1490 lectures

532

FINALISTE
Sélection Jury

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Nouveau monde, nouvelles règles pour les Hommes. L'auteur nous présente un univers noir et cohérent, sans oublier de développer une intrigue ...

Lire la suite

L’homme est un loup pour l’homme. L’adage est en mutation. Comme le reste. La lumière naturelle a disparu de la plupart des zones habitées, à l’exception de quelques villages de haute montagne, là où le smog n’est pas encore parvenu. Si rien ne change, ce ne sera qu’une question de temps. La Terre suffoque dans son manteau toxique. La végétation agonise sous l’ombre permanente. Les priorités en ont été modifiées. Boire, manger, être en sécurité.

Le monde a changé. Les migrations économiques n’étaient que de pâles précurseurs aux flux qui allaient suivre. Les vagues de migrations climatiques ont apporté leur lot de misère et de maladie. L’eau a remplacé le pétrole. Le pétrole ne se boit pas. Le pétrole n’irrigue pas les terres devenues stériles. Il a fallu être acculé au bord du gouffre pour prendre la mesure de la situation.

Plus de lumière. L’enveloppe brumeuse est dense et lourde, elle déploie son ombre gigantesque sur les terres et les mers. Des jours et des nuits grises se succèdent. Encore et encore. Les hommes changent aussi. Peu à peu, la mutation fait son œuvre. La surpopulation et les privations ont eu raison de toute règle et de toute loi. Seul compte son estomac. Plein de préférence. L’ombre rend fou, elle prend possession des hommes, laissant derrière elle un vague souvenir de ce qu’ils avaient été. Stephen marche à travers la forêt, il évite les routes devenues de véritables no man’s land. Les emprunter, c’est être certain de tomber dans un guet-apens, tout y passe alors, l’eau évidemment mais aussi tout objet qui pourrait être troqué contre de l’eau. Stephen escalade un flanc rocailleux, la mousse rampante rend l’ascension périlleuse. Un pied devant l’autre. Il ne voit pas à plus de cinq mètres. Derrière lui, Savio et Cesena peinent à suivre le rythme. Son fils de huit ans ne parle plus. Cesena est l'aînée. Dix ans et déjà un renoncement à l’innocence. Il n’y a plus de place pour les rêves. Boire, manger, être en sécurité.

Stephen passe une corde autour de la taille des enfants. Un réflexe de guide de montagne. Le périple a commencé douze jours auparavant. Juste après la dernière contestation. Stephen était descendu dans les rues avec sa femme pour crier leur colère. Exiger de l’eau surtout. Rien. Rien n’était venu sinon les balles réelles tirées dans la foule. Stephen avait entendu le souffle strident du projectile, la peur criée par les manifestants, le bruit mat de corps au moment de s’écrouler sur le sol. Un corps en particulier. Sa femme. Sa belle italienne gisait à terre. Savio était debout près d’elle. Il avait voulu venir. Ensuite, il s’était tu. Stephen ne pouvait plus rester en ville, les enfants n’y étaient plus en sécurité, malgré le couvre-feu et le renforcement militaire. Le soir même, il quittait la ville pour rejoindre l’ancien refuge de montagne. Là, ils seraient à l’abri, un puits leur permettrait de boire jusqu’à plus soif. Stephen emmena toutes les réserves d’eau qu’il pouvait porter. Ensuite, il fallait espérer que les sources auxquelles il allait boire enfant n’étaient pas taries.

— Papa ? On arrive bientôt ? demande Cesena d’une voix étouffée par son masque de protection.

Stephen s’arrête, baisse son masque pour respirer à l’air libre. La forêt absorbe une partie des particules fines, l’air est déjà moins épais et moins âcre que dans les vallées. Il extrait d’un étui fixé à sa ceinture une paire de jumelles et les passe à sa fille :

— En-haut, à onze heures.

Cesena s’exécute :

— Il n’y a que des arbres comme ici.
— Oui, le refuge est bien caché. C’est votre arrière-grand-père qui l’avait construit. On doit continuer et y arriver avant la nuit.

