Petite histoire confinée d'un jardin

il y a
1 min
359
lectures
31
En compétition

J'aime bien jouer et jongler avec les mots et l'imagination dans le but de m'amuser et de partager des moments chaleureux et pétillants avec celles et ceux qui "éprouvent" cette même joie. Écrire  [+]

Image de Été 2020

Le temps s’égare dans un virus. Il nous visse au travail. Alors je sors… Dès que je peux, j’ouvre la porte et l’air s’engouffre. Pas d’idée précise… Juste un tour de jardin. Tour minuscule. En Majuscule. Tout un royaume.

Un jardin. Pas à pas, il se précise… Formes et contours. Une ponctuation. Une pause… un point… une graine… une pousse… nouvelle pause… À la ligne. Jardin sur mesure, costume trois-pièces… pièce d’eau miniature, fleurs, arbrisseaux… Juste ça. Le printemps. Casser sa croûte. Le percevoir… un perce-oreille… mésanges en vrac… ça zinzinule. J’ai un peu l’trac, tellement c’est beau. Les pâquerettes s’égayent dans l’herbe. Petits moutons indisciplinés.

La coque d’une glycine. Elle vient d’éclater. C’est sec et ça fait « Poc » ! C’est velouté. La sensation d’une caresse. Les naseaux d’un poulain… La glycine… Je me baisse à son pied. Une Marcotte me pousse en tête. Nouvelle marotte. Je la contourne… Un narcisse claironne le jaune… la reprise d’un air connu. Celui des forsythias. Je tourne à l’angle de la maison. Pas chassés de primevères. Un rougequeue vient d’éclore juste au bout de son aile. Au fond du jardin, l’oranger du Mexique. Ses feuilles lustrées. Je les frotte entre le pouce et l’index. Ça embaume sur le doigt. Sur le muret, le jeune chat roux. Visite de courtoisie griffue. Halte devant le camélia flamboyant… ciselé. Retour par le cerisier qui pointe le bout du nez d’une fleur… Dans le passage… une spirée tisse un voile de mariée. Noces de printemps. Ça bourdonne, ça vibrionne, ça pollinise…

Sur le seuil de la maison. J’admire le hêtre, bien campé, droit dans ses racines. Une petite mésange bleue éparpille ses cris autour de son nid.

Se remplir de son chant avant de se remettre au travail. Courage ! La prochaine échappée : des semis d’onagre et d’œillets, histoire d’accueillir dignement la prochaine vague de chaleur.

Faire honneur au soleil.

31
31

Un petit mot pour l'auteur ? 62 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Oh oui on est si bien dans le jardin
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Et c'est une "Fleur"qui nous le confirme !
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Un luxe, un écrin d'évasion en cette période de confinement...
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Le jardin, terre d'évasion !.....
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Redécouvrir la nature enchanteresse dans son jardin... une bénédiction, un plaisir minuscule mais essentiel lorsqu'on est confiné, et une chance quand on a ce "luxe".
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Merci Bruno. Oui c'est un luxe, je m'en suis vraiment rendue compte en cette période de confinement.
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Réétalons, réétalonnons petits pata-pompon...une couche de modestie et par dessus une autre d'humilité...d'ailleurs "humus" se rapporte à la terre....Merci de votre commen-terre...
Image de Fredo la douleur
Fredo la douleur · il y a
Par certains côtés, le confinement a su nous rendre un œil neuf et réétalonner notre regard vis-à- vis de Dame nature ! ^^
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Merci pour ce commentaire sensible.
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
Que de sensations éveille cet assemblage de mots si poétique et harmonieux à la façon d'une peinture impressionniste. Vous lisant j'étais dans votre jardin... Ou était-ce le mien qui lui ressemble tant
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Merci pour ce commentaire sensible
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Au fond, le confinement nous aura appris à observer. Et c'est bien ... !
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Un concentré d'observation... l’œil se met au vert et nul besoin de lorgnons pour que cela saute aux yeux !
Image de DEBA WANDJI
DEBA WANDJI · il y a
Très bien réussi, Gaby!

J'adhère par ma voix et je vous invite à découvrir mon texte en course pour le prix jeunes auteurs https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/etoile-perdue-2
N'hésitez pas de laisser vos impressions en commentaires. Merci!

Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Merci !

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Le Cerf

Thalea B.

Il était une fois un conteur d’histoires, qui décida un jour d’étoffer son répertoire. Après tout, le village commençait à se lasser de toujours entendre les mêmes récits, et... [+]


Très très courts

La plume

Cathy RAIMOND

Quand il était venu au monde ce bébé-là, la sage-femme avait tout de suite pressenti quelque chose d’inhabituel. Pas de trace sur le corps, pas de signe de maladie, pas de difficulté à... [+]