L'idée d'Eusèbe

il y a
1 min
100
lectures
23

Grand amateur de science-fiction, surtout des auteurs de l'Âge d'Or, Clarke, Asimov, Sheckley... sans oublier LE patron de l'histoire supernaine, Fredric Brown. J'aime les jeux de lettres, les jeux  [+]

Ariane de Langres frissonna longuement.

« Eusèbe, mon bon, comment supprimer ces affreux courants d'air qui glacent mon boudoir ? Feu mon époux avait fait pendre deux grands rideaux de tulle depuis le plafond jusqu'au ras du sol, mais las ! la bise les transperce, elle s'insinue... »

Eusèbe de Mortecloche, son fidèle conseiller, hocha la tête.

- Je sais ce qu'il vous faut, ô Princesse ! Je m'en vais de ce pas quérir le cuisinier !

- Le cuis... ??!? Commença-t-elle, mais Eusèbe avait déjà disparu dans l'escalier.

Il revint douze minutes plus tard, hors d'haleine, tirant le cuisinier par les cheveux. Il l'appuya contre un mur, le recoiffa, et le harangua en ces termes :

« Écoute-moi bien, Adhémar, tu vas sur le champ redescendre à ta cuisine et découper en rondelles des tomates, des courgettes, des... »

Tandis qu' Adhémar notait à toute allure les consignes d'Eusèbe, Ariane tentait de se souvenir de la sanction prévue pour un conseiller qui devenait foldingue. La potence ? Le pal ? Oui c'est cela. Le pal.

« ... Tu mets au four le tian à 160°C pendant une heure, et tu remontes ici quatre à quatre avec le plat brûlant ! EXÉCUTION ! ».

Adhémar disparut.

Ariane toisa Eusèbe d'un regard mauvais « J'attends vos explications, Eusèbe. ».

- Vous comprendrez, ô Princesse, lorsque je reviendrai avec Adhémar dans quatre quarts d'heure et que nous chasserons votre souci vers le monde des mauvais souvenirs. Je descends le surveiller. »

À l'heure prévue, Eusèbe et Adhémar entrèrent dans le boudoir. Eusèbe arracha les rideaux de tulle, et Adhémar déposa le tian fumant en travers de l'entrée du boudoir.

Ariane commença à composer le numéro du corps de garde. Mais elle interrompit son geste. Un nouveau filet d'air s'était glissé dans la pièce. Il n'était pas glacé : le plat brûlant l'avait réchauffé. Le souffle tiède s'enroula comme une écharpe autour du corps frissonnant d'Ariane.

Elle eut un grand sourire. « Adhémar, tu me monteras un tian bien chaud chaque matin. Eusèbe, merci. Laissez-moi seule maintenant ».

Ils s'éclipsèrent.

Ariane passa la journée suivante à se prélasser et à écrire des vers dans son boudoir, devenu un cocon doux et apaisant. Le soir, elle fit mander Eusèbe. Elle le remercia à nouveau, et lui demanda comment il avait eu cette idée géniale.

Il prit une voix modeste « Ce fut très simple, ô Princesse. Tout le monde sait qu'un tian vaut mieux que deux tulles au ras »

23

Un petit mot pour l'auteur ? 10 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Eh bien ! Elle vient de loin, celle-là ! ;) ;) ;)
Image de Gilles Pascual
Gilles Pascual · il y a
Comme j'aime beaucoup les histoires de type "tout ça pour ça !", j'en écris quelques unes. Je ne suis pas un auteur sérieux, Joëlle ! ;)
Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
C'est bien connu que Langres est une ville particulièrement froide et venteuse :-) sympa !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Hihihi, Ariane y a été servie... sur un plateau ! ;)
Image de Gilles Pascual
Gilles Pascual · il y a
C'est la forme, Joëlle ! :)))
Image de Gilles Pascual
Gilles Pascual · il y a
C'est la raison pour laquelle j'ai donné ce nom à la princesse. Il y a 3 jours (nous étions quand même le SIX JUILLET) je suis passé à l'aire d'autoroute éponyme --> un froid de gueux. Une région oubliée des dieux, probablement.

Merci Jeanne !

Image de Jeanne en B
Jeanne en B · il y a
Ouais mais la Hte-Marne c'est super, moi j'adore.
Image de Gilles Pascual
Gilles Pascual · il y a
Remarque... À force de passer par la Haute Marne pour aller de la Saône et Loire vers les Vosges, peut-être vais-je me faire à cette absence choquante de plages et de palmiers.
Image de Alraune Tenbrinken
Alraune Tenbrinken · il y a
J'ai bien ri !
Image de Gilles Pascual
Gilles Pascual · il y a
J'en suis ravi, Alraune ! Merci !

Vous aimerez aussi !