Sans appel

il y a
1 min
776
lectures
176
Qualifié
Image de Été 2019

Tout s'est passé très vite. J'ai raccroché le téléphone et j'ai attendu. Il faisait presque nuit, l'ombre envahissait le jardin pourtant je voyais encore la balançoire immobile accrochée sous le saule. Ils sont arrivés sans bruit, j'ai entendu seulement leurs pas dans l'escalier. J'ai ouvert la porte, une femme est entrée, s'est assurée de mon identité, a lu mes droits, a glissé des menottes autour de mes poignets. C'est ainsi que j'ai quitté la maison. Ma valise était prête, posée sur la table de la cuisine à côté de la tasse peinturlurée dessus-dessous que j'aurais bien aimé emporter.

J'ai demandé : et le chat ? Il faut le laisser dehors. Un policier s'est assuré qu'il n'était plus à l'intérieur et s'est chargé de fermer la porte à clé.
Le trajet jusqu'au commissariat s'est passé dans le silence. L'air était imprégné d'odeurs de friture, de plastique et de peurs aussi. Sur les genoux du passager avant reposait un objet enveloppé dans un chiffon noir. L'arme sans doute, mon arme, un pistolet que j'avais acheté à un petit truand dont j'ignorais tout. Il m'avait montré comment tirer après avoir compté et recompté les billets. La leçon était bonne puisque je l'ai tué du premier coup. J'aurais pu tirer encore et encore tellement la colère, la rage et la souffrance me portaient, mais je ne suis pas une criminelle. Il était là, assis devant sa télé, un verre et une bouteille à portée de main. Je suis entrée et j'ai tiré.
Alors, j'ai dit à mon fils dont la vie s'éternise sur un lit d'hôpital, qu'en un éclair j'avais revu son corps disloqué sur le bord de la route et les feux de la voiture qui fuyait dans la nuit.

176
176

Un petit mot pour l'auteur ? 41 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tarek Bou Omar
Tarek Bou Omar · il y a
Bonsoir Viviane, ma voix pour ce beau texte bien que trop tard.
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à découvrir mon texte en compétition pour le Prix des jeunes écritures : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-soleil-s-eteint-sur-mon-destin-1?all-comments=1#fos_comment_comment_body_4242995. Bonne continuation :).

Image de Blackmamba Delabas
Blackmamba Delabas · il y a
C'est court, c'est noir, sans compromis.
Mes voix posthumes...

Image de Denys de Jovilliers
Denys de Jovilliers · il y a
Très court et bien construit !
Image de Raphaël Huet
Raphaël Huet · il y a
Texte simple et efficace de vengeance
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Une bonne lecturr
Image de Marie Kléber
Marie Kléber · il y a
Oui sans appel. Efficace. Dur. Mais face au chagrin d'un mère...
Belle écriture aussi.
Mes voix

Image de A. Nardop
A. Nardop · il y a
Un beau texte sec et dur comme ce qu'il dit.
Image de Mister Iceberg
Mister Iceberg · il y a
un texte à couper le souffle
j'ai adoré du début à la fin
merci beaucoup pour ce moment de lecture
je vous offre mon vote +5 indiscutablement
si le temps vous le permet venez découvrir à votre tour ma "fournaise"
bon ne continuation

Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Waouh ! quel texte ! votre plume acérée nous fait pénétrer sur quelques lignes, dans une histoire sordide qui pose question : qu'est-ce que je ferais moi ? Bravo Viviane, je vote +5*****et je m'abonne.
Julien.
Si je ne l'ai pas déjà fait, je vous propose la lecture de "Sofia" , en lice du GP été 2019 :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/sofia-4
à bientôt peut-être.

Image de JACB
JACB · il y a
Ce texte a la dureté du choc, la violence du désespoir, un vrai TTC tout de tension tendu. ***** pour le talent du court. Bonne chance pour l'été Viviane.
Si par cette canicule un petit tour "Dans l'océan Indien" vous tente n'hésitez pas !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/dans-l-ocean-indien#
Merci

Image de Viviane Clément
Viviane Clément · il y a
Merci. Je vous lirai avec plaisir;

Vous aimerez aussi !