Le voyage en Italie

il y a
2 min
134
lectures
42

Mon avatar : Un graf depuis longtemps disparu. Il personnalise mon état d'esprit : Réagir et l'écrire. Toutes mes œuvres déposés en libre  [+]

« Ah merde ! Saloperie de doigts qui ne retiennent plus rien ». La boîte en carton lui a glissé des mains et les photos se sont répandues au pied de l'armoire. Péniblement, il s'assied sur la moquette et entreprend de les récupérer pour les reclasser dans la boite aux souvenirs. Classer est un grand mot, il faudrait adopter une méthode, par date ou par événement, au lieu de quoi c'est dans un joyeux foutoir qu'elles attendent depuis des années qu'un curieux veuille bien y jeter un œil.

Un paquet se distingue quand même du lot. Un feuillet de garde attaché par un élastique permet d'identifier le sujet : « Voyage en Italie ». Il reconnaît l'écriture élégante, contrairement à la sienne qui part dans tous les sens, surtout depuis la dernière attaque.

Ils en avaient rêvé de ce voyage. Ils l'évoquaient déjà quand ils se fréquentaient. Ce ne serait pas pour leur voyage de noces, ils n'étaient pas assez argentés pour pouvoir y prétendre, mais plus tard quand ils auraient fait leur trou.

Les enfants, en âge de se prendre en charge avaient déjà quitté le foyer quand ce projet leur revint à l'esprit. Leur situation permettait de le mener à bien et ils passèrent de nombreuses soirées à l'organiser. Ils n'étaient pas du genre baroudeurs, mais se refusaient à être pris en charge par les agences proposant des circuits. Ils seraient indépendants avec leur véhicule personnel.

Guides Michelin et du Routard furent épluchés. Principalement la région nord. Lui ne voulait pas entendre parler du sud. Un pays de voleurs. Elle, n'avait pas d'avis. Lui, voulait absolument visiter Crémone, pour les ateliers de luthiers. Il avait lu récemment le bouquin de Jean Diwo « Les violons du roi » et les Stradivarius n'avaient plus de secrets pour lui. Elle avait un petit sourire quand il dissertait sur le sujet auprès de leurs amis.

Ils réservèrent une chambre en demi-pension sur le lac de Gardes, moins couteux que ceux de Côme ou Majeur, à partir duquel ils pourraient rayonner jusqu'à Venise. Ah oui ! Quand même, l'Italie du nord sans Venise, ça faisait petit.

La chambre était immense, verte et blanche. Un lit très haut doté d'un matelas hors normes. Une terrasse aussi vaste que la chambre donnait sur le lac et ils regrettèrent de ne pouvoir y « petit déjeuner ». Tous les matins, ils avalaient vite fait leur café au lait accompagné d'une viennoiserie, laissant la charcutaille aux hordes de teutons braillards et entamaient le circuit du jour.

*****

Les photos ravivent ses souvenirs ; Le restaurant de Bologne où ils dégustèrent le lapin, spécialité locale – La gastronomie italienne n'est pas composée que de pasta – servit par des garçons en chemise blanche et complet noir. Une institution, fréquentée par les voyageurs de commerce.

Là, elle pose dans une adorable robe de mousseline, seule tache de couleur au milieu de l'ocre de cette place de Ferrare où il se souvient d'une fanfare émergeant de la brume. Un truc à la Fellini.

Vérone où ils se refusèrent à tâter le téton de Juliette, comme ne manquaient pas de le faire des dizaines de Français rigolards.

Et les violons, les violons de Crémone qu'ils ne virent qu'au travers des vitrines. Ce n'était pas jour de visite. Quand on ne dispose que d'une dizaine de jours pour tout voir...

Ils se promenèrent au hasard dans les ruelles de Venise, en dehors des circuits et manquèrent certainement les plus beaux sites. Qu'importe, main dans la main ils jouèrent aux amoureux sur les ponts et les placettes et nombre de clichés en témoignent, pris à tour de rôle ou au bon soin d'un local.

