Trahison

il y a
4 min
21
lectures
17
Image de 2020

Thème

Image de Très très court
Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés? Peut-être les deux. Y a-t-il plus aveugle que celui qui refuse de voir? Non, non cela ne peut être vrai. La mesquinerie et la fourberie n'ont pas pu atteindre de tels extrêmes.Il était mon mari, et elle, ma meilleure amie. Ces deux personnes qui au départ n'avait qu'un seul point en commun: moi. Comment a-t-on pu passer du simple au double en si peu de temps? Je n'avais rien vu venir. Ou plutôt, j'ai voulu garder les yeux fermés. Entre cette complicité inexplicable qui les liait, les sorties mystérieuses et les appels nocturne du nouveau patron de Mark, jugé tellement coriace qu'il ne lui permettait même plus de passer les dimanches et journées fériées en compagnie de sa femme ; Et aussi ce nouveau caractère cachotier que je découvrais de Mélanie, elle qui était pourtant mon coffre-fort à secret. Alors c'est ça la trahison ! J’entendais souvent parler des femmes cocufiées, des couples qui ont rompu parce que l'homme n'a pas su tenir sa braguette bien fermer. J'ai entendu de telles histoires sur les réseaux sociaux, au cours des réunions familiales, dans les transports en commun. Mais jamais je n’aurais imaginé cela aussi proche de moi. Mark était l'amour de ma vie, et au nom de cet amour j'ai choisi de lui faire confiance envers et contre tous. Cette expérience m'a appris qu’on ne peut jamais vraiment comprendre la douleur de quelqu'un d'autre si on n'a jamais occupé la place qu'il occupe aujourd'hui. Pour moi, ma trahison a deux noms, deux visages. Je n'oublierai jamais ce soir de Mai. J’étais rentré plus tôt de la Banque où je travaillais comme gestionnaire, pour préparer une soirée romantique pour mon époux et moi. Il était déjà 22h par là quand, fatiguée d'attendre que Mark daigne rentrer de son boulot, je décide d'aller passer la nuit chez Mélanie pour me changer les idées. C'est donc ainsi que je prends mon bain et je me mets en route non sans me poser de multiples questions et me demander si je fais le bon choix car je n'ai jamais découché en deux ans de mariage. Mais finalement je le fais, c'est décidé. je ne dormirai pas avec lui ce soir. À son arrivée, tout ce qui l'attendra c'est ce mot posé soigneusement sur la table:《 en espérant que mon absence ce soir te fera prendre conscience de ce que tu as à perdre》. Dans ce tumulte de sentiments et de questionnements, j'ai complètement oublié de prévenir Mélanie de mon arrivée. Ce fut une grave erreur. La voiture de Mark, garée devant l'immeuble où résidait Mélanie, et les bruits étranges qui sortaient de son appartement auraient suffi pour que je comprenne que je n'étais pas la bienvenue. Mais ce n'était pas tout. Il fallait que mes yeux témoignent ce que mon esprit avait déjà compris. Une force que je ne pouvais contrôler me poussa à défoncer la porte de l'appartement et la vision de mon mari et de mon ami en tenue d'Adam et Ève fut l'une des plus horribles de ma vie. Je ne me souviens de rien d'autre,ce fut un total black-out. Je me suis juste réveillée dans un lit d'hôpital, ma mère à mes côtés, et le médecin tentant de trouver la bonne formule pour m'annoncer que je venais de perdre mon bébé. Stupéfaction totale: j'étais donc enceinte! Cette nouvelle m'a achevé. Le docteur appelé cela “fausse couche”, en m'expliquant que c'était très fréquent dans les premiers mois de grossesse; moi j'avais déjà trouvé les coupables de l'assassinat de mon enfant: Mark et Mélanie. Cette nouvelle m'a fait hair plus encore ces deux et je me suis promis vengeance. Deux jours plus tard à ma sortie d'hôpital, j'avais déjà engagé un bon avocat pour le divorce , avec instruction ferme de tout prendre à Mark et de le laisser sans rien du tout. J'avais aménagé chez ma mère. Mon mari et ma pseudo amie ont imploré mon pardon, je ne leur ai montré aucune clémence. J’étais donc décidé, je ne fléchirai pas. Je m'étais préparé pour un procès long et douloureux. J'ai refusé tout arrangement à l'amiable. Je voulais ternir sa réputation de mari exemplaire. Mais une nouvelle, et tout bascula: Mélanie