Souffleur de baise

il y a
1 min
562
lectures
196
Finaliste
Public

Poésie, nouvelles, slam et Spokenword. Nombreuses éditions Mon roman "A prendre ou à laisser" est en vente sur Amazon https://www.amazon.fr/St%C3%A9phan-Mary/e/B078RMTP55/ref=ntt_dp_epwbk_0  [+]

Image de 2016

Thème

Image de Lever de bonheur
Me levant de bonne heure j'aurais aimé te souffler t'étirer te baiser te sculpter comme un artisan poète la mine jamais chafouine qui dans le fond sonore du brasier ne rêve que d’une drache de baisers pimentés de caresses de tendresse passionnée puis boire un ristrette et baiser encore la chaleur brûlante de tes formes feintes de ta fente esquissées pour finir par nous réfugier au fond de l'atelier d’un fada les portes refermées silencieusement dans l'espace d'un temps qui n'existe pas dans le dehors carnassier des convenances liquéfiées sous la poudrerie légèrement soufflée par un vent orgasmique et tel un souffleur de baise allumer ta fente te dire j'ai aimé j'aime et j'aimerai prendre un tap-tap pour ne plus entendre ne plus parler pour mieux te souffler t'étirer te cisailler te sculpter dans les draps satinés d'arabesques suggérées puis réalisées à l'antre de la petite mort sans jamais te lasser jusqu'à en redemander jusqu'à supplier que cela ne s'arrête jamais cet infini désir plaisir d'être soufflée étirée baisée sculptée aimée tel le modèle d'un dépanneur souffleur de verre dont le rêve susurré à l'angle de tes petites et grandes lèvres caressées à l'aube de ton regard impressionné dans un tableau de Monet peignant un verre renversé sur une nappe lors d'un déjeuner passionné par tant d'amour épuisé de jouissance qui a souri sourit et sourira toujours tous les jours dans ton désir enfin incontrôlé de rester enlacée dans les bras aimanté d'un souffleur de vers adoré Encore et encore la chaleur vigousse brûlante de nos formes esquissées puis liquéfiées au fond de l'atelier les portes refermées silencieusement dans l'espace d'un temps qui n'existe pas Oh tant d'amour épuisé qui a souri sourit et sourira toujours tous les jours dans notre désir enfin incontrôlé de rester enlacés dans les bras aimanté d'un souffleur de baise adoré mais vous êtes en retard quoique...Oui là-bas c’est bien vous et tu lèves les yeux mon ange tu accélères le pas tu es l’amour en retard mais cela n’importe plus parce que... Souffleur de rêves et... Vous dites que vous soufflez vous étirez vous sculptez vous baiser tel... Susurrés et sucés Renaître et revoir le film afin de ne plus jamais cauchemarder allumant le lever de bonheur enfoui sous une poudrerie nécessitant pour se réchauffer un ristrette dessiné sur un tap-tap cahotant de ci-de là avec vigousse pour vaincre nos craintes et vous dire en une phrase comme en cent Baisons Sans crainte sans peur baisons
196
196

Un petit mot pour l'auteur ? 128 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de michel jarrié
michel jarrié · il y a
Passant derrière Patrick il ne peut me rester qu'épuisement...pôvre essouffleur de vers que je suis ! Bravo Stéphan, bien qu'arrivant bien tard...
Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
Un très grand merci Michel. A très vite
Image de Patrick Gibon
Patrick Gibon · il y a
déluge érotique mâle Niagara qui percute pulsation de peau tambour tam-tam uppercuts, bing-bang, big-bang déflore et s'universalise à couteaux trop tirés, tirant d'eau de l'au-delà des eaux quille dévasté bateaux pirates coulés par haut fond mer des Sargasses triangle des Bermudes...
bel opus que le vôtre, inspirant, aspirant!

Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
ksssssssss siffle t-il la langue entre les dents ! Le compliment est de taille et je prends sans démesure, à sa juste mesure... :)
Image de Levy Virginie
Levy Virginie · il y a
A bout de souffle on le vit merci beaucoup Stephan pour cet amour accélère que dis je à bout de souffle !
Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
Merci Virginie :)
Image de Arlo G
Arlo G · il y a
Époustouflé je reste après une deuxième lecture de votre texte. Sensibilité à fleur de peau. J'aime. Vous avez le vote d'Arlo qui vous invite à découvrir son TTC le petit voyeur explorateur et son poème Découverte de l'immensité dans la matinale. Bonne journée à vous
Image de Subtropiko
Subtropiko · il y a
Un souffle qui porte ce texte jusqu'en finale ! Félicitations.
Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
Merci infiniment
Image de Francis Etienne Sicard Lundquist
Francis Etienne Sicard Lundquist · il y a
Toute mes félicitations et bonne chance pour la finale. Mon vote bien entendu !
Cordialement,
FE

Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
Un grand et sincère merci tant pour cet élégant commentaire que pour votre vote
Image de Francis Etienne Sicard Lundquist
Francis Etienne Sicard Lundquist · il y a
C'est mon plus grand plaisir et bonne chance pour le prix final. FE
Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
Wait & see... Merci beaucoup :-)
Image de Francis Etienne Sicard Lundquist
Francis Etienne Sicard Lundquist · il y a
Good luck nonetheless !
FE

Image de Loute
Loute · il y a
Musique et beauté dans un texte original, quelle belle sculpture !
Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
Quel beau commentaire !!! Sculptural
Image de J.M. Raynaud
J.M. Raynaud · il y a
un texte inclassable !
Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
Merci Juju. Un commentaire qui ne l'est pas moins :)
Image de Vodko
Vodko · il y a
Une détour amical sur ma nouvelle "Bouquet final" si vous voulez...
Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
J'irai Vodko, promis
Image de Vodko
Vodko · il y a
Souffleuse de mots sur un lever de bonne heure érotique qui a enchanté ma lecture haletante, je vote.
Image de Stéphan Mary
Stéphan Mary · il y a
Merci Vodko et pour le vote et pour votre commentaire tout aussi haletant