Le grimper de corde

il y a
4 min
514
lectures
530
Finaliste
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Charme désuet pour ce grimper de corde qui rappellera des souvenirs tendres (ou effroyables !) à certains. L’histoire des amitiés d’antan

Lire la suite

"Les mots qui vont surgir savent de nous des choses que nous ignorons d'eux' - René Char (Chants de la Balandrane)  [+]

Image de 2020

Thème

Image de Très très court

La salle de classe ressemblait à un couloir sans fin…
Et notre professeur de solfège, au visage fleur de soufre, avait la fâcheuse habitude, juste avant les cours, d’égarer ses lunettes. Tandis qu’elle les cherchait sur le vieux piano, sous les partitions de la Lettre à Élise et des multiples sonates de Domenico Scarlatti, elle nous demandait de prier.
« Bon Saint-Antoine, retrouvez les lunettes de Sœur Marie-Thérèse », ânonnions-nous. 
Plus la réalisation du vœu tardait, plus l’intonation, prise pour répéter en boucle la supplique, se transformait en monocorde mélopée ou en ritournelle endiablée. Le patron des objets perdus devait veiller car, lorsque mélopée ou ritournelle dégénérait outrageusement, Sœur Marie-Thérèse retrouvait ses bésicles. Elle farfouillait alors dans une poche de sa longue jupe noire élimée pour y récupérer son diapason. « La… La… La… ». La leçon pouvait enfin commencer. 

Tout, dans ce pensionnat, semblait au diapason.

« Mens sana in corpore sano », la célèbre devise de Juvénal, poète satirique de la Rome antique, était suivie à la lettre. Des séances obligatoires de gymnastique étaient, en effet, programmées. Nous empruntions, alignées en rang par trois, le boulevard de Sévigné. À l’image d’une nuée d’étourneaux sous la surveillance d’une novice dont le voile voletait dans la brise, nous nous dirigions vers l’annexe. Là-bas, dans le jardin aux fragrances de menthe sauvage, un portique muni d’une poutre en acier, à laquelle était accrochée une corde, constituait le centre de nos ébats. 

Gwaroch – tel était son patronyme –, la préposée à la gymnastique un tantinet rondelette mais très tonique, nous attendait. L’échauffement consistait invariablement à nous métamorphoser, tête et colonne vertébrale baissées, en moutons… de Panurge ou de prés-salés ? Une élève plus ou moins souple et légère, plus ou moins experte en la matière, prenait appui avec ses mains sur notre dos et… hop… sautait en écartant les jambes. 
La séance de saute-mouton terminée, Gwaroch déclarait : « Si vous souhaitez aller de l’avant dans la vie, mesdemoiselles, grimpez à la corde… et mouillez le maillot ! ».
Bien évidemment, nous souhaitions aller de l’avant… Quant à mouiller le maillot, c’était une autre affaire.

Le grimper de corde permettait, apprenions-nous, le renforcement des muscles, l’amélioration des facultés de coordination et la confiance en soi… Que pouvions-nous demander de plus ? L’ascension n’était cependant pas aisée pour toutes. 
« Berthelet ! Imaginez-vous, un jour de tempête à Ouessant, devant le phare de la Jument ! Si vous ne grimpez pas, les flots en furie vont vous engloutir ».
Pauvre Berthelet ! Voilà bien longtemps qu’elle a dû piquer du nez dans la plume et disparaître dans l’immensité des profondeurs sous-marines !

Nous venait parfois l’envie de varier les plaisirs et de batifoler… Avec Soizick, ma complice, et Jojo pot de colle, nous faisions l’école buissonnière. Boulevard de Sévigné, à la hauteur de la petite rue menant au parc du Thabor, nous quittions les rangs… Sans tambour ni trompette… Ni vues ni connues… 

Notre cours obligatoire d’éducation physique et sportive se transformait en cours facultatif d’éducation sentimentale. Auprès des statues de Diane aux seins nus et du faune flûteur, Jojo ne cessait d’évoquer son cousin. À nous en rebattre les oreilles ! À l’ombre d’un séquoia centenaire, Soizick racontait dans le détail son premier flirt. Au doux prénom de René ! Et moi, non loin du bassin aux nymphéas, je racontais mes rencontres du jeudi avec un garçon aux culottes courtes de boy-scout, au regard de réglisse, qui, des heures durant, sifflait sous ma fenêtre au quatrième étage à l’angle l’air de Bambino. 
Comme il était romantique, propice à l’évasion et aux confidences le parc du Thabor ! 

En revanche, pour rien au monde je n’aurais séché les cours de Littérature. L’enseignante rieuse, lumineuse, à la démarche chaloupée, me subjuguait. Elle parlait si bien de Ronsard, du château de la Possonnière, de Cassandre Salviati… Et elle était si jolie ! Pour tenter de l’épater, j’étais capable de réciter par cœur des pages entières des Mémoires d’outre-tombe et la quasi-totalité des poèmes de Rimbaud. 

Nous éclations de rire quand, de l’autre côté de la cloison, nous entendions Sœur Marie-Joseph traiter ses élèves de « bourriques ». De « sales bourriques »… Ou encore lorsque Miss Lavoisier ne résistait pas, pendant les interrogations écrites de Physique et de Chimie, aux effets soporifiques des pavots de Morphée. Profitant de son sommeil, nous recopiions noir sur blanc les réponses contenues dans le manuel ouvert sur nos genoux. Lorsqu’elle se réveillait soudainement, le camouflage au même instant de tous les manuels dans les pupitres faisait un retentissant claquement. 

