Qui perd gagne

il y a
3 min
273
lectures
245
Qualifié

Plus envie de lire et encore moins d'écrire... Merci à ceux qui passent encore sur ma page et pardon si je ne vous réponds pas. Prenez soin de vous ! J'apprends la cyberattaque, quelle  [+]

Image de 2019
Image de Très très court
Depuis combien de temps étaient-ils enfermés dans cette salle du vieux Fort ? Léo passa sa langue sur ses lèvres desséchées au moment où Mathilde lui disait qu'elle avait terriblement soif.
Il chercha quelque chose à lui dire pour la réconforter mais elle ne l'écoutait déjà plus.
Elle avait retiré son long foulard noir de sorcière et l'avait noué de manière à fabriquer une sorte de récipient dans lequel elle se mit à uriner sans aucune pudeur.
Il fut pris d'un rire nerveux. La douce Mathilde, qu'il avait volée sans scrupules à son jeune frère Hugo, n'avait plus rien de la jolie brune un peu timide dont les magnifiques yeux bleus-gris l'avaient charmé.
La situation aurait pu être comique, une affreuse sorcière buvant sa propre urine pour tenter de s'hydrater, il en aurait ri devant un écran...
Il lui fit remarquer qu'elle allait avoir encore plus soif et elle lui jeta un regard hystérique où il crut lire un tas de reproches qu'elle ne tarderait pas à lui jeter au visage.

Pourquoi ne l'avait-il pas écoutée ?
Elle lui avait dit qu'elle trouvait bizarre que personne ne soit au courant de cet escape game dans ce vieux fort pourtant très fréquenté. On y organisait régulièrement des visites guidées ou
des évènements festifs mais elle n'avait vu aucune affiche ni aucune publicité pour cette soirée spéciale, en avant-première, d'Halloween.
Léo lui avait montré un tract déposé dans sa boîte aux lettres, le message était mystérieux et plein de promesses :

" Rendez-vous le 23 octobre à 19 h au vieux Fort du Mont Bart pour un escape game pas ordinaire, une répétition amusante avant la grande soirée d'Halloween avec des décors monstrueux ! Venez en couple, déguisés, mais surtout n'en parlez à personne ! Saurez-vous relever le défi ? Les plus horribles seront récompensés, à condition de pouvoir ouvrir la porte"

Il avait réussi à la convaincre de l'accompagner, c'était amusant justement de ne pas connaître les autres participants.

Arrivés devant la grande porte en bois du Fort, ils avaient trouvé, cloué dessus, un parchemin leur indiquant le chemin à suivre pour rejoindre une salle où ils seraient enfermés.
Léo, déjà subjugué à l'idée de jouer, n'avait pas prêté attention aux interrogations légitimes de Mathilde. Où étaient les autres participants, pourquoi n'y avait-il personne d'autre ?
Il avait dit que cela faisait partie du jeu et lui avait lu ce qui était précisé sur l'enveloppe contenant dix énigmes à résoudre :
Treize couples participaient mais chacun serait enfermé dans une salle différente, le but du jeu étant d'être le couple le plus rapide à s'évader sans aucune aide.
" C'est à deux seulement que vous releverez tous les défis, gagnez ensemble sinon vous mourrez"
Cette dernière phrase avait fait sourire Mathilde qui commençait à se prendre au jeu ; il l'avait embrassée et ils avaient franchi la porte de leur salle qui s'était verrouillée automatiquement derrière eux.

Au début, ils avaient planché sur les énigmes avec délice et avaient réussi à en résoudre 8 assez rapidement.
Mais les deux dernières leur avaient résisté. L'adrénaline une fois retombée avait commencé à laisser place à une angoisse de plus en plus profonde. Épuisés, ils avaient dit qu'ils abandonnaient.  lls avaient plaisanté pour masquer leur déception d'avoir échoué. Ils avaient ajouté en riant qu'ils n'allaient pas y passer la nuit et qu'ils mouraient de faim et de soif !
Ils leur restait l'espoir de remporter le prix du déguisement le plus horrible. Il faut dire qu'ils s'étaient surpassés pour l'occasion, lui en monstrueux mort-vivant et elle en hideuse sorcière. Dans la rue, ils s'étaient amusés à effrayer les passants et avaient jubilé devant leur effroi.

Mais personne n'avait répondu à leurs appels, ni à leurs coups sur la porte, ni à leurs cris, ni à leurs larmes...
Ils avaient trouvé amusant de déposer leur téléphone portable dans un casier avant d'entrer dans la salle se prêtant aux règles du jeu qui leur interdisaient de les utiliser pour résoudre les énigmes.
Comment avaient-ils pu être si bêtes ?

Mathilde se mit à le frapper violemment, Léo ne réagit pas, il avait compris que personne ne viendrait les secourir, il avait déjà abandonné le combat.
                                      *******

– Oh regarde Vicky, il est vraiment monstrueux ce mort-vivant, on croirait que c'est un vrai humain à qui on aurait mangé la moitié du visage !

– La sorcière aussi avec son bras et son œil arrachés, on dirait vraiment du sang !
Quelle bonne idée il a eu Hugo d'organiser cette magnifique soirée d'Halloween dans ce vieux Fort, les décors et surtout ces deux personnages sont bluffants !
Léo et Mathilde auraient adoré mais aux dernières nouvelles ils sont partis la semaine dernière pour fêter Halloween aux États-Unis, un vieux rêve de gosses pour eux deux m'a confié Hugo.

— J'espère qu'ils vont bien en profiter !
Allons danser avec les autres, la flashmob sur Thriller va commencer.

— Regarde Hugo, il danse avec la sorcière amputée, il est trop drôle !
245

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,