1733 lectures

104 voix

En compétition

-Que dit un serpent à un crocodile pour lui demander l'heure ?
-Quelle heure reptile ?!!

Maman avait oublié de fermer les volets. Le soleil nous avait réveillé de très bonne heure.   Ma petite sœur Adèle l'a secouée en lui disant " Maman ouvre tes yeux !" et moi, Jeanne, je lui ai raconté mes meilleures blagues pour la mettre de bonne humeur ce dimanche matin.  En nous préparant nos bols de lait chocolat,  Maman a dit: "Il fait beau, il est très tôt mais.. .Que diriez-vous d'aller au parc ? "Ouais vive Maman !  T'es la plus belle du monde !" a hurlé Adèle. Je me suis dépêchée de m'habiller, j'ai mis mon polo préféré, mon short et mes baskets qui vont vite. Adèle a eu le droit de mettre sa robe de princesse. Ma super montre cadeau d'anniversaire indiquait 7h32. Aller au parc à cette heure-là c'était complètement nouveau  et j'aimais faire de nouvelles choses, c'était toujours un peu mystérieux. On est allé super vite sur nos trottinettes, en prenant nos raccourcis passages secrets.

C'était bien la première fois que je ne voyais personne au parc. Adèle et moi, on a balancé nos trottinettes par terre et on s'est rué sur les balançoires, puis le grand toboggan, puis le petit mur d'escalade.  Maman a dit " Attention,  pas trop vite, faites attention à ne pas glisser.." puis, elle s'est allongée sur un banc «  Je fais une petite pause les enfants" et elle s'est endormie au soleil.

Adèle s'est éloignée vers la grosse montée : une pente raide avec des racines géantes et des arbres touffus tout en haut. Là où on va jamais.  J'ai dit "Adèle reviens ! Les enfants n'ont pas le droit d'aller là." Elle a grimpé avec ses sandales à fleurs. Je l'ai suivie.

Une fois au sommet, elle a disparu derrière un grand chêne. L'arbre était biscornu, étrange avec un énorme trou à l'intérieur. J'ai passé la tête dans le trou puis carrément tout mon corps. J'ai entendu Adèle qui criait « Aaah !! » et puis plus rien. J'étais inquiète, il faisait sombre, j'ai aperçu quelque chose de très intriguant, une échelle. J'ai grimpé vite. En haut de l'échelle, j'ai découvert un toboggan. Un toboggan dans un arbre ! J'ai ressenti deux émotions contradictoires : de la peur parce que que je ne savais pas si Adèle allait bien mais aussi de la joie. Un toboggan dans un arbre, c'était quand même magique. Alors j'ai pris l'échelle et arrivée en haut, je me suis laissée glisser... longtemps. Pendant la descente qui m'a semblé infinie, des écureuils me regardaient. Je n'arrivais pas à voir ce qu'il y avait en bas.

Quand j'ai finalement atteint le sol, j'ai découvert un spectacle assez incroyable. Il y avait un chemin blanc de neige, et un grand ciel très beau, presque violet. Je n'avais pas froid. J'ai crié: "Adèle !!". Je n'étais pas très rassurée mais j'étais fascinée par le monde que je découvrais. Au loin, on voyait de superbes montagnes, et puis j'ai entendu ces mots derrière mon dos "Qui es tu ?" Je n'en croyais pas mes yeux, c'était un loup blanc qui venait de parler. J'adore les canidés en général mais le loup blanc est de loin mon préféré...Il avait un pelage magnifique et un regard tranquille. Je lui ai répondu " Je suis Jeanne,  je cherche ma petite sœur...je peux te caresser ? "Bien sûr...". Ses poils étaient d'une douceur incroyable. Il me dit "Je m'appelle Hitanka, je vais t'aider, grimpe sur mon dos". Alors, je suis montée sur Hitanka et je l'ai serré fort. Je n'avais plus peur, nous avons cheminé longtemps sur un grand sentier. Nous n'avons pas échangé un mot mais nous n'avions pas besoin de parler pour nous comprendre.

Tout était blanc,  cotonneux, silencieux.  Paisible comme j'aime. Et puis... Le paysage a changé. Dans le ciel, nous avons vu soudain une multitude d'arcs-en-ciel et plein d'oiseaux multicolores. La neige avait disparu, les montagnes étaient remplacées par des collines verdoyantes et de petites rivières. Par terre, des milliers de fleurs et des pommes de pins. Hitanka s'est arrêté et m'a dit au revoir. J'étais triste mais j'ai alors aperçu Adèle,  assise dans l'herbe. J'ai appelé" Adèle !!!!" « Chuuut !! » elle a fait, un doigt sur la bouche. Regarde..". Dans la rivière devant nous, une licorne se rafraîchissait.  J'ai donné la main à ma petite sœur et lui ai demandé "Tu veux la caresser ?" Nous nous sommes approchées, ses yeux étaient très bleus et ses poils d'une couleur unique, rose poudré. Adèle a chuchoté« Regarde, elle a des ailes ! ». La licorne savait aussi parler, elle s'appelait Selmania. Je lui dit que nous étions perdues. A son tour, Selmania nous a proposé de monter sur son dos. Elle a déployé ses ailes et nous avons volé toutes les trois, au-dessus des nuages, à côté des oiseaux. Je me cramponnais à ma petite sœur. Adèle a caressé le cou de la licorne pendant tout le voyage. C'était merveilleux.