Soizick, Jojo pot de colle et moi-même rîmes beaucoup moins en constatant que, compte tenu de notre goût immodéré pour la botanique, Gwaroch nous avait octroyé d’office un zéro en éducation physique. Notre moyenne générale s’en trouva considérablement diminuée.
C’est à peu près à cette époque qu’elle baptisa les échelons chiffrés de la corde à grimper de noms délicieux à prononcer : Borlagadec, Brézellec, Kerlouan, Kernascléden, Plounéour-Trez, Quimerc’h, Rumengol... Le sommet étant le Menez Hom…

« Berthelet ! Vous n’allez tout de même pas passer le reste de votre vie à Borlagadec ! Accédez au sommet, que diable ! À 330 mètres d’altitude, le panorama est saisissant. »
Berthelet se montrait incapable de se rapprocher des nuages.

Après la grimpette, le réconfort… Quel bonheur de se réunir dans le réfectoire impeccablement tenu ! Au dessert, toujours les mêmes petits pots de mûres et de fruits rouges aux saveurs des chemins creux du Trégor, du Léon ou du Goëlo. Il convenait de déjeuner en silence afin d’écouter une élève de la classe du BEPC lire, avec le ton inapproprié d’une daurade ne comprenant strictement rien aux bulles sortant de sa bouche, un ouvrage concernant la vie de Surcouf, de Duguay-Trouin ou de Du Guesclin. Exception faite ce trimestre-là. À table, entre deux bouchées, nous découvrions la haute montagne, les cordées fantastiques, les crevasses avec Roger Frison-Roche. 

L’apothéose avait lieu à la fin du mois de juin. Le jour de la Fête de la Jeunesse. Notre professeur de gymnastique, ouvrant le défilé, portait allègrement le fanion sur lequel était inscrit en lettres d’or : « Par les monts et par les grèves ». 
Nous n’étions pas peu fières de lui emboîter le pas…
Tout au long de l’itinéraire menant au stade, nous chantions à tue-tête « Âmes pures, têtes dures, cœurs solides et muscles fo-o-o-ooorts… », ou encore « Sur les routes blondes, dans le soleil et dans le vent… Jeunesse de France, en avant ! »

Nous ne connaissions rien de la vie… Avions des myriades d’illusions. 

Et nos couleurs étaient celles de l’insouciance… Celles aussi des monts et des grèves du beau pays breton.

***

L’occasion m’a été donnée, un été, de revoir Berthelet.

Elle tenait, au bas des remparts de Saint-Malo, une petite boutique d’espadrilles aux semelles de corde de qualité haut de gamme.

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Charme désuet pour ce grimper de corde qui rappellera des souvenirs tendres (ou effroyables !) à certains. L’histoire des amitiés d’antan

Lire la suite
530
530

Un petit mot pour l'auteur ? 223 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
Très sympa la chute!
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Si vous venez à Saint-Malo, Tess, j'espère que vous irez en acheter !
Image de Tess Benedict
Tess Benedict · il y a
Avec plaisir ! Et un kabig, si ça se fait toujours.
Image de Jipaï
Jipaï · il y a
...et pour avoir crié dans les couloirs "My kingdom for a horse" j'écopais de quatre heures de colle.
Shakespeare ne s'en est pas remis !

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Shakespeare en est même mort, Jipaï !
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
Tant de souvenirs me reviennent en lisant ce texte ! Je viens de rajeunir de 55 ans... Moi c'était les dames du Sacré Cœur dans le beau parc de la Perverie à Nantes, et une religieuse prof de philo qui nous fascinait. Merci pour merveilleux moment Automnale.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Comme je suis contente, Mamounette, que vous soyez venue lire ce texte... D'avance, je savais qu'il vous aurait amusée et rappelé des souvenirs... Pour ce qui me concerne, je donnerais tout - tout - pour revenir à cet heureux temps.
Image de Lili Caudéran
Lili Caudéran · il y a
Comme je comprends...
Image de cendrine borragini-durant
cendrine borragini-durant · il y a
Très joli texte où se côtoient humour et tendresse, avec une chute toute en finesse.
Finalement, Berthelet est devenue une championne de corde...Comme quoi, tout est possible en littérature ;-)

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Votre commentaire, Cendrine, me fait plaisir... Quant à Berthelet, j'ignore si elle tient encore sa petite boutique d'espadrilles au bas des remparts de Saint-Malo !
Image de Firmin Kouadio
Firmin Kouadio · il y a
Votre plume me rend ivre de littérature. Vous donnez envie de revenir vous relire. Voudriez-vous bien me laisser quelques traces de cette plume sous mon texte aux jeunes écritures ?! Cela me ferait vraiment plaisir.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Firmin, pour votre gentil petit mot. Et à bientôt - dès que possible - sur votre page.
Image de Farida Johnson
Farida Johnson · il y a
Que de joyeuse nostalgie, d’humour léger et de tendresse dans ce texte! Vous écrivez, ma foi, fort bien.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Vous vous imaginez bien, Farida, que j'apprécie aussi votre passage par ici. Ainsi que votre gentil petit mot... Merci... Et merci...
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
JE LIKE
SVP VOTES POUR MOI

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Adrien, d'avoir liké !
Image de Isa. C
Isa. C · il y a
Très joli moment de lecture.. ❤
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci beaucoup, Isa... Si vous avez apprécié ce petit moment de lecture, je suis ravie.
Image de Scribouille
Scribouille · il y a
Boulevard de Sévigné ' le Thabor...Vous m'avez permis de rêvasser à des années lointaines.
De bien jolies mémoires.