Stephen tend une gourde d’eau vers Savio. Le garçon tourne la tête, sans dire un mot. Cesena saisit la gourde et la tend à son frère. Il l’accepte et boit une gorgée d’eau purifiée. Stephen tente de le prendre dans ses bras mais Savio se cache derrière sa sœur. Il n’insiste pas.

— En route, dit-il simplement.

Le trio reprend l’ascension des pentes raides et glissantes. Les cailloux ne sont pas stables, les chevilles se tordent plusieurs fois, Savio manque de tomber mais la corde remplit sa mission et lui évite une chute de plusieurs mètres en arrière. Finalement, après des heures à crapahuter en-dehors des chemins connus, Stephen reconnaît le lieu de son enfance, quand son père l’emmenait avec son frère pendant la période de la chasse. La cabane est attenante à un tronc d’arbre imposant, la mousse et le lierre la dissimule en partie. On y entre par une porte sur le côté. Savio avance mais Stephen l’arrête d’une poigne ferme. Savio sursaute et reste planté sur place. Son instinct du père lui dit de se méfier. Quelque chose ne va pas. Le refuge n’abrite plus personne depuis des années, il devrait être en plus mauvais état. Malgré l’ombre pesante, Stephen constate que le bois a été traité récemment, les volets d’une des deux fenêtres sont entrouverts. Quelqu’un est à l’intérieur. Stephen le sent, il fait signe aux enfants de reculer, Cesena prend son frère par le bras et le tire à l’écart, derrière un des nombreux arbres qui barrent l’entrée. Stephen sort son cran d’arrêt, ses muscles sont tendus. Dans l’air suspendu, des craquements de plancher provenant de l’intérieur du refuge confirment le pressentiment de Stephen. Il fait signe à Cesena de contourner l’habitation pour aller vérifier le puits. Au moment de se déplacer, la porte s’ouvre à la volée. Un homme armé d’un fusil de chasse se tient à l’entrée. Stephen met quelques secondes pour reconnaître son frère sous la barbe hirsute. Stephen reste sans voix. Son frère et lui ne se sont plus vus depuis des années, chacun ayant suivi son chemin. Stephen finit par rompre le silence :

— Frédéric ? C’est moi, Stephen, je suis là avec les enfants, Cesena et Savio, on vient chercher un abri et surtout à boire, tu sais, en ville, c’est devenu la folie et...

Stephen n’a pas le temps d’en dire plus. En prononçant le mot « eau », le regard de son frère s’est allumé. Ses yeux fous s’écarquillent, Frédéric sort de la maison, le fusil point devant lui, en trois pas, il court vers le puits. L’adrénaline se déverse dans les veines de Stephen. Ses enfants. Être en sécurité. Assurer leur sécurité. Même contre son propre frère. Stephen fonce tête baissée, il percute son frère au niveau des hanches. Sous l’effet de surprise, Frédéric tombe au sol la tête la première. Il tente de reprendre son fusil qui est tombé aux pieds de Savio. Cesena crie. Stephen n’a pas lâché son couteau. Dans un geste précis, il vise l’artère aorte. Un feulement rauque s’échappe de sa gorge avant que le silence ne retombe. Stephen est accroupi au-dessus du corps de son frère, il halète. Il n’a pas honte. C’était une affaire de territoire, il a juste protégé ses petits. L’homme est un loup. Point final. La mutation a eu lieu. Savio s’approche de lui, lui prend la main et lui dit d’une voix à peine audible :

— Merci papa.

PRIX

Image de 2018

Thème

Image de Très très courts
532

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Histoire originale. Belle piqûre de rappel pour la planète Terre en danger.
A quand une vraie prise de conscience générale ?
Merci Sylvie pour le partage !

