2
min

Le vol en montgolfière

532 lectures

178

Qualifié

Il s'est assis sur le canapé, non, il s'est effondré sur le canapé.
— Tu vois, je suis bien content d'avoir pris une année de plus. Quelle journée ! et ce cadeau, quelle belle idée tu as eue. J'en rêvais depuis si longtemps de toucher le ciel, un ballon au-dessus de la tête !
Jean a fermé les yeux. Au loin, il entendait la voix d'Annie.

Il était arrivé en avance pour ne pas en rater une miette. Déguster cette journée d'automne et son cadeau d'anniversaire, il était là pour ça. La montgolfière sans vie attendait, étalée au sol. Le panier était à portée de main, divisé en quatre compartiments comme un casier à bouteilles. Une poignée de personnes toutes souriantes parlaient de la forêt de Fontainebleau et de ses environs magiques en cette saison de l'année. On attendait le pilote.
— Le voilà, a dit une dame d'un âge certain, je le reconnais, c'est le même que l'année dernière. La dame en question, la soixantaine dynamique, habillée d'une robe légère imprimée de mouettes exposait au soleil une poitrine généreuse. Jean a relu le document qu'il avait dans les mains, « prévoir un pull pour l'altitude ». Il a serré son pull dans ses bras.
— Vous en avez de la chance, voyez ce ciel bleu, pas de vent, juste ce qu'il faut pour survoler la région ! Voyons, Monsieur vous êtes avec Madame ?
— Ah non ! je suis venu seul.
— Madame vous êtes seule ?
La dame a lancé un regard plein de promesses à Jean.
— Je suis comme Monsieur !
— Alors, vous irez dans le même compartiment !
Il avait l'air très gai le pilote. On va gonfler le ballon avant bien sûr !

Jean était debout à côté d'un vol de mouettes quand la montgolfière s'est élevée dans le ciel. Il se sentait léger et heureux, presque ivre.
Le pilote a sorti de son sac une bouteille de champagne et des gobelets.
— D'habitude on trinque au sol, aujourd'hui on a un anniversaire à fêter à bord. Joyeux anniversaire Jean !
Comment avait-il su ? La nacelle entière a entamé un « happy birthday ». Les seins près de son verre de champagne sa désormais compagne de vol chantait "Envole moi" en se tenant à la rambarde. Elle lui a crié : « quand le ballon touchera le ciel on redescendra sur terre ! ». Elle riait en se tenant les côtes.
Il n'avait rien vu du paysage. Il a regardé le ciel, le soleil se cachait derrière la cime d'un arbre. Il redescendait déjà. Une mouette lui a frôlé la joue en riant.
Jean a ouvert les yeux. Il serrait dans ses mains le cadeau d'anniversaire et son pull. Annie lui a demandé :
— Pourquoi riais-tu ?
— C'était à cause d’une mouette, a-t-il bredouillé.

PRIX

Image de Printemps 2019
178

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Paul-Sébastien
Paul-Sébastien · il y a
Une belle ascension. Bravo, mes voix.
SI vous avez quelques minutes pour un facteur de girouettes...

Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Un anniversaire pour le moins original ! Bravo, Galette ! +5
Je vous invite à lire mon sonnet "Paysage nocturne" si vous avez le temps : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/spectacle-nocture
Bonne journée.

Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci beaucoup.
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Bonjour Galette. Je relis avec plaisir votre sympathique TTC. Ce message aussi pour vous inviter à lire mon sonnet "Indian song" en finale été : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/indian-song Belles journée à vous !
Image de T. Siram
T. Siram · il y a
Ah ! le coquin...
Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Oui ! Merci T. Siram
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Un grand bravo pour ce bel envol, Galette ! Une invitation à
découvrir “Éclats de lumière” qui est également en lice pour
le Grand Prix Printemps 2019. Merci d’avance et bonne soirée!
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/eclats-de-lumiere

Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci Kheith ! J'y vais
Image de Gérard Aubry
Gérard Aubry · il y a
Beau cadeau! G.A. Pourrais-tu lire mon "Alouette Calandrelle" et "Les maisons coincées"? Merci! G.A.
Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci Gérard. J'y vole ,!
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Une belle écriture agréable à suivre qui nous entraîne dans les cieux .
 
Bravo et merci je soutiens.

Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci beaucoup Samia
Image de Henri Girard
Henri Girard · il y a
Du canapé à la montgolfière, quel envol ! Bravo ! Je dépose mes cinq votes au sol, car j'ai le vertige !
Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Haha ! Merci Henri !
Image de Christopher GIL
Christopher GIL · il y a
Merci pr cette envolée, mes votes!
Si vs avez le tps venez me lire 😊

Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci Christopher ! J'y vais
Image de Frato
Frato · il y a
Bravo Galette,
Toujours aussi fluide et romanesque ton écriture.
A très bientôt derrière les petits carreaux.
frato

Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci pour ton passage Jean-Pierre. À bientôt !
Image de De margotin
De margotin · il y a
Je vote
Image de Elisabeth LOUSSAUT
Elisabeth LOUSSAUT · il y a
Merci De Margotin

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Quand je suis sortie du hall de l'immeuble, tout était blanc, les voitures, les monts, la rue, plus de trottoir, plus rien que le froid et le blanc. Mes bottes étaient blanches, c'est ça qui me ...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Faut-il que je lui dise ? Je crois qu’il faut que je lui dise. Je lui dis, il le faut : — Il faut que je vous dise : je ne sais pas crier.— Plaît-il ?— Je ne sais pas crier. ...