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Vous avez donc peut-être vous aussi, Scribouille, déambulé dans le jardin du Thabor... En tout cas, vous avez flâné virtuellement du côté du boulevard de Sévigné. Un grand - grand - merci.
Image de Mabe01
Mabe01 · il y a
Très beau récit ! Bravo !
Si le coeur vous en dit je vous invite à passer lire le pacte https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/le-pacte-11 c'est un très très court dans la catégorie des 15-19 ! Je publie peu ici et j'adore voir les commentaires et que mon histoire soit lue est bien sûr très agréable. Au plaisir de vous retrouver sur mes écrits !

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Mabe01, d'avoir apprécié ce récit.
C'est avec plaisir que, dès que possible, j'irai découvrir votre Pacte.

Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Félicitations pour cette recommandation, Mireille !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C'est très gentil de votre part. Un grand merci, Aurélien.
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Un de mes textes préférés ! Je suis ravie qu'il ait été distingué !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Comme c'est gentil à vous ! Merci, Patricia... Je partagerai mes macarons - fabriqués par le meilleur artisan pâtissier rennais - avec vous, Patricia, Chantal et Jac ! Il y aura tous les arômes !
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Félicitations !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Chantal... C'est gentil à vous... Lorsque je viendrai flâner sur votre page, je vous apporterai des macarons...
Image de JACB
JACB · il y a
Macaron mérité Mireille, bravo!
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, JAC ! Assorti d'un sourire et... d'un macaron au parfum de votre choix.
Image de Tom Morin
Tom Morin · il y a
magnifique récit... toutes mes voix et je t'invite à lire mon texte:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/repondez-cest-gagne et ce texte qui n'est pas de moi mais qui est vraiment bien:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ames-soeurs-3

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci beaucoup, Tom.
Faute de temps, je n'ai pu aller découvrir - pour l'instant - le Prix proposé aux 11/19 ans. Mais je me réjouis à l'idée d'y flâner dès que possible. Ce qui me rajeunira un peu ! Et, donc, ne me fera pas de mal ! Bien au contraire...
A bientôt...

Image de Sam Liebnitz
Sam Liebnitz · il y a
Votre récit est prenant Mireille ! Vous avez mes cinq voix !
Si vous avez un instant, je vous invite à découvrir "Encore. Et encore.", en compétition chez les 15-19 ans :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/encore-et-encore-2

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci beaucoup, Sam.
Je me ferai un plaisir, dès que possible, d'aller découvrir "Encore. Et Encore"...

Image de Sandrine Michel
Sandrine Michel · il y a
Soutien renouvelé
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci à vous, Sandrine. C'est sympa...
Image de Thara
Thara · il y a
Merci de nous avoir offert ce récit à la lecture...
+ 4 voix !

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C'est moi qui vous remercie, Thara, pour votre lecture. Et pour votre soutien.
Image de Yanis Auteur
Yanis Auteur · il y a
Mes 5 voix.
Félicitations.
je vous invite aussi à découvrir mon histoire pour le concours adolescent
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lhomme-10

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, Yanis.
C'est avec plaisir que j'irai découvrir, dès que possible, votre texte en compétition.

Image de Mohamed Laïd Athmani
Mohamed Laïd Athmani · il y a
C'est un très joli récit qui mérite tous les encouragements.
Mes points, et entièrement, même si je suis moi-même en compétition.

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Mohamed, pour vos encouragements.
Je vous souhaite bonne chance, bien sûr, pour votre texte actuellement en compétition.

Image de Lole
Lole · il y a
C'est un très beau texte, bravo ! Je vous souhaite bonne chance pour la suite ! :)
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci pour votre lecture, votre petit mot et votre soutien, Lole.
J'ai hâte d'aller découvrir ce qui se passe sous la moquette !

Image de De margotin
De margotin · il y a
Mes voix renouvelées
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, Margot.
Image de coquelicot Coquelicot
coquelicot Coquelicot · il y a
mon vote renouvelé, Coquelicot, aussi en finale, si ça vous dit
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Deux fois merci, Coquelicot - deux fois aussi ! -, pour votre soutien.
Image de Cristo
Cristo · il y a
un texte nostalgique et délicieux mes 5 voix
Solarius 7 https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/un-air-de-rien-1

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un chaleureux merci, Cristo, pour votre soutien.
C'est avec joie que j'irai découvrir, dès que possible, votre air de rien.

Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
on s'y promène dans votre remontée de temps
quel délice
toutes mes étoiles

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un chaleureux merci à vous, Marie, pour ces étoiles scintillant sur la corde à grimper.
Image de Salma Morillas
Salma Morillas · il y a
On est captivé par votre récit, je vote.
Je concours aussi pour les moins de 19 ans, si vous voulez passer me lire

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Salma... Avec plaisir j'irai, dès que possible, découvrir votre texte en compétition.
Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Mes voix pour ce joli texte!
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci pour votre voix, Boubacar... Ne dit-on pas que les petits ruisseaux font les grandes rivières...
Image de Herker_hermelin
Herker_hermelin · il y a
Vous étiez a Rouen, vous auriez eu simone de beauvoir comme professeur...A vos risques et perils !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Oui, Herker, Simone n'était pas insensible, je crois, aux sensations procurées par un grimper de corde ! Vous faites bien de me le rappeler !
Image de lucile latour
Image de lucile latour
lucile latour · il y a
le bisage fleur de soufre.. bravo je vote et je croise les doigts
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, Lucile, pour votre soutien... et votre croisement de doigts !
Image de Albane Charieau
Albane Charieau · il y a
Rien que pour Scarlatti, le parc du Thabor et Rennes en filigrane et pour cette lecture délicieuse, merci, merci beaucoup et bonne chance.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C'est moi qui vous remercie, Albane, pour votre charmant commentaire. Si je le pouvais, je vous jouerais une sonate de Domenico Scarlatti...
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Votre manière de narrer vos souvenirs de collégienne est un vrai régal Mireille ! Vous avez mes cinq voix !
Je vous invite à lire mon poème : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/la-rose-la-bouteille-et-le-baiser Bonne journée à vous.

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, Jean, pour votre soutien.
C'est avec plaisir que j'irai découvrir - demain, sans doute - votre poésie.

Image de Tatiana
Tatiana · il y a
Tu as toutes mes voix, ma chère amie !
Pour le texte magistral et les souvenirs émouvants qu'il évoque ....

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Tes voix me manquaient, ma chère Tatiana... Et tout était alors dépeuplé...
Merci - merci - d'être venue.

Image de Odile Nedjaaï
Odile Nedjaaï · il y a
Toutes mes voix pour ce joli texte qui m'a rappelé le magnifique parc du Thabor où j'ai laissé quelques souvenirs...
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci beaucoup, Odile, pour votre lecture... Vos souvenirs laissés au parc du Thabor ont dû un peu vous troubler - ce que je comprends ! - car vous avez omis de voter... Ce qui n'est cependant pas bien grave.
A bientôt, dans un autre jardin peut-être.

Image de Cyrille Conte
Cyrille Conte · il y a
Très beau texte, et très drôle aussi, sur l'enfance et l'émergence d'une nouvelle théorie des cordes. Je vous propose, si vous me l'accordez, un court passage par Lyon, pour un autre concours : https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/un-sale-petit-bruit-de-mort-1
Je vous souhaite bonne chance pour la finale, et encore bravo.

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Cyrille, pour votre charment commentaire... Je retiens, en souriant, la "nouvelle théorie des cordes" !
C'est avec plaisir que j'irai - demain, sans doute - flâner dans la belle ville de Lyon.

Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Un texte savoureux que j'ai dégusté avec plaisir.
Berthelet s'est donc "vengé" de cette corde honnie en la condamnant à fouler le sol ;) et je me permets de me mettre en valeur en écrivant ici qu'à son âge moi, "Berthe tout court", euh… "Brethes", j'étais excellente en grimper de corde. Et je suis sûre que j'aurais été meilleure si les différent étages m'avaient stimulée de leurs noms évocateurs ;)

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Je me doutais bien qu'il y en aurait une qui n'aurait pu résister à la tentation de se mettre en avant !! Forcément, c'est Joëlle ! Ha ha ha... Mais je suis presque persuadée que, aujourd'hui encore, vous seriez excellente au grimper de corde... et que le sommet du Menez Hom (330 mètres d'altitude, quand même !) n'aurait aucun secret pour vous.
En tout cas, votre soutien et votre éclat de rire m'ont fait plaisir. Merci.

Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
J'adorais grimper à la corde, j'étais la plus rapide de la classe... et ''bourrique'', je l'ai entendu aussi ... :)
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Vous étiez la plus rapide de la classe, Eva ! Là, vraiment, vous m'épatez !... Et vous avez entendu une prof traiter une élève de "bourrique". J'arrive presque à me demander si vous ne faisiez pas partie des élèves de la classe jouxtant la mienne.
Cela étant, un grand merci pour vous soutien. Et à bientôt...

Image de Viviane Clément
Viviane Clément · il y a
J'ai connu la même école, les mêmes profs et bien sûr la même insouciance sauf que mon école se trouvait sous le soleil des cigales ! Merci ,Bonne chance
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Cela me fait particulièrement plaisir, Viviane, de vous retrouver car je me souviens très bien de votre texte évoquant le Soldat inconnu... Mais pour revenir au mien (de texte !), j'apprends donc que nous avons éprouvé les mêmes émotions sur les bancs de l'école... Vous dans le Sud, moi à l'Ouest !
P.S. - Imaginez, aujourd'hui, un prof traitant ses élèves de "sales bourriques" ? Quel scandale !!! Et, pourtant, comme c'était drôle.

Image de Fleur A.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci beaucoup, Fleur, pour votre soutien.
Image de Paul Royaux
Paul Royaux · il y a
Magnifique récit érotique... Je me régale
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Ah, c'est vraiment gentil à vous. Un grand merci, Paul...
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Délicieuse histoire qui regorge d’anecdotes savoureuses, j’ai adoré et je me suis retrouvée dans les sensations de grimper à la corde à mon corps défendant, ça devait être un plaisir de torturer les élèves à l’époque avec cet exercice.
Joyeuse coïncidence finale, les espadrilles ! Bravo Mireille pour la sélection du jury, et mes 5 voix !