·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci pour ton commentaire. Je pense que la prise de conscience est là pour beaucoup, maintenant il faut des actes collectifs car l'individuel a ses limites.
·
Image de Ratiba Nasri
Ratiba Nasri · il y a
Avec plaisir. Oui, il faut des actes collectifs plus marquants pour inverser les choses.
Allez on y croit ! Bonne soirée :-)

·
Image de Chateaubriante
Chateaubriante · il y a
question de survie
·
Image de Dimaria Gbénou
Dimaria Gbénou · il y a
J'aime l'œuvre et je dis bravo pour cette recommandation. Je l'avais pressentie.
Si cela vous dit, je suis en finale avec "ACHOU l'amour empoisonné ".
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/achou-lamour-empoisonne

·
Image de Dassed
Dassed · il y a
Bonjour Sylvie, Je vote également ;-) En tant que guide-nature (récemment diplômé et) motivé, ce texte me parle d'autant plus. J'espère que tu nous régaleras d'autres textes en 2019. Meilleurs vœux pour l'année nouvelle ! Bien amicalement, Edwin
·
Image de Daniel Grygiel Swistak
Daniel Grygiel Swistak · il y a
Cela fait réfléchir, bravo, j'ai aimé je vote
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci, oui, et la clôture de la COP 24 renforce encore cette réflexion, l'urgence climatique ne fédère pas suffisamment.
·
Image de PtitLu
PtitLu · il y a
J'ai aimé, vraiment ton texte est superbement bien écrit
·
Image de Melinda Schilge
Melinda Schilge · il y a
Une ombre différente. Une histoire crédible. Une belle chute. Récompense méritée !
·
Image de Zébulon Plum
Zébulon Plum · il y a
Magnifique !
La caractère horrible de la situation ne fait qu'en renforcer la beauté.

·
Image de Zago
Zago · il y a
J'ai adoré l'ambiance se dégageant de cette nouvelle, que je ne découvre qu'aujourd'hui. Félicitations !
·
Image de Michel Allowin
Michel Allowin · il y a
Allusion à S King... par le prénom et aussi à "L'année du loup (garou)"
Macaron "Short" joliment mérité
Si vous aimez les allusions à la figure du loup, faîtes à l'occasion un p'tit tour vers : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/la-louve-du-seigneur

·
Image de Margueritte C
Margueritte C · il y a
J'avais aimé votre récit. Aussi félicitations pour ce macaron. :)
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci. Je mentirais si je disais que je ne suis pas déçue mais les choses sont ainsi faites. Merci encore pour votre soutien.
·
Image de JACB
JACB · il y a
Bravo pour ce macaron Sylvie!
·
Image de Margueritte C
Margueritte C · il y a
Glaçant mais si juste. En espérant que votre récit ne soit pas prémonitoire
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci pour votre lecture!
·
Image de Claude Jégo
Claude Jégo · il y a
La chute est surprenante et inattendue. Bravo et bonne chance.
·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Bonne chance et bonne finale Sylvie
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci pour votre soutien!
·
Image de Sylvie Le Maire
Image de Odile
Image de Diane Delo
Diane Delo · il y a
Mon soutien pour cette histoire terrible!
·
Image de Isabelle Is'Angel
Isabelle Is'Angel · il y a
C'est très beau ............ mais cela fait aussi très peur si on s'imagine qu'un jour, on en sera peut être là ! Bravo en tout cas, mes votes
·
Image de Sandrine Van Den Hauwe
Sandrine Van Den Hauwe · il y a
C'est toujours un plaisir de découvrir tes écrits. Merci Sylvie
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci Sandrine !
·
Image de N.Bourdier
N.Bourdier · il y a
Récit haletant, digne d'un scénario de film, mes voix. Je vous invite à lire "Le royaume de Bréhémont" et me dire ce que vous en pensez.
·
Image de JACB
JACB · il y a
Voilà une histoire dont la prémonition fait froid dans le dos; c'est fort bien écrit , l'atmosphère nous saisit et on a soif de la fin tout en la craignant (preuve que l'eau vaut de l'or). Bravo Sylvie, j'espère vraiment que cette oeuvre soit lauréate, elle le mérite et dans la forme et de par son sujet.*****
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci, nous verrons le résultat, seul un choix du jury pourrait hisser ce petit bout d'histoire vers une jolie place. Bonne chance à vous aussi!
·
Image de Marie-Françoise
Marie-Françoise · il y a
Oulala j’ai peuuur bravo bien mené voici mes voix et vs invite à venir déguster mon Lapin Brun et à écouter le chant des sirènes merci
·
Image de Dranem
Dranem · il y a
Je découvre tardivement ce texte qui me fait penser à Cormac Mc Carthy ( La route ) et le film aussi... un univers couvert de cendres... mes voix et si vous voulez passer vous rafraichir sur cette ballade d'automne, en lice pour le GP d'Hiver, vous serez la bienvenue !https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/ballade-dautomne
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci! J'ai été faire un tour vers votre petite balade de saison.
·
Image de Catherine Decoster
Catherine Decoster · il y a
Bravo Sylvie ! Le récit est très prenant, terrifiant, palpitant jusqu’à la dernière ligne ...
L’histoire est originale et très bien écrite !
Encore Bravo 👏🏻

