2
min

La naissance d'un ascète

Image de Enyan A.

Enyan A.

64 lectures

58

Au crépuscule de son adolescence, l'outrecuidance de la jeunesse n'occupait que peu de place dans la personnalité de Samy. Bien que l'insouciance et la plaisance empourpraient ses joues d'une bonhomie enfantine, des teintes maladives d'amertume, de mélancolie et de solitude coloraient son paysage...
L'année des vingt ans passée, tandis que son existence et l'indiscipline qui la cerclait d'un insidieux halo répugnaient sa personne, c'est toute sa candeur, naguère chérie, qui l’exaspérait. Se mouvant à présent comme asservi par son propre corps, naviguant dans les sinuosités oisives de son âme, il aiguisait peu à peu la lame de sa propre paresse.
Toutefois, il lui arrivait par moment de regretter sa sagacité d'antan. Ce temps où il était mû par la soif de savoir et qu'il trempait avec extase ses lèvres dans l'exquise source-univers qui l'entourait. Il laissa progressivement se tarir sa curiosité et s’essouffler son énergie au profit d'une faible mais rassurante complaisance... À son regard aqueux, le reflet de son visage miroitait par moment - méfiance ! - un abominable rictus d'ignorance...
Malmené, au pinacle de son affliction, par une dégénérescence cognitive presque fantasmée, il comprit que, délesté de ses facultés, la compréhension de sa condition allait lui échapper. Il ne se sentait plus la force ni l'envie d'évoluer à cœur ouvert sur cette Terre. La connaissance et la curiosité auxquelles la certitude s'oppose, restent garantes de la liberté individuelle et du bonheur qui l'accompagne...

- En sournoises volutes, l'asthénie embaumait l'habitacle de l'esclave. Ce dernier, ardemment, souhaitait se sortir de cette athlétique apathie que la léthargie attirait pesamment à elle...

Retenu par les sangles d'un mal mystérieux, étranglé par les relents nostalgiques qui se manifestaient sous la forme d'une démence malfaisante, le jeune homme observait à l'intérieur de ses méandre des chemins convergeant vers la résurrection... la piste d'athlétisme de la ville voisine, ocrait son horizon.
Les premières foulées, timides, malhabiles, suffirent néanmoins à lui faire ressentir quelques sensations élévatrices. Il éduqua son corps, endurcit son esprit pour qu'à chaque récidive, ces pas fussent plus aériens.
Ambitionnant d'imbriquer la course de fond dans l'infrastructure de son être, il adopta les mois qui suivirent un comportement résolument ascétique. Attentif aux réactions physiologiques de son corps à l'effort, il apprit à identifier la douleur lactique à laquelle la volonté - insuffisamment dotée - ne peut rien et à user des autres maux pour éprouver pleinement son existence.
La compétition, simple étalon de sa progression, ne lui inspirait guère de motivation dans l'adversité. Son attitude atypique lui valu, soucieux de respecter sa discipline, de s'exprimer à travers le prisme d'une haine de son enveloppe corporelle. L'écho masochiste induit par sa doctrine naissante écœurait son entourage alors qu'à ses yeux elle mettait en lumière une résistance que son aspect chétif ne laissait supposer...
Cette confiance n'entama point sa lucidité. Son équilibre tant recherché fut trouvé quelques années après avoir fêté sa vingt-cinquième année. Aux excès abusifs d'un nombre conséquent de privations, il préféra en cultiver de façon raisonnée une minorité. Quand à leur intensité, elle s'abaissa quelque peu laissant la place suffisante à des moments heureux pour éclore. Car si l'atteinte du bonheur peut s'établir sans joie, cet état reste néanmoins, sinon vital, essentiel à la construction de soi...

- En volutes vaincues, l'asthénie s'exhalait lentement de l'habitacle de l'affranchi. Ce dernier, qui jadis souhaitait se sortir de l'apathie, à présent, cultivait la philosophie de l'ascèse pour s'extirper de son mortifère malaise...

PRIX

Image de 2020

Thème

Image de Très très court
58

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Oka N'guessan
Oka N'guessan · il y a
Très beau j'adore, bravo , mes 2 voix , je vous invite aussi a aller me découvrir et voter aussi pour moi au passage https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/la-lumiere-10 merci
Image de Yanis Auteur
Yanis Auteur · il y a
Mes 5 voix!
tout mes encouragements !
Voici mon texte si vous voulez faire un tour pour le concours adolescent.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lhomme-10

Image de Adrien P
Adrien P · il y a
je like
svp votes pour moi

Image de Lola Lt
Lola Lt · il y a
J’aime bcp votre style d’écriture, bravo à vous. Si vous avez un peu de temps je vous invite à venir voir mon texte qui concourt dans la catégorie des 15-19 ans https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/ma-nouvelle-vie
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Un vocabulaire choisi, à la fois technique et "précieux" pour évoquer l'ascèse du sportif. Texte original.
Image de Philippe Larue
Image de Ginette Vijaya
Ginette Vijaya · il y a
Le langage soutenu est le meilleur atout de ce sportif .
Image de Mohamed Laïd Athmani
Mohamed Laïd Athmani · il y a
J'ai aimé votre page à laquelle je viens de m'abonner.
Moi aussi , je suis en compétition, tout comme vous,
mais cela ne m'empêche pas de vous remettre mes points,
et entièrement, votre texte les mérite bien.
A votre tour de soutenir mon texte " DIGOINAISES CORPS ET ÂME"

Image de Boubacar Mamoudou
Boubacar Mamoudou · il y a
Une œuvre pleine de sens, racontée en années par années. +5 pour l'originalité du texte! Merci de passer voir Monsieur le Ministre.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/monsieur-le-ministre

Image de Odile Duchamp Labbé
Odile Duchamp Labbé · il y a
C'est un vocabulaire qu'on ne connait guère dans le monde sportif. Voilà un athlète qui vaut le détour.