1
min
Image de Gueguette

Gueguette

2 lectures

0

L'abysse viens de m'avaler, et je te hais de m'y enmener. L'amour de jouer s'y fait s'y bruler, c'est indéniable bien que la douleur y est douce et suave. Me voilà arrivée aux Enfers, alors que les tiens je découvre. A jouer avec la perversion on l'imprègne et je ressens que tu m'envois le mâle, le mal pour que ma main se ballade et explore. Les entrailles que tu écarte.

C'est un rêve de miroirs. Doucement, comme je te l'ai demandé, et tu l'a compris. J'inspire, Lucifer, expire pour moi je t'en prie.

La chaleur est dans le creux. Garde moi sous tension, rend moi électrique.

Souffle-moi, encore, le chaud, et le froid que je me perde moi-même dans mes fanstasmes et que je ne saches plus si tout ceci est réel.

- Invente-moi un dessert, et soit le plus beau des Palais.

Thèmes

Image de Très très courts
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,