·
Image de Corchris
Corchris · il y a
magnifique Sylvie ! j'adore
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Je devine qui se cache derrière le pseudo :-) Merci!
·
Image de Sissi Vanacker
Image de Jeanjean
Jeanjean · il y a
Belle plume et quelle scénario...
·
Image de Bourg_FK
Image de Cesar
Cesar · il y a
"Avec une voix à peine audible, merci Sylvie"...! Tom
·
Image de Sylvie Le Maire
Image de Lydie
Lydie · il y a
Terrifiant et peut être pas si loin d'une future réalité.
·
Image de Jo Kummer
Jo Kummer · il y a
308 voix félicitations!
·
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
On sort de ce récit inquiet fourbu et pessimiste ...sachant qu il existe une triste réalité de hordes qui fuient par les sentiers les montagnes les mers
..un récit poignant mes cinq voix pour vous

·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci d'être passée lire ce texte. Il était dans un coin de ma tête depuis quelques semaines, j'avais l'idée, les personnages sont nés et ont donné, je l'espère, de la consistance au récit. Merci encore.
·
Image de Bernadette Lefebvre
Bernadette Lefebvre · il y a
Vous avez très bien fait de le publier que les gens réfléchissent à la conséquence de leurs actes concernant la pollution de l eau entre autre
·
Image de Gina Bernier
Gina Bernier · il y a
une belle histoire de la survie humaine face à ce désastre écologique qui va en s'empirant....L'eau qui devrait être une priorité pour qu'elle reste potable...Le jury à bien fait de vous sélectionner
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci. J'avoue qu'être sélectionnée par le jury a été une belle surprise étant arrivée fort tard dans ce concours. Merci mille fois.
·
Image de Lélie de Lancey
Lélie de Lancey · il y a
Je ne l'avais pas vu avant. Un texte fort, prenant et bouleversant dans la dernière scène... Il y a dans votre écriture, la puissance des mots et la fluidité qui concrétisent au fil de la lecture, les images qui s’enchaînent. Le film se déroule dans notre tête et sous nos yeux... Terrible et peut-être visionnaire, mais surtout excellent ! Merci pour ce très bon moment de lecture. Tout mon soutien pour la finale.
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Je vous remercie du fond du cœur. Je suis déjà gagnante à partir du moment où "L'année du loup" parvient à toucher autant.
·
Image de Mathi Lou
Mathi Lou · il y a
Sombre mais bien écrit et très prenant, j'en aurais bien lu encore quelques pages !!! En espérant que la réalité ne dépasse pas la fiction.
Bravo et bonne chance

·
Image de Sylvie Le Maire
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Bonne chance !
Je suis moi aussi en finale dans le même prix.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/larmee-des-ombres

·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Bonne chance à vous aussi. J'irai vous lire. Belle journée.
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Merci, de même.
·
Image de Janis Adoro
Janis Adoro · il y a
Très sombre. Mais efficace
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Soutien initial confirmé. Bonne chance !
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci une seconde fois pour votre soutien!
·
Image de Amelia Pacifico
Amelia Pacifico · il y a
Je suis sans voix, ce texte m'a happée de la première à la dernière ligne. Une plume comme je les aime et un thème très bien mené.
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Je vous remercie pour ce joli commentaire!
·
Image de Gudule76
Gudule76 · il y a
Prenant, quasi dès les premières lignes
·
Image de La Fée Polaire
La Fée Polaire · il y a
Eh oui!! Surprise, surprise, mais quelle surprise!!!!
D'autant plus que le loup est l'un de mes thèmes préférés!!!

