Note à moi-même.

il y a
1 min
8
lectures
0

Je ne suis personne en particulier, juste un dyslexique qui a pris goût à l'écriture durant le confinement et qui partage les émotions qui le traversent. Je ne suis pas un auteur, juste un  [+]

Soudainement, j'ouvre les yeux.
La première chose que je vois est ma chambre plongé dans l'obscurité, éclairé par la faible lumière de l'aube naissante qui peine à traverser les rideaux. Dehors la ville est silencieuse, une moto passe, son grondement lourd résonne dans mes oreilles.
Mon esprit engourdi se réveille petit à petit, et je me tourne sur le dos.
Qu'est-ce qui m'a réveillé ?
Je tend la main par réflexe à l'endroit ou mon téléphone est posé, je sais qu'il est là.
La lumière faible me fais mal aux yeux, mais je parvient à lire qu'il est 5h30 du matin. D'ailleurs j'ai deux notifications.
J'y répondrai plus tard, pour le moment je fais travailler ma mémoire pour me remémorer mon rêve.
Je me tourne et retourne dans mon lit, en fermant les yeux et serrant mon oreiller contre moi.
Les images me reviennent petit à petit, la situation, l'endroit, je visualise la scène et...
Ha !
Voilà, j'ai trouvé.
À la fin de mon rêve, je meurs.
...
Et soudainement, je réalise que ce n'est pas la première fois que ça m'arrive.
Chaque fois que je me fais tuer dans mes rêves, je me réveille.
Ce qui est logique en fait, vu que le cerveau ne connaît pas l'état de mort, du coup il réveille le corps.

Bon...

Note à moi-même ; ne pas traverser une autoroute à pied, même dans un rêve.
0
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !

Très très courts

Les matins (5)

Edouard Bonnet

5h00. Ton réveil sonne. Ton train part dans 40 minutes. Ne pas faire de bruit. Sortir en douceur du lit pour ne pas la réveiller. Froid. Trop froid. Descendre comme un chat, comme un voleur. Ton sac... [+]