avaient un couteau planté dans le ventre , je voyais tellement de choses . Y avait des jeunes , des hommes, des femmes , des vieux , tous étaient dans un sale état , on dirais une soirée d' Halloween, que de l'horreur. Ils étaient chacun face à un écran certains pleuraient , d'autre s ' étaient allongé à côté de l'écran , plus loin y avaient certains qui donnaient des coups de poing à l'appareil qui défilait des images , d'autres hurlaient et se lamentaient .

- Qui sont ces gens ? Pourquoi pleurent- ils ? Qu'est ce qui les fait se lamenter ainsi ? Pourquoi pleurent-ils en regardant l'écran ?

- Tu le sauras très vite , continue de me suivre .


Maintenant nous étions face à un écran , la femme qui me suivait alluma l' appareil à l'aide d'une télécommande . La première image qui s'affichais à l'écran était une photo de moi avec une phrase « Bienvenue Daniel »

Les images se mis à défiler , des photos de mon enfance jusqu'à l'âge actuel . Je failli briser l'écran quand je vis mon ex et moi tout souriant .

- Calme toi et regarde jusqu'à la fin .

La douleur devenais de plus en plus piquante quand les images de cette saleté de femme que j'ai tant aimé continuais de défiler . Je regrettais amèrement de l'avoir connu , je n'avais jamais remarqué quel genre de personne elle était , j'étais aveuglé . Je reviens en moi quand je commençais à voir des photos d'une femme qui m'était inconnu .Sur certaines photos on s'embrassaient , les images de nous deux défilaient et je ne voyais que de la joie , je voyais cette même femme en robe de mariage et moi en costume lui tenant la main . Au fur et à mesure que les images se succédaient apparu un enfant au milieu de cette femme et moi . Cette petite fille au milieu de nous me ressemblait beaucoup . Je ne voyais que du bonheur dans toutes ces images qui m'était inconnu , des moments que je n'avais pas encore vécu , et la vidéo photo se termina sur une image de ma vieillesse avec cette même femme et cinq enfants . On n'étaient tous souriant . Ma douleur avait laissé place au bonheur .

- Ces gens que tu vois sont mort de suicide ce qui les fait pleurer ces cet avenir merveilleux qui les attendaient qu'ils ne pourront jamais vivre , c'est ce que leur montre ces écrans .Leur futur qu'ils ont détruit eux même . Toi tu as de la chance de n'avoir pas encore franchi la ligne .Qu'elle est ta décision maintenant ?
Rester ici ou Retourner dans ce monde que tu détestes ?

31
31

Un petit mot pour l'auteur ? 22 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Brandon Ngniaouo
Brandon Ngniaouo · il y a
Un texte très profond et parfaitement bien rédigé. Un bravo à vous, j'ai adoré vous lire. Vous-avez toutes mes 3 voix.

Je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le prix des jeunes auteurs, et à me soutenir avec vos voix, si jamais il vous plaît.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-chose-11
J'adorerais également lire vos commentaires avisés qui m'aideront à me parfaire.

Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
La question qui termine votre est un vrai dilemme!
Toutes mes encouragements Rétiche pour votre texte et bonne chance pour la suite...
En passant, si toute fois vous avez un peu de temps, je vous invite à lire mon texte "Mésaventures nocturnes" en cliquant sur mon nom en haut de ce commentaire. Merci d'avance de passer:)

Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonsoir Rethice, je vous soutiens avec mes 5 voix :).
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne continuation :).

Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
Bravo Rethice ! Vous avez mes 5 voix.
Merci de passer faire un tour chez moi et soutenir mon texte si vous avez le temps 👇👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1

Image de Chahata Mahamat Brahim
Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très belle plume Rethice. Vous avez mes voix. Votez aussi pour mon texte https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred
Image de Rethice Houngbedji
Rethice Houngbedji · il y a
Infiniment merci pour le soutient !
Image de Didier Joel Noudofinin
Didier Joel Noudofinin · il y a
Tu as de l'avenir mon petit, du courage, tu as mon soutien
Image de Rethice Houngbedji
Rethice Houngbedji · il y a
Infiniment merci !
Image de Eric diokel Ngom
Eric diokel Ngom · il y a
C'est juste magnifique bcp d'interrogation et de tristesse tu a les voix. Pour me soutenir voici le lienhttps://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/au-commencement-etait-lamour-2
Image de Sarah Adigoun
Sarah Adigoun · il y a
Lecture très entraînante
Je te félicite

Image de Rethice Houngbedji
Rethice Houngbedji · il y a
Merci ! à toi