2
min

Emprise

35 lectures

3

Vous ne comprendrez peut-être pas mes ressentis, alors laissez-moi vous convaincre...

Nous nous sommes rencontrés sur le lieu de travail, une entreprise colossale où connaître tout le monde est quasiment impossible. Elle qui ne sort que rarement de son bureau, elle était contrainte ce jour là de monter au septième étage pour une réunion exceptionnelle. Et il se trouve que j'étais là, à côté de collègues dont elle n'avait même jamais entendu parler. Il a suffit qu'elle tourne un seul regard vers moi et, tout comme les plus belles histoires se plaisent à le conter, ce fut un véritable coup de foudre.

J'ai bien cherché, je ne lui trouve aucun défaut. Que ce soit par sa façon de me regarder ou de se confier à moi en me susurrant d'affectueuses paroles à l'oreille, tout s'est rapidement harmonisé entre nous, au point que l'on devienne bientôt inséparables. Des trajets en voiture aux activités de loisirs, on peut vraiment dire qu'on ne se quitte plus.

Bien qu'elle avait la réputation d'être toujours frustrée par ce que la vie avait pu lui offrir, et que ses amies utilisaient souvent des termes comme « insatiable » ou « dévoreuse » à son égard, elle est avec moi depuis maintenant plus d'un an et demi. Je me plais à croire que je dégage quelque chose de spécial et que je suis peut-être le bon.

Moi qui pensait être insignifiant, j'ai échafaudé plusieurs pistes expliquant ce qu'elle pouvait aimer en moi. S'agissait-il de mon côté joueur, de mon intelligence, du soutien qu'il m'arrivait de lui apporter par mes précieux conseils ou juste du fait que j'étais ouvert à tout ? Au début de notre relation, il est vrai qu'elle était fière de me présenter à des copines dont je pouvais deviner la jalousie. Lors de certains repas, il arrivait même à ces dernières de se sentir délaissées par les trop nombreuses œillades qu'elle me jetait.

Les moments qu'elle préfère en ma compagnie ? Ceux que l'on passe tous les deux sur le canapé, lorsqu'elle me caresse délicatement du bout des doigts, que l'on regarde amoureusement des photos, un film, ou que l'on partage les nouvelles croustillantes de la journée. Mais elle adore aussi quand on se retrouve sur l'oreiller, à écouter de la musique, ou mieux encore, à savourer les moments où je sais la faire vibrer de plaisir.

Peut-être qu'un jour cette belle aventure prendra fin, comme ce fut malheureusement le cas avec Michael, sa précédente conquête. Oh, je me souviens très bien de lui. Un brave type, probablement dépassé par les événements. Je me rappelle encore de ce moment où, présent dans le lit avec elle au lendemain d'une fête, il espérait sans doute autre chose. Mais c'était sans compter sur ma présence. Elle s'était tournée vers moi tel un réflexe, laissant Michael dubitatif de constater que j'étais le prolongement du bras de sa petite amie. À bien y réfléchir, la vie de smartphone n'est finalement pas si simple...
3

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lire la charte

Pour poster des commentaires,