3
min

Le Seigneur d'Halloween

Image de Madu la Fée

Madu la Fée

125 lectures

12

Bonjour à vous tous en ce fantastique jour et surtout cette fabuleuse nuit.
Je me réveille content, aujourd’hui. C’est enfin le jour tant espéré. Vous ne pouvez pas savoir ce que c’est d’attendre 364 jours chaque année pour voir arriver ce jour. Il parait que c’est merveilleux de patienter, moi cela me rend grognon et irritable.
Mon jour !
Ce n’est pas celui de ma naissance. Certains le pensent inventé par les humains, mais ils ne regardent pas très loin, pas assez loin. Ils ne rêvent plus.
Je raffole de ces odeurs et ces bruits qui trahissent sa venue. Je peux alors sortir de mon château et marcher à côté des hommes et des femmes sans qu’ils ne le sachent. Mes couleurs appartiennent à l’automne. J’aime ces jaunes, ces rouges et ces oranges qui illuminent la saison. Les arbres mettent leurs plus beaux atours et moi je me sens bien, car je sais que mon jour arrive.
Les humains m’imaginent avec une citrouille à la place de la tête ou bien avec une lampe en forme de citrouille grimaçante.
Je suis un être de la nuit, de cette nuit. Tout comme mes amis les gargouilles, les spectres et autres monstres. Quand nous nous promenons en plein jour, nous aimons regarder les sculptures de citrouilles et de navets pour certains pays comme l’Irlande. Oui dans certains endroits la tradition n’est pas la même, c’est la vieille coutume qui perdure.
Mais il y a une chose que je déteste vraiment, ce sont les préparations à base de citrouille. Pourquoi faut-il que les gens fassent cela ? C’est tellement mieux le chocolat. J’apprécie la couleur orange, mais j’ai horreur du goût de la citrouille, d’ailleurs elle n’en a aucun, rien de rien.
Cependant, j’aime voir tous ces enfants déguisés en fantômes, sorciers ou en vampires. Ils sont tous superbes. Avec mes gargouilles, nous les regardons et votons pour le plus beau ou le plus original des costumes. Nous le faisons aussi pour les sculptures de citrouille elles grimacent, parfois elles sourient.
Moi, j’adore les observer ainsi que des décorations de maison quand il y en a.
Cette nuit, les bonbons seront distribués aux enfants qui le demandent. Des sucreries ou un sort !!!! Quand je les suis, je les entends rire cela me fait vraiment plaisir. Cette nuit est celle des êtres qui fêtent le renouveau, la fin d’un cycle et le départ d’un autre.
Mais désirez-vous absolument me rencontrer au détour d’une ruelle sombre ? En aurez-vous le courage ? Je ne le pense pas. Non, je peux être terriblement impressionnant. Nous sommes loin d’être beaux, mais pourquoi vouloir nous transformer en êtres méchants ? Il m’arrive de regarder par une fenêtre pour voir ce qu’il va y avoir pour manger. Comme en ce moment ! Cette demeure a attiré mon attention alors qu’aucune décoration n’est visible dehors à part un petit chat noir en carton attaché sur la grille du jardin. C’est comme s’il m’avait invité à pénétrer dans ce jardin.
Je m’approche de la fenêtre quelle n’est pas ma surprise en constatant que la pièce est décorée avec des citrouilles, des araignées, des squelettes, mais cela n’est pas effrayant bien au contraire. La cuisine est chaleureuse. La maîtresse de maison est habillée en sorcière et regarde la préparation qui se trouve dans le four. Un Bip Bip se fait entendre et elle sort une plaque de cuisson, je peux apercevoir, d’où je suis, des biscuits en forme de fantôme de chat et de citrouille.
La femme se tourne alors vers la fenêtre, me fixe droit dans les yeux et là je sais qu’elle me voit. La sorcière est calme, elle sourit et me fait signe de la tête avant de reprendre son activité.
Et oui, certaines grandes personnes ont gardé leur âme d’enfant et peuvent me remarquer. Il y aura toujours un espoir dans ce monde tant que des adultes continueront à être des enfants au fond de leur cœur.
Mais je ne suis pas aussi gentil que mes paroles peuvent bien le laisser paraitre. Non parfois, il vaut mieux me craindre. Mon caractère volcanique peut me jouer des tours.
Un affront envers ma personne et voilà mon côté cauchemardesque qui apparait. Dès lors, je cède à mes envies. Je peux vous dire que dans ces cas-là, la peur suit mes pas et la terreur ferme les portes par lesquelles je passe. Oui, car vous aimez avoir peur et moi j’adore effrayer. Nous ne pouvions que nous entendre, vous n’êtes pas d’accord.
Bien sûr que si !
Cette nuit, ma nuit, êtes-vous prêt à la vivre ? Alors, allez-y et amusez-vous bien en cette nuit d’Halloween, car je suis le seigneur d’Halloween. J’espère que la peur et la terreur seront vos amis pour cette nuit. Mais attention à ne pas trop abuser des sucreries. Joyeux Halloween !!!!
12

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Alvyane Kermoal
Alvyane Kermoal · il y a
Comme toujours de la magie et de la tendresse... Un merveilleux conte
·
Image de Madu la Fée
Madu la Fée · il y a
merci mais je crois que la magie et la tendresse ne suffisent pas dans le monde d'aujourd'hui.
·
Image de Alvyane Kermoal
Alvyane Kermoal · il y a
J'y crois... même si je montre souvent les crocs
·
Image de Giovanni Portelli
Giovanni Portelli · il y a
bien vue l'histoire du point de vue d'un monstre pas si affreux que ça :)
·
Image de Madu la Fée
Madu la Fée · il y a
Merci, j'ai du mal à le voir méchant.
·
Image de Jean-Claude Renault
Jean-Claude Renault · il y a
Un joli conte qui se lit bien. Un seigneur pas si terrifiant que ça.
·
Image de Angeline Monceaux
Angeline Monceaux · il y a
Très joli conte qui ravira les jeunes et les plus grands. Bravo à l’auteur
·
Image de Madu la Fée
Madu la Fée · il y a
Merci de tout mon cœur.
·
Image de Isabelle Buffet Auteure
Isabelle Buffet Auteure · il y a
Bravo pour cette très jolie histoire, pleine de poésie, à mettre entre toutes les mains!
·
Image de Madu la Fée
Madu la Fée · il y a
merci, vraiment merci je vais finalement continuer.
·