La belle licorne nous a ramenées près du grand toboggan. Adèle pleurait, elle ne voulait pas quitté Selmania. Avant de reprendre son vol, la licorne nous a fait un clin d'oeil en nous disant « A bientôt. »

Quand nous sommes sorties de l'arbre, nous étions revenues dans le parc. Maman dormait toujours. Je fis promettre à Adèle de ne rien dire. Quand Maman s'est réveillée, nous étions sur les balançoires.  " Vous vous amusez bien les filles ? " On s'est regardé en éclatant de rire et en choeur, on a répondu "Oh oui, vive Maman ! ».

Voilà pourquoi depuis ce jour-là, nous avons gardé, Adèle et moi, un peu de pelage rose de Selmania et un peu de crin blanc d'Hitanka, tout doux. En sécurité, dans nos boîtes à secrets.

PRIX

Image de Automne 19

En compétition

104 VOIX

CLASSEMENT Très très courts

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Sandrine Michel
Sandrine Michel · il y a
Une jolie histoire fantastique et magique, il s'en passe des choses quand une maman dort ! Mon soutien
·
Image de Alicia Bouffay
Alicia Bouffay · il y a
Merci !!
·
Image de Jin Sim
Jin Sim · il y a
Magnifique
·
Image de Alicia Bouffay
Alicia Bouffay · il y a
Merci
·
Image de Virgo34
Virgo34 · il y a
Mes 5 voix pour ce joli conte.
·
Image de Mireille.bosq
Mireille.bosq · il y a
une incursion dans le monde d'Alice au pays des merveilles, je ne suis pas la seule à le constater, mais on se laisse prendre, quoique avec un peu d'angoisse à ces réminiscences, mélange de rêve d'enfant et d'aspirations secrètes. +5
Chez moi, c'est court et noir: "le rescapé de Montségur"

·
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Il y a du Alice au pays des merveilles dans ce beau TTC ! Bravo, Alicia ! Vous avez mes cinq voix.
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire mon sonnet "Indian song" en finale été https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/indian-song Bonne journée à vous !

·
Image de Zouzou
Zouzou · il y a
Ne jamais perdre de vue son enfance ! Mes voix
En lice Poésie avec ' Au bon ressort ' et ' Montmartre ' si vous aimez

·
Image de Valerie Rosier
Valerie Rosier · il y a
Très joli, bravo, on rêve aussi.
·
Image de Marie Kléber
Marie Kléber · il y a
Quel délice!
Toute la magie de l'enfance dans ce texte tendre et délicat.
Mes voix!

·
Image de Alicia Bouffay
Alicia Bouffay · il y a
Merci beaucoup Marie
·
Image de Eisas
Eisas · il y a
Une lecture jouvence qui fait du bien. Une écriture fluide, sans chichi qui emballe.
Un magnifique récit. Bravo
Je vote +5


Je vous invite à lire "Les vies de l'eau" en finale été dans la catégorie Poèmes.
Amicalement Éric

·
Image de Alicia Bouffay
Alicia Bouffay · il y a
Merci beaucoup pour votre retour, " sans chichi " un beau compliment pour moi, j'irai vous lire
·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Quel magnifique conte, à raconter à tous les enfants.
Les licornes (pas les loups) sont aussi mes préférés, c’est magique
Bravo et merci je soutiens.

·
Image de Alicia Bouffay
Alicia Bouffay · il y a
Merci, un soutien d'une plume comme la vôtre me touche
·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
C'est très gentil. Il ne faut rien exagérer la votre est parfaite et j'adore votre citation d'Hemingway
·
Image de Alicia Bouffay
Alicia Bouffay · il y a
Merci ! Disons que ça me touche parce que je me retrouve dans votre écriture, j'y vois des similitudes avec la mienne 😉
·
Image de Samia.mbodong
Samia.mbodong · il y a
Nous devons avoir des âmes voisines car moi je n'écris pas ou alors très mal. Mon âme dicte et je recopie.
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Une demi-heure déjà que ses yeux sont ouverts sur l'obscurité de la chambre. Elle préfère toujours attendre le lever du soleil. Elle soulève délicatement l'épaisse couette et retrouve la ...

Du même thème