·
Image de La Fée Polaire
La Fée Polaire · il y a
Je songe à nos conversations familiales sur le thème du loup ainsi que les expressions qui s'y rapportent lors de ton séjour en Angleterre, j'ignorais à quel point nous étions si proches du sujet de ta nouvelle. Beau résultat, mais histoire qu'on souhaiterait ne pas être prémonitoire; il faudra être vigilant pour le bien être futur de nos enfants.
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Tout à fait! Nous en discutions mais tu ne savais pas à quel point tu étais dans le mille :-)
·
Image de Florent Valley
Florent Valley · il y a
Bravo, bonne finale
·
Image de Angel
Angel · il y a
Mon soutien pour la finale.
·
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Pas très gai mais convaincant. Une place en finale bien méritée .....
·
Image de William
William · il y a
Une bien belle ecriture et un funeste présage avec un épilogue terrifiant.
L’homme est un loup pour l’homme et Serge Reggiani ajoutait «  soi dit en passant ce n’espas tres gentil pour les loups »...
j’espere que tu gagneras ce concours.
William

·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci William! Nous verrons, je suis déjà agréablement surprise d'être là.
·
Image de Flore
Flore · il y a
Bravo pour cette place en finale, choisie par le jury, une place méritée, je n'avais pas eu le temps de tout lire...Mes voix.
Je vous propose la lecture de mon poème que je propose pour l"hiver". Merci de me lire.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/dis-moi-le-vent-dis-moi-pourquoi

·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Bonsoir Flore, je ne manquerai pas d'aller vous lire. C'est vrai qu'il est difficile de se tenir à jour tant il y a de textes! Bonne chance pour le concours.
·
Image de Flore
Flore · il y a
Merci Sylvie d'être venue me lire.
·
Image de C.B
C.B · il y a
J'ai bien aimé votre texte, il m'a rappelé un roman de SF que j'avais lu il y a bien des années: "l'autoroute sauvage" de Gilles Thomas. Une histoire post apocalyptique que j'avais trouvé très prenante à l'époque; un peu comme votre écrit. Juste un détail. Vous écrivez - leur lot de misère et de maladie. "L’eau a remplacé le pétrole". Le pétrole ne se boit pas.- là je ne comprends pas, ne serait ce pas plutôt "le pétrole a remplacé l'eau" ? Bien cordialement et bonne continuation. C.B
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci pour votre message, oui, j'écris que l'eau a remplacé le pétrole dans le sens où l'eau est devenue la priorité. Actuellement, le monde tourne autour du pétrole mais un jour il faudra bien s'en passer. Belle soirée.
·
Image de Claude Delannoy
Claude Delannoy · il y a
Avez-vous lu "la muraille invisible"? Marleen Haushofer.
Le mur invisible | Actes Sud
https://www.actes-sud.fr/catalogue/litterature-etrangere/le-mur-invisible

Voici le roman le plus célèbre et le plus émouvant de Marlen Haushofer, journal de bord d'une femme ordinaire, confrontée à une expérience-limite. Après une

