1
min

Devant les regrets

0 lecture

0

Suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés?Peut-être les deux.
Formé de la terre, matière imparfaite,
Entouré des personnes insatisfaites,
Vivant dans une ère presque parfaite,
Humant l'odeur des défaites,
Sentant les secousses d'une terre défaite,
L'existance en soi cherche à être satisfaite.

Devant le réveil de ses propres desirs,
L'homme,cet être déchu veut se faire plaisir.
Il ne veut généralement se ressaisir,
Il veut voir jusqu'où l'extase va le saisir.

Son envie d'aller loin de la raison le frappe le matin à son réveil.
Le réveil tardif de ses sens qu'il a volontairement étouffé au nom des pulsions.
Il se sent mal,il est rongé par les remords au souvenirs de ses émotions.
Il s'arrête un instant,puis l'instant d'après... Et finalement ses sens se mettent en éveil.

Tout acte est inconsciemment prémédité.
L'esprit se saisit d'une pensée, d'une envie et puis lentement,l'idée devient un acte réel.
Tout ce qui se trame secrètement finit par exploser,et pas toujours au moment souhaité.
Ce qui est défendu a un goût de miel.

Les regrets sonnent à la porte,
Les souvenirs s'ouvrent à une image qu'on souhaiterait oublier.
Comme pour un nouveau riche,le jour où l'on se vêtait d'un tablier.
On voudrait que ce soit des heures mortes
Ou peu importe,
L'essentiel serait que ces instants qu'on regrette ne soit jamais arrivés de cette sorte.

Pour les plus sensibles, les yeux pétillent des larmes
Pour les plus forts ou les plus aptes à encaisser,la page est vite tournée.
Les larmes sont une arme.
Si seulement on s'en sert pour balayer ce qui les a emmené.

La force d'une âme réside dans les décisions et dans sa capacité à reconnaître sa valeur même après une éventuelle chute.
Un environnement malsain,des idées malsaines.
Une tentation environnante, une chute en vue.
Un esprit faible,une proie à l'imitation,
Une perte d'originalité.

Tout le monde semble courir derrière sa propre satisfaction sans mesurer la gravité du bazar laissé derrière.
Tout le monde veut paraître,à une première.
Certains sont exposés à plus de maux
Y tombent sans mots
Pire,y demeurent aisément.
En proie à un monde en débandade, l'homme gît péniblement.
Luttant contre lui même,
Faisant abstraction à ce que son corps aime.

Est-ce une condamnation ?
Non,une situation.
Une des quelles doit se sortir l'Homme.

Les regrets témoignent d'une bonne âme.
La meilleure façon de regretter c'est de décider.
Décider de vaincre et ne plus céder.
Vaincre à la rame,
Retrouver son soleil luisant après égarement,
Sortir de ses tourments,
Crier à ses erreurs sa détermination.

Être prêt à se pardonner
0

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,