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Si vous vous êtes un peu retrouvée dans ce récit, Fred, vous m'en voyez ravie. Merci pour votre gentil commentaire et pour votre soutien.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Mes votes et tous mes voeux de bonne finale , Mireille .
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C'est vraiment gentil à vous. Merci beaucoup, Ginette.
Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
Bonne finale Mireille !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, Patricia.
Image de Marc Cambon
Marc Cambon · il y a
Bonne chance pour la finale
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Oh, c'est gentil... Merci beaucoup, Marc.
Et bonne chance à vous aussi pour cette finale.

Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Bonne finale Mireille ! Mes 5 voix vous accompagnent !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C'est très sympa de votre part, Félix. Un immense merci.
Image de Nelson Monge
Nelson Monge · il y a
Un texte rafraîchissant et bien écrit. mes voix...
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Nelson, de vous être rafraîchi à l'encre de mes mots.
Et à très vite...

Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Un texte charmant et fort bien écrit *****
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Oh, c'est gentil. Un immense merci à vous, Paul...
Image de Sidonie Larue
Sidonie Larue · il y a
beau récit,plein de joie de vivre et d'insouciance. Bravo*****
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, Sidonie, pour votre lecture assortie de cinq étoiles qui scintillent.
Image de Ange Remia
Ange Remia · il y a
Bravo Automnale, continue...;-)
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Oh, mon ami, comme ta visite et tes encouragements me font chaud au coeur. Un grand merci à toi.
Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
bonne chance
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci à vous, Chantane.
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Souvenirs d'une époque révolue, charmantes histoires du quotidien des élèves, et évocation de la Bretagne profonde d'autrefois... Une bien belle découverte.
En finale aussi...

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Françoise, d'avoir apprécié cette découverte. Je vous souhaite aussi une excellente finale.
Image de Steph. Sylandre
Steph. Sylandre · il y a
Une histoire de cordes qu'il ne faut pas sauter. J'ai atteins le Menez Hom avec un max de plaisir, donc, un vote équivalent.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Bravo, Steph, pour votre ascension du Menez Hom ! 330 mètres d'altitude, quand même ! Et grand merci d'y avoir laissé des voix, pour moi, d'encouragements.
Image de Zutalor!
Zutalor! · il y a
En toutes saisons, c'est toujours le même plaisir de lire votre prose, à la fois souple et bien tressée, Miss Mireille... Comme une corde de qualité, évidemment... ;o)
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Vous semblez vous y connaître dans les cordes, cher Zutalor ! Et moi, je suis tellement contente lorsque vous posez votre regard - amusé, je suppose - sur mes humbles écrits.
Un immense merci.

Image de JFG Sanshiro
JFG Sanshiro · il y a
C'est avec plaisir que je revote.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Votre soutien me touche particulièrement, JFG. Un grand - grand - merci.
Image de rose aden
rose aden · il y a
Quel texte savoureux , vivant! Toutes les évocations prennent chair , même pour ceux qui ne connaissent pas le parc du Thabor. Quelle délicieuse galerie de portraits! Vous avez su ressusciter avec talent l'éclat tendre et joyeux de la jeunesse : lorsque vous dites qu’il est impossible d’y retourner , Je ne crois pas , vous nous y emmenez tous . Merci
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Votre commentaire, Rose, est à l'image de votre présentation (que je viens de lire sur votre page). Enthousiaste, chaleureux, il redonnerait la joie de vivre à tous les malheureux de la terre. Comment vous remercier ? Je me le demande bien...
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
J'avais beaucoup aimé ! Alors tout mon soutien pour cette finale !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Votre soutien me fait particulièrement plaisir, Lélie. Merci.
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
A aimé, a voté !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci pour votre soutien, RAC.
Image de Dany Bussard
Dany Bussard · il y a
Ah chère Mireille que d'émotions en lisant ce texte, je me suis revue assise sur ce banc où soeur Marie-Thérèse nous distribuait des quartiers de pommes après le cours de solfège, la pomme étant la ronde, les quartiers des blanches ou des noires suivant la grosseur ; t'en souviens-tu ? oh oui cette horrible corde ! mais aussi ces promenades - en rangs - au jardin du Thabor. Que de souvenirs. Belles pensées Mireille après 1 m 1/2 d'hosp. et réa mais pas de corona.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Comme ta lecture de ce texte me fait plaisir, Dany ! En l'écrivant, j'ai pensé à toi car je me doutais bien qu'il t'aurait amusée.
Pour la pomme, je ne me souvenais pas... Mais, maintenant que tu me le dis, oui... Je voudrais tant faire marche arrière et revenir à cet heureux temps. Hélas, ce n'est pas possible.
Je me demandais ce que tu devenais... Je vois que tu as toujours d'excellentes adresses pour te ressourcer ! Quant au Corona, faisons gaffe... Très gaffe...
A bientôt, chère Dany.

Image de Philippe Barbier
Image de Mireille Béranger
Image de Patrick Denys
Patrick Denys · il y a
Merci Mireille pour ce joli texte que j'ai eu plaisir à lire
Bonne soirée bisous

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un chaleureux merci à toi, Patrick, pour ton amical soutien.
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Que de souvenirs partagés, je revote !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Chantal... C'est vraiment gentil à vous.
Et à très vite sur votre page.

Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
je re-aime ! Bravo !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, assorti d'un sourire, pour vous Viviane.
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un texte comme une confidence, très agréable à lire. Bonne finale Mireille !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Isabelle. Vous êtes, vous le savez, adorable !
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Ces souvenirs se lisent avec plaisir :)
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Aurélien, pour votre soutien et votre lecture.
Image de Michèle Dross
Michèle Dross · il y a
J 'ai beaucoup aimé, peut-être parce que moi aussi j'ai prié Saint Antoine et ramé, si l'on peut dire pour apprendre à grimper à cette maudite corde ! Une bien jolie évocation de la Bretagne. Bravo , Mireille
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Michèle, pour votre charmant commentaire. Il me va droit au coeur.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour cette finale bien méritée, Mireille ! Mes voix réitérées! Si vous avez le temps, une invitation à renouveler votre soutien pour “David contre Goliath” qui est également en FINALE pour le Prix Portez Haut les Couleurs 2020. Merci d’avance et bon confinement paisible et créatif ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/david-contre-goliath-2
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Keith... Et bonne finale à vous également.
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Rennes, sans doute ! Que de souvenirs remontent à la surface en vous lisant. Ah, cette Bretagne ! Et l'école d'autrefois (si l'on peut dire)... Combien de fois, n'ai-je pas prié St Antoine ! Une fois de plus, j'ai aimé vous lire ;-).
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, Dolo, pour votre délicieux commentaire.
Oui, Rennes... Oui, la Bretagne ! Et également oui, l'école d'autrefois... Je donnerais tout, Dolo, pour retrouver cet heureux temps... Cela étant, Je suis ravie d'avoir ravivé vos souvenirs.
A bientôt, au hasard de nos mots.

Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Et me revoici pour un grimper de voix ;-). Belle finale, Mireille.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Dolo... Je crois bien que c'est vous qui m'avez porté bonhur.
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Allez savoir ;-). Mais j'étais sûre de vous retrouver en finale...
Image de Fabienne BF
Fabienne BF · il y a
J’ai adoré ce texte et sa chute encore plus mais mon gros doigt a ripé sur le 2 au moment du vote là où je voulais taper 5 ! Bien sûr que je me souviens d’automnale et de textes choisis et poétiques, et surtout de votre art à évoquer la nostalgie et la Bretagne ! À très bientôt j’espère
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Ah, vous êtes venue... Pour me faire plaisir. Ce qui ne m'étonne pas de vous. Et votre "gros doigt" a ripé ! Pour cela, vous êtes aussitôt pardonnée.
A bientôt, Fabienne. Grand merci d'avoir grimpé à la corde.

Image de Santiago Cuervo
Santiago Cuervo · il y a
Déjà, je loue votre style, lumineux et précis. En plus vous avez le sens de la formule. J'aime particulièrement : "Notre cours obligatoire d’éducation physique et sportive se transformait en cours facultatif d’éducation sentimentale." Et il y a une joie tout simple dans votre récit, une nostalgie intemporelle. La fin, la chute, est bien sentie. Douche froide ou réalisme magique ?
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Comme c'est gentil à vous, Santiago, d'avoir quitté votre vieille machine à écrire au profit d'un petit exercice physique... Je suis certaine que, contrairement à Berthelet, vous avez excellé lors de l'ascension... Merci pour votre charmant commentaire qui, vous vous en doutez, me touche... Quant à la question, je ne résiste pas à cette idée de "réalisme magique".
A bientôt le plaisir de vous retrouver au gré de vos mots.

Image de Eric Lelabousse
Eric Lelabousse · il y a
En compétition aussi, peu importe, je vous offre avec joie mes 4 voix pour ce récit aux sentiments parfaitement décrits. Bravo !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci à vous, Eric. C'est avec plaisir que j'irai découvrir, dès que possible, votre texte en compétition.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Mireille, j'ai adoré ... une douceur vraie, une nostalgie légère, un goût d'hier si tendre ....des émotions qu'on serre ...alors oui, comment ne pas être séuite ?
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Viviane, vous êtes tout simplement adorable. A-d-o-r-a-b-l-e.
Un immense merci, petite fée Lyonnaise.

Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Comme cela fait du bien de lire un texte bien écrit, avec des images et des sentiments très justement dépeints, le tout saupoudré d'une bonne dose d'humour et de nostalgie. Merci Mireille !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C'est moi qui vous remercie, RAC, pour ce commentaire qui me touche.
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Je vous en prie & entre nous, je ne sais toujours pas grimper à la corde, mais ne le dîtes à personne !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Je ne dirai rien, Rac... En revanche, j'irai, très vite maintenant, flâner sur votre page.
Image de LES HISTOIRES DE RAC
LES HISTOIRES DE RAC · il y a
Merci beaucoup Mireille. A bientôt...
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Il y a des embruns de nostalgie et de la poésie derrière cette tendre évocation teintée d'humour.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Miraje, pour votre charmant commentaire.
Image de Antoine Finck
Antoine Finck · il y a
Très joliment racontés ces souvenirs d'enfance. Ah le Thabor ! ;-)
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Oui, Antoine, le Thabor !! Que vous semblez bien connaître, dites donc ! Merci d'y avoir flâné au gré de mes mots.
Image de Subtropiko
Subtropiko · il y a
Heureusement qu'il existe des déités, des Saint Antoine, des anges gardiens tutélaires ! Grâce à eux sans doute, Berthelet, au lieu d'être engloutie à Ouessant par les flots en furie, prospère à Saint-Malo... et s'est vengée de cette fameuse corde en la transformant en semelles ! Mes voix, entre les notes de Scarlatti et le rugissement de la tempête.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Oh, j'adore votre commentaire, chère Subtropiko ! Je ris toute seule, à près de 1 heure du matin, en le lisant. Je remarque en outre que, comme d'habitude, vous avez tout compris !
Merci, mon amie.