·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci pour votre message. Non, j'avoue ne pas connaître ce roman, je ne manquerai pas de le découvrir. Bonne soirée.
·
Image de Gillard Sylvie
Gillard Sylvie · il y a
On se laisse rapidement happer par ton histoire qui glace le sang
·
Image de Guillemin Ma
Guillemin Ma · il y a
Une ambiance glaçante et effrayante à laquelle on se laisse prendre. Récit bien mené qui tient en haleine. Bravo.
·
Image de Gérard Mentor
Gérard Mentor · il y a
Pas vraiment optimiste. Mais vu la situation de la planète et le comportement humain dès que le petit vernis de civilisation saute, rien d'impossible.
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Pas vraiment optimiste il est vrai, pourvu que ce soit un texte de science-fiction et non d'anticipation... Merci de m'avoir laissé un commentaire/ Bonne soirée.
·
Image de Farida Johnson
Farida Johnson · il y a
Quelle histoire terrible!
·
Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
Quel univers stressant! on se laisse vite prendre à votre récit. Tout cela est très bien mené. Bravo!
·
Image de Ginette Ceulemans
Ginette Ceulemans · il y a
Bravo pour l'imagination, un avenir sombre que l'on n'espère pas
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci maman de Laurence :-)
·
Image de Francine Lambert
Francine Lambert · il y a
Brrrrrrrrr . . . . Votre récit est bien mené et nous donne une vision glaçante du futur ! Petite coquille ici "Il tente de -se- reprendre son fusil" . . . Bonne chance et au plaisir Sylvie !
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci! Oui, en relisant le texte, je m'aperçois de quelques petites coquilles! Malheureusement, il n'est pas possible de les corriger après envoi.
·
Image de MBAUDRY
MBAUDRY · il y a
Quel univers, c’est très réussi!
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci! Plein de bisous chez vous.
·
Image de Françoise Mornas
Françoise Mornas · il y a
Une image peu réjouissante d'un futur pas impossible, malheureusement. Un récit bien mené, une ambiance lourde et oppressante. Mon soutien.
Au passage je vous invite à venir lire "Matières grises" en lice dans le grand prix hiver : https://short-edition.com/fr/oeuvre/nouvelles/matieres-grises

·
Image de Catherine Perrin
Catherine Perrin · il y a
Un monde post apocalyptique mais pas pémonitoire. Du moins on l'espère. Mes voix pour ce texte.
·
Image de jc jr
jc jr · il y a
Triste évolution de ce monde, quand l'humanité laisse la place à l’instinct de survie et à la bestialité.Mes voix. Et si vous veniez me voir ?..
·
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
Un récit oppressant bien structuré, où l'avenir est incertain, une conclusion angoissante, peut-être prémonitoire.
·
Image de Claire Bouchet
Claire Bouchet · il y a
Je n'avais pas encore eu le plaisir de découvrir cette oeuvre dans la phase de qualification. Je suis très contente de ma lecture, même si l'histoire ne laisse rien augurer de bon. Survivre, protéger les siens coûte que coûte, même s'il faut se perdre soi-même. Très belle écriture que la vôtre Sylvie.
·
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un fiction qui fait d'autant plus froid dans le dos qu'elle donne un sombre aperçu de ce que pourrait être demain.
·
Image de Tubal Amiot
Tubal Amiot · il y a
Terrible. Peut-être hélas un peu précurseur. J'ai traité ce thème un peu différemment mais je nous sens des points communs. :))))))
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Effectivement, j'ai lu votre texte, à croire que nous avions une liste de mots imposés à placer :-)
·
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Bravo pour cette Finale ! Mes votes ! Une invitation à découvrir “Sombraville” qui est aussi en Finale ! Merci d’avance !
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/sombraville

