Qui es- tu

il y a
1 min
15
lectures
0

Non. Je ne m’y attendais pas.
Tu es venu ce jour là, je ne comprends pas pourquoi.

Le soir en me déshabillant, j’analysais ton comportement, tes mots, ta présence et nul part je n’ai trouver l’homme que j’aime.

Dans la douche, des mots cognent:
« C’est mes enfants et toi... »
Je souris.
Au moins je ne pleure plus.
Tu as changer.
Tu n’est plus le même.
Je me rends compte que cette période qui à changer beaucoup de choses pour moi à peut-être changer beaucoup de choses pour toi également.
Où est-ce qu’il est passé mon homme à moi?
Qu’en as tu fais?
A t’il déjà existé ou bien tout ça n’était qu’une illusion?

J’aurai aimer que tu me dise la vérité...
Que tu me dise ce que tu as fais pendant ces cinquante quatre jours,
avec qui tu as repris contact,
comment tu m’as oublié,
comment tu nous as tuer.

Je n’ai pas ressenti le moindre désir de toi depuis ton abandon,
En te revoyant non plus...
Pour ça, il aurait fallu que je puisse te dire tout ce qui s’est passé en moi pendant cette « pause ».
Le jour, ou tout à commencer, je me suis dis que si nous sortions de tout celà, nous pourrions commencer à construire.
ahahahahaha
J’y croyais... un peu.

Notre chalet n’existe plus tu sais.
J’ai beau le chercher, je ne le trouve plus,
je pense qu’il à été vendu...

Désolée de t’avoir fais du mal en exprimant ce jour là ce que je ressens,
mais tu le sais,
je ne sais pas mentir.

0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Cambrure-la-Douce

Vivian Roof

Cambrure-la-Douce est une bourgade éteinte à l'heure où j'y passe. Un paisible village endormi autour d'un clocher et qu'épargne le sabre d'une nationale. Il s'étire le long d'un ruisseau qui... [+]