Image de Rocail
Rocail · il y a
Beaucoup apprécié : c'est une vraie nouvelle, qui nous emmène quelque part... et qui nous surprend par sa chute. De plus, Rennes et la Bretagne sont bien décrits, on s'y croirait. Toutes mes voix...
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Votre commentaire me fait vraiment plaisir, Rocail. Un grand merci.
Vous avez reconnu la ville de Rennes, le boulevard de Sévigné et le jardin du Thabor ! J'en suis ravie... Encore merci.

Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
" La corde, c'est le pied ! " Elle a permis à Berthelet de se hisser au dessus de ses ambitions ! Mes voix pour ce beau moment de lecture Mireille !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Oui, Félix, sachons utiliser nos pieds !
Votre flânerie parmi mes mots, votre sourire et votre soutien m'ont fait particulièrement plaisir. Un grand merci.

Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Merci à vous Mireille pour ce bon moment de lecture !
Image de Ismérie Gladys
Ismérie Gladys · il y a
Elle est devenue "Première de cordée"...en vendant des espadrilles et c'est très bien (y)
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C'est exactement cela, Gladys ! Berthelet est devenue Première de cordée en vendant des espadrilles... au bas des remparts de Saint-Malo ! Ha ha...
Un grand merci pour votre soutien et votre sourire.

Image de Philou
Philou · il y a
Bravo, et c'est un prof d'EPS qui vote !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Comme c'est gentil, Philou, d'être passé par ici... Un Prof d'EPS qui vote ! Oh, je me tiens à carreau, alors... Et je suis fière comme Artaban, vous pensez bien...
Image de Henri Calicheno
Henri Calicheno · il y a
Une insouciance de jeunesse que l'on aimerait bien retrouver
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Vous avez raison, Henri... Je donnerais absolument tout pour retrouver cet heureux temps du grimper de corde... Merci beaucoup de l'avoir soutenu.
Image de Henri Calicheno
Henri Calicheno · il y a
A l'occasion passez voir mon Rituel si le coeur vous en dit
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/rituel-4

Image de jusyfa *** Julien
jusyfa *** Julien · il y a
Un agréable petit tour dans votre passé Mireille, à travers ce texte charmant je vous imagine espiègle et entourée de compagnes qui devaient vous apprécier. Excellent ! *****
Julien.

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, cher Julien, pour votre très gentil petit mot assorti de votre soutien. Et à bientôt, je l'espère, au gré d'autres textes.
Image de Jean-Francois Guet
Jean-Francois Guet · il y a
Un parti bien rendu bravo !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci à vous, Jean-François, pour ce bravo !
Image de Zouzou Z
Zouzou Z · il y a
Oh la la ...que de souvenirs douloureux pour moi aussi... si peu sportive !
en lice aussi, Un héros ordinaire, si vous aimez...

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci à vous, Zouzou, d'avoir généreusement soutenu ce Grimper de corde.
Image de coquelicot Coquelicot
coquelicot Coquelicot · il y a
Ah! l'art des enfants de transcender les cours, afin de se faire des souvenirs heureux. On se revoit... Coquelicot, en lice avec sueur et sciure, si cela vous tente
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Transcender, Coquelicot ? Je ne suis pas certaine... Je voudrais vraiment revenir à ce temps de la corde à grimper et de tout ce qui allait avec... En tout cas, un grand merci à vous d'être passée par ici.
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Joli bon dans le passé...
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci d'avoir fait le bond, Ange ! Sans avoir laissé de bulletin de vote près de la corde à grimper, mais ce n'est pas grave du tout.
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
C'est un oubli que je viens de réparer..:)
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Ange tombé du ciel !
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Ça va, je me suis pas fait mal !!
Image de Tatiana
Tatiana · il y a
Quels beaux souvenir ma chère Mireille, j'étais avec toi au pied de la fameuse corde, que pour ma part, j'adorais...
Et j'ai revu avec émotion le merveilleux parc Thabor... je comprends ton école buissonnière pour la beauté du parc, mais pas seulement....

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Tu grimpais donc à la corde lisse aussi, chère Tatiana ! Tu devais exceller ! Et je suis presque certaine que tu ne faisais pas l'école buissonnière, sage comme une image tu devais être ! Comme tout change !
Merci de m'avoir fait l'immense plaisir de vagabonder parmi mes humbles mots. Et à bientôt, mon amie.

Image de Tatiana
Tatiana · il y a
Ah oui, j'étais même très douée à la corde lisse.
Et en effet, je n'ai pas fait l'école buissonnière mais finalement, je le regrette un peu. Nul doute qu'en ta compagnie, cela aurait été une vraie joie.
A bientôt ma très chère amie.

Image de Philippe Larue
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci à vous, Philippe, d'être passé par ici... Dès que possible, je me ferai un plaisir d'aller découvrir votre histoire de chicorée...
Image de Randolph
Randolph · il y a
On sent un tel sentiment, un regard posé sur ces moments passés...quelle émotion ! Bravo !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci beaucoup, Randolph, pour votre charmant petit mot. Je suis touchée.
Image de JFG Sanshiro
JFG Sanshiro · il y a
Merci et mes voix pour ce délicieux moment.
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C'est moi qui vous remercie, JFG, d'avoir pris le temps de flâner autour de cette corde à grimper.
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Quel bonheur que ces instants-souvenirs... En vous lisant, je me suis retrouvée à fermer le rang... Je vous ai vu prendre la poudre d'escampette pour éviter le cours de corde lisse...C'était un magnifique voyage dans le temps, un retour dans votre enfance, j'ai tout vu, j'ai tout ressenti. C'était magique. Merci pour ce cadeau !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
C'est moi qui vous remercie, chère Lélie... Votre commentaire me touche infiniment.
P.S. - Fermer le rang, vous ? Oh non, je vous imagine devant, légère et rieuse...

Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
C'est surtout que je n'ai jamais su monter à la corde.... Alors en fermant le rang je pouvais me faufiler avec vous en direction du parc 😉
Image de LaNif
LaNif · il y a
Oh, je faisais pareil !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Ainsi, nous aurions tout su de vos premières amours, chère Lélie !
Image de Mireille Bosq
Mireille Bosq · il y a
S'il est un domaine où j'ai excellé, c'est bien à la corde lisse! je ne sais si j'y ai acquis les qualités promises, mais je crois que je serai encore capable d'en réussir l'escalade.
Vous évoquez à ravir ces ambiances préadolescentes et couvent des oiseaux. Vos textes sont toujours aussi charmants. Je vote

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Mireille (de Provence), pour votre adorable commentaire... Je suis ravie d'avoir ravivé le souvenir de vos exploits à la corde lisse ! Je ne sais pour vous mais, pour ce qui me concerne, je donnerais tout pour retrouver le temps heureux du grimper de corde. Hélas, ce n'est pas possible...
Image de Georgio Guigou
Georgio Guigou · il y a
Quel talent ! chère Mireille, votre grimper à la corde est une merveille toutes mes voix
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, cher Georgio, pour ce mot "merveille" rimant avec mon prénom ! Et, comme d'habitude, mille sourires complices pour vous.
Image de Françoise LIMEUL
Françoise LIMEUL · il y a
Un vrai bonheur de te lire ma chère Mireille. De vrais et beaux souvenirs. Ta mémoire est intacte, et dire que nous avons vécu cela !!!
Bravo, tu mérites de gagner ma Très Chère Amie.
Soizick

Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Oui, ma Françoise, nous avons vécu cela ! Dans un premier temps, j'avais également évoqué le fait que nous avions, toi et moi, été sélectionnées pour danser, sur la scène du théâtre de notre ville, "Balalaïka"... En définitive, j'ai effacé.
Je donnerais tout - absolument tout - pour revenir à cette période.

Image de Marlene
Marlene · il y a
Un drôle de mélange d’images d’enfance: j’apprécie beaucoup
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Marlène, pour votre gentil petit mot. Et merci aussi d'avoir apprécié les images surgies de l'enfance.
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Que de souvenirs de ces cours de gym que je détestais, je vote !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Votre regard sur mes mots me touche particulièrement, Chantal. Merci beaucoup d'avoir pris le temps de lire et de soutenir ce Grimper de corde...
P.S. - Vous n'aimiez pas la gymnastique, alors ! J'imagine que, déjà, vous préfériez, vous aussi, la Littérature.

Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
En effet...A bientôt sur nos pages, Mireille !
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Une jolie évocation de souvenirs. Toutes mes voix! Je concours aussi avec à fond la passion, si vous souhaitez me lire
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Un grand merci, Fleur, d'avoir pris le temps de flâner par ici.
C'est avec plaisir que j'irai, dès que possible, découvrir votre "A fond la passion".

Image de Patricia Burny-Deleau
Patricia Burny-Deleau · il y a
De bien doux souvenirs .
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Je donnerais vraiment tout, Patricia, pour retrouver ce temps heureux de la corde à grimper.
Merci beaucoup d'avoir lu et soutenu ce texte.

Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
De la corde à grimper à celle de l'espadrille, il n'y a qu'une traction de bras !
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Eh oui, Joël, une traction de bras ! Ou de pieds !
En tout cas, un grand merci à vous d'avoir pris le temps de grimper à la corde.

Image de Chantane P.
Chantane P. · il y a
Un texte bien agréable
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci, Chantane. C'est gentil à vous d'avoir lu et soutenu ce texte. Merci beaucoup.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Un beau texte qui fleure bon les souvenirs d'enfance quand solfège rimait avec exercices de gymnastique .
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Oui, Ginette, lorsque solfège rimait avec exercices de gymnastique, comme vous le dites si bien, c'était le temps du bonheur.
Merci d'avoir fleuré les souvenirs.

Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Mon soutien pour cette histoire bien menée et captivante, Mireille ! Une invitation à découvrir “David contre Goliath” qui est aussi en compétition pour le Prix Portez Haut les Couleurs 2020. Merci d’avance et bonne journée ! https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/david-contre-goliath-2
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci beaucoup, Keith, pour votre soutien... Je n'ai pas encore découvert votre "David contre Goliath" mais, en principe, cela ne devrait pas trop tarder à présent.
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Merci d'avance, Mireille ! A bientôt !
Image de De margotin
De margotin · il y a
Mes 5 voix. Je vous invite à découvrir ma ville de naissance sur ma page. Merci beaucoup
Image de Mireille Béranger
Mireille Béranger · il y a
Merci à vous, Margot, d'être passée par ici... Dès que possible, j'effectuerai le long voyage jusqu'à votre ville de naissance.
Image de De margotin
De margotin · il y a
Déjà Je vous dis un chaleureux merci.

Vous aimerez aussi !