·
Image de JD Valentine
JD Valentine · il y a
Toutes mes voix pour ce texte qui prend aux tripes. Une vraie grande histoire humaine où l'ombre ne sert que de déclencheur.
·
Image de Topscher Nelly
Topscher Nelly · il y a
Mon soutien pour cette finale que nous partageons.
·
Image de Polotol
Polotol · il y a
Belle histoire de famille. A+
·
Image de Anne Marie Menras
Anne Marie Menras · il y a
Un futur bien cruel, la lutte pour la survie, au point de tuer son propre frère ! Une conception de l'humanité à venir peu réjouissante, à l'opposé du TTC que j'ai écrit "La nouvelle terre" (publié en libre) où je concluais par l'adage : « Nous n’héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l’empruntons à nos enfants ».
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci! Exactement, c'est un emprunt mais l'homme a tendance à considérer le monde qui l'entoure pour acquis.
·
Image de Ndcspl
Ndcspl · il y a
Fier de te savoir en finale ! Bravoooooo tu le mérites.
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci!!! A l'avenir, j'irai écrire en Angleterre, apparemment, c'est inspirant :-)
·
Image de Anne-Sylvie Maroy
Anne-Sylvie Maroy · il y a
Félicitations d'être déjà finaliste! J'ai voté avec conviction pour ton texte.
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci de ton soutien Anne-Sylvie!
·
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
« ... il a fallu être acculé au bord du gouffre pour prendre la mesure de la situation » , la phrase que nous prononçons au futur aujourd’hui... et pour l’instant personne ne semble s’en préoccuper vraiment.
Un texte magistral et glaçant, bravo pour votre place en finale et tous mes votes Syivie !

·
Image de Sylvie Le Maire
Image de Sabine Meurisse
Sabine Meurisse · il y a
Félicitations c est très bien écrit et dès les premiers mots on est emporté dans l histoire..... Je lirais bien un livre en entier......😉😉 bonne m****
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci, ça me touche beaucoup.
·
Image de Wendall Utroi
Wendall Utroi · il y a
Un texte vraiment très bien mené, fort, qui se termine tel qu'il le devait. Un trait apocalyptique ou juste à peine épaissi par un présent qui nous répète sans cesse que demain sera bien pire. Bravo ! Mes voix sans sourciller.
·
Image de Aurélien Azam
Aurélien Azam · il y a
Un récit bien mené, une écriture fluide, efficace et agréable. J'apprécie beaucoup le ton de ce texte, qui boucle sur ce message de "l'homme est un loup pour l'homme" en "l'homme est un loup". Belle idée de finir sur ce remerciement final, qui tempère un peu ce texte à l'ambiance très sombre. Même un loup connaît l'amour filial. Bonne chance pour la finale :)
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Oui, le loup peut nous inspirer, il y a d'ailleurs un très beau livre à ce sujet que j'ai découvert par hasard aujourd'hui. Merci pour votre soutien!
·
Image de Praxitèle
Praxitèle · il y a
Mon texte aurait pu vous parlez...
Ravi que le votre soit en final !
Marc*****

·
Image de Line Chatau
Line Chatau · il y a
Pour combien de temps cela restera-t-il de la SF? Longtemps, j'espère! Toutes mes voix, +5
·
Image de Sylvie Le Maire
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Une vision crépusculaire avant le chaos. Comme un avertissement.
(De mon côté, je te propose un tour sous la pluie ... https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/jour-de-pluie-13)

·
Image de Alexienne Duplessis
Alexienne Duplessis · il y a
Bravo et bonne chance ;)*****
·
Image de Sylvie Le Maire
Image de Noël Sem
Noël Sem · il y a
C'est follement gai et optimiste mais bien écrit. Alors je vote.
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci pour votre soutien.
·
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
L'odyssée de Stephen et ses enfants est prenante et le suspens va crescendo. Pourquoi n'avoir pas attaqué le texte directement à partir de "Stephen marche à travers la forêt " . La thématique couverte par L'introduction est en effet largement suggérée dans les péripéties qui suivent, ce qui lui donne une force suffisante me semble t il
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci pour cette suggestion, c'est toute la difficulté d'introduire un thème en y donnant suffisamment d'indices pour créer une certaine accroche, ensuite d'y introduire les personnages (qui existaient déjà dans un coin de ma tête) pour finalement se rendre compte que l'histoire existe grâce à eux... La peur de ne pas rendre cette ombre suffisamment dense peut-être. Encore merci pour ce commentaire constructif. Belle soirée
·
Image de Wall-E
Wall-E · il y a
Je ne me suis pas ennuyé un seul instant en lisant cette nouvelle d'anticipation. Cela m'a immédiatement fait penser à un roman de Cormac McCarthy intitulé "La route" et porté à l'écran par Viggo Mortensen, un acteur incroyable. Bien sûr, le style employé n'est pas le même, mais le "ton", l'atmosphère, eux, restent assez similaires. Toutefois votre histoire est vraiment originale et vous avez su éviter tous les clichés.
Une nouvelle écrite d'une main de maître.
Sans doute la future lauréate, du moins je l'espère.
Wall-E