*****

Maintenant, ça lui paraît bizarre ce périple en dehors des sentiers battus. Les organisateurs de circuit auraient éclaté de rire. Eux, avaient passé les plus belles vacances de leur vie.

Sur la dernière photo elle pose avec un grand sourire sur fond de montagnes aux neiges éternelles. L'instant d'après, elle avait disparu, entrainée par le pan de rochers qui avait avalé le parking d'altitude.

Avec des gestes maladroits, il resserre l'élastique autour de ses souvenirs et enfouit la boîte bien au fond de l'armoire pour tenter de ne plus souffrir.

Suite "Leur voyage en Italie"
42

Un petit mot pour l'auteur ? 76 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Christian Gilabert
Christian Gilabert · il y a
Ouahhh ! J'ai beaucoup aimé.
Il y a tous les ingrédients et la sauce est délicieuse. Merci Long John Loodmer !

Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Bon appétit pour la suite
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Ah quel con ce pan de parking !
C’est pas bien de me faire un coup au cœur, Loodmer, après toute cette balade enchantée !

Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
A chaque plaisir, sa punition 😁
Image de bruno cuffini
bruno cuffini · il y a
Bonjour Long John. J'arrive tout juste -ou c'est tout comme- de la suite. Bravo pour la vraie nostalgie et l'astuce du retardateur-déclencheur. Et bon vent.
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Tu est très désordonné 🤣 Merci de tes visites
Image de Atoutva
Atoutva · il y a
Un bien beau voyage qui se termine bien tragiquement.
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Comme souvent chez moi. Je suis incorrigible
Image de Fred Dalsas
Fred Dalsas · il y a
Beau. Triste. Une pointe d'ironie qui me plaît, une chute tragique...J'aime !
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Des ingrédients indispensables
Image de Nicolas Auvergnat
Nicolas Auvergnat · il y a
Ah ! C'est chouette comme tout... Une fausse manip et j'ai perdu tous les fichiers '' photos '' sur mon ordi... Je peux demander à ma sœur pour reconstituer si j' veux : ben pas envie... On verra bien. Ou plutôt on n'verra plus !
De chouettes évocations dans cette revue de vie, un petit voyage vite fait, un p'tit tour pour moi, un p'tit retour pour lui.

Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Les clouds et les disques durs externes sont bien pratiques, maintenant qu'on ne fait plus de tirage
Image de Champo Lion
Champo Lion · il y a
Hello Loodmer!
Nostalgique et fort bien écrit avec un remarquable souci du détail qui ravive nos souvenirs de voyage,moins dramatiques.
Les têtons de Juliette! Ah les crétins de rigolards! Les mêmes que les grappes de chinois faisant le V de la victoire, accrochés en braillant à la Petite Sirène de Copenhague!
A la prochaine Loodmer!
Champolion

Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Les touristes c'est du lourd
Image de Orane CP
Orane CP · il y a
Une boîte à souvenirs est toujours trop petite pour tant de souvenirs.
Ils s'en échappent, parfois, avec maladresse...

Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Et viennent troubler notre tranquilité
Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
dès le titre, j'ai pensé à
https://www.youtube.com/watch?v=tIwlOxJ3ltk

premier et dernier voyage
amoureusement préparé et tendrement vécu
mais un éboulement a tout chamboulé
et le temps a passé
ses mains tremblent à présent à vouloir revisiter ce bonheur passé

j'ai aimé ce voyage sur votre page
et la fin ne peut être qu'abrupte en ce paysage tourmenté

il aura beau cacher la boîte, les photos restent en son regard, en son cœur douloureux

très beau même si tragique
les souvenirs sont intacts
et vous l'écrivez bien
merci Long John

Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Automatique.
Et encore t'as pas tout lu. La suite en remet une couche

Image de Picardy
Picardy · il y a
Très beau texte, plein de souvenirs pour moi ... Et quelle chute !!!
Toujours cette belle écriture si fine et délicate.

Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Beaucoup de Français ont des souvenirs d'Italie. Ce pays est quand même la matrice de notre civilisation

Vous aimerez aussi !