Léo l’asticot

il y a
1 min
360
lectures
9

Enseignant et papa de deux petits garçons, je ressens les histoires comme une source d'évasion où aucune limite ne vient faire obstacle à l'imagination. Chaque histoire a une vie, il ne tient  [+]

Léo l’asticot faisait un gros dodo, quand, tout à coup, Voltère le ver de terre vint l’embêter :
« Léo, Léo, réveille-toi ! »
« Qu’y a-t-il ? » demanda Léo,
« Tu veux jouer avec moi ? »
« À quoi veux-tu jouer ? »
« Euh, on peut jouer au foot !!! »
« Mais non », dit Léo, « je ne peux pas, je n’ai pas de pieds !!! »
Voltère se gratta la tête, « Ah bon ! eh bien, on peut jouer au basket. »
« Mais non », répondit Léo, « je ne peux pas, je n’ai pas de mains !!! »
Eh bien tant pis pour toi, reste dans ton lit et fais dodo !!! » dit Voltère, très en colère.

Léo l’asticot faisait à nouveau dodo, quand, tout à coup, Wallace la limace vint l’embêter :
« Léo, Léo, réveille-toi ! »
« Qu’est-ce qu’il y a encore ? » demanda Léo,
« Tu veux jouer avec moi ? »
« À quoi veux-tu jouer ? »
« Euh, on peut jouer à la marelle !!! »
« Mais non », dit Léo, « je ne peux pas, je n’ai pas de pieds !!! »
Wallace se gratta la tête, « Ah bon ! eh bien, on peut faire de la balançoire. »
« Mais non, je ne peux pas, je n’ai pas de fesses pour m’asseoir !!! »
Eh bien tant pis pour toi, reste dans ton lit et fais dodo !!! » dit Wallace, en faisant la grimace.

Léo l’asticot faisait à nouveau dodo, quand, tout à coup, jojo l’escargot vint l’embêter :
« Léo, Léo, réveille-toi ! »
« Bon, qu’est-ce qu’il y a encore ? » demanda Léo,
« Tu veux jouer avec moi ? »
« À quoi veux-tu jouer ? »
« Euh, on peut faire la course !!! »
« Mais non », dit Léo, « je ne peux pas, je n’ai pas de jambes !!! »
Jojo se gratta la tête, « Ah bon d’accord ! eh bien, on peut jouer au tennis. »
« Mais non, je ne peux pas, je n’ai pas de bras et en plus, je n’ai pas de raquette !!! »
Eh bien tant pis pour toi, reste dans ton lit et fais dodo !!! » dit Jojo, en lui tournant le dos.

« Puisque c’est comme ça, nous aussi nous allons faire dodo », dirent en cœur Voltère, Wallace et Jojo.
Ils se mirent à ronfler tellement fort que Léo n’arrivait plus à dormir !
Soudain, Émile le crocodile passait par là : « Tiens, tiens, mais que vois-je ? un asticot, un ver de terre, une limace et un escargot ! hum, je vais me faire un bon dîner !!! »
Émile le crocodile se mit à ouvrir la bouche tellement grande que Léo, qui ne dormait plus, eut le temps de prévenir ses amis :
« Vite, vite, réveillez-vous, cachons-nous sous la terre... »
Lorsque Émile, le crocodile referma sa bouche, il n’y avait plus rien ! pas un asticot ou un ver de terre, pas de limace ni d’escargot à se mettre sous la dent !
« Mais où sont-ils passés ? » demanda-t-il, très surpris.
« Eh bien, si c’est comme ça, moi je vais faire dodo !!! »
9

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,