·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Un très grand merci, j'ai vu ce film, la comparaison, même éloignée, me touche beaucoup.
·
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Brrrr ! J'espère que nous n'en arriverons pas là !
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Je l'espère aussi mais les signes vont quand même dans ce sens...
·
Image de Thierry Zaman
Image de Chantal Sourire
Image de jusyfa ***
jusyfa *** · il y a
Bravo et bonne chance.
Julien.

·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Mon soutien Sylvie !
En finale. aussi .

·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Bonne route et bonne chance également!
·
Image de Christopher Olivier
Christopher Olivier · il y a
Terrible histoire, une sorte d’apocalypse qui nous menace. Votre texte est prenant, nous suivons la progression des personnages en espérant qui rien de grave arrive, bonne route à eux.
Si vous avez le temps pour une petite lecture :

·
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Une lutte pour la survie . C'est d'une densité et d'une intensité affolante . Il est urgent de faire quelque chose !
Une invitation à découvrir " la fontaine aux bulles" en lice également . Merci beaucoup .

·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci pour ce commentaire qui me va droit au coeur!
·
Image de Des Kapa
Des Kapa · il y a
Waouw...j'ai pas su m'arrêter... grande envie d'aller jusqu'au bout. C'est limpide, hatelant et agréable à lire. Bravo. Despina
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci Anne-Sylvie, tout à fait. Ton engagement me fait croire que l'on peut espérer léguer une planète en voie de guérison pour les générations à venir. Belle soirée
·
Image de Anne-Sylvie Maroy
Anne-Sylvie Maroy · il y a
Très beau récit très vivant. Espérons que les préoccupations environnementales deviennent les sujets les plus prioritaires de ceux qui gouvernent et que nous n'arriverons jamais à un tel épilogue...
·
Image de Titi
Titi · il y a
Court mais intense. J'ai beaucoup aimé.
Ici Christine, la maman de Sully ;-)

·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merciiii. Sais-tu que Titi est le surnom de Baptiste 😀 tout est écrit
·
Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Mon soutien… tardif… mais un grand manque de temps.
·
Image de Sylvie Le Maire
Image de Solange
Solange · il y a
Une fin bien noire. Mais que ne ferait pas un parent pour mettre ses enfants à l'abri? Triste monde que celui que nous allons leur léguer... J'ai aimé te lire comme chaque fois😉
·
Image de Sylvie Le Maire
Image de coquelicot Coquelicot
coquelicot Coquelicot · il y a
très bien écrit, mais on ne peut qu'espérer que cela n'arrive jamais... Irez-vous faire connaissance avec mes ombres ? l'Emancipation des ombres. Postée il y a 3 jours. Coquelicot
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci d'être passé par ici. J'irai faire un tour du côté de vos ombres également. Bon dimanche
·
Image de Vincent Decoster
Vincent Decoster · il y a
Bravo, mais j'espère que nous allons nous reveiller avant que cela ne devienne notre futur.
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Je l'espère de tout cœur, c'était un récit "Imaginarium", pourvu qu'il tienne plus de la science-fiction que de l'anticipation!
·
Image de Martine Dudart
Martine Dudart · il y a
Tristement actuel!
·
Image de Mpk
Mpk · il y a
Récit émouvant, mais ô combien lucide sur le monde actuel. Mamou
·
Image de Sylvie Le Maire
Sylvie Le Maire · il y a
Merci,.. Une conférence d'Aurélien Barrau parle de l'urgence écologique et des faux combats que nous menons malheureusement. Très inspirant.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

NOUVELLES

Été 1958. Un jour de soleil noir. Une éclipse totale occultait la lumière. La ville était plombée par une vague de chaleur. La nuit en plein jour. Cela aurait dû être un signe, le signe. ...

Du même thème