était enceinte, enceinte de Mark. Quand ils me l'ont annoncé, ça a eu l'effet d’un coup de massue. Je ne pensais plus à la trahison, je ne pensais qu’à ce petit être qui n'avait rien fait pour mériter de se retrouver dans un conflit pareil. Si je reussissais à tout enlever à son père, que deviendra t-il, lui? Comment faire payer à un innocent des erreurs qui ont été commises bien avant sa naissance? J'en ai fait des nuits blanches. Continuer ou abandonner? C'est la question qui m'empêchait de dormir. J'ai tout de même repris le boulot. J'aimais ce travail et je le faisais bien savoir avant, par ma joie de vivre et mon comportement irréprochable. Mais depuis cet enchaînement d'événements pertubateurs dans ma vie, j'étais une toute autre personne. Timide et renfermée, ce nouveau caractère a vite été remarqué par mes collègues, spécialement David, l'occupant du bureau d'en face. Alors que nous n'avions jamais vraiment fraternisé,excepté un "bonjour" très poli tous les matins car lui étant de nature peu sociable, ce jour, je suis surprise qu'après la traditionnelle salutation de chaque matin à notre croisée dans le couloir, qu'il en rajoute quelques mots:《Rien est éternel. Peu importe la situation que tu traverses, crois-moi ça passera》. L'ayant dit, il a continué son chemin, me laissant perplexe. Je me suis demandé comment a t-il su que je passais par des moments particulièrement compliqués. Ces mots de mon collègue, en dehors de me tourmenter, m'ont fait énormément de bien et c'est ainsi que cet après-midi pendant la pause-déjeuner j'appelle Mark et lui propose une entrevue dans le café du coin ou J'allais prendre une importante décision:《faire passer cette situation》 puis divorcé. Après l'avoir faite le sentiment que j'ai ressenti à ma sortie du café fut pratiquement inexplicable. Je me sentais légère,comme déchargée d'un fardeau, apaisée, à tel point que je sentais se dessiner tout naturellement un sourire sur mon visage. Revenant de pause j'étais quasiment une autre personne: je souriais, je saluais les collègues qui me regardaient tous en se demandant ce qui a bien pu se passer. Je suis allée tout droit dans le bureau de David pour lui exprimer ma gratitude. Nous avons echange pendant plus d'une heure avant de se séparer. Ce fut ainsi pendant les jours qui suivaient. Progressivement, on se découvrait des points communs. Nous passions beaucoup de temps ensemble. Peu à peu David a pris une place très importante dans ma vie, j'en avais complètement oublié Mark. J'étais trop concentrée à vivre ce nouveau bonheur. Cet homme, c'était juste moi au masculin. Je l'aimais, il avait réussi à ébranler toutes mes peurs. C'est la raison qui m'a poussé à accepter sa demande en mariage et quelques Mois plus tard. Aujourd'hui, Gift, le premier fruit de notre amour, fête son premier anniversaire. Ces paroles sont la leçon que je lui donnerai sur la vie et l'amour quand elle sera en âge de comprendre.
17

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Lanto Lanto
Lanto Lanto · il y a
waouh
Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
Bravo Kamta ! Merveilleux texte. Vous avez mes 5 voix.
Je vous invite à faire un tour chez moi et soutenir mon texte si vous avez le temps 👇👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1

Image de Nofy Nofy
Nofy Nofy · il y a
waouh
Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonsoir Ines, je vous soutiens avec mes 5 voix :).
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne continuation :).

Image de Ozias Eleke
Ozias Eleke · il y a
Très belle plume Inès Kamta. Vous avez mes voix. Votez aussi pour mon texte https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/homme-tas-le-bonjour-dalfred
Image de Lambert Sagno
Lambert Sagno · il y a
Trahison, confiance et amour c’est bien écrit
Donne moi ton avis sur le mien https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-labyrinthe-dimensionnel

Image de Oriole Lekeugo
Oriole Lekeugo · il y a
Belle plume Ines, j'ai aimé. Vous avez mes votes. Je vous invite à jeter un coup d'oeil à mon texte :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/une-vie-minable