Dans le matin naissant

il y a
2 min
311
lectures
290
Qualifié

Ancien paysan-paludier sur l’Ile de Noirmoutier en Vendée d’où je suis originaire, je suis installé dans le sud-est marocain, à Tinghir, depuis 2008. Une nouvelle vie, de nouvelles activités  [+]

Image de 2020
Image de Très très court
Tout en marchant dans le matin naissant encore hivernal, un agréable soleil confère à cette journée une connivence printanière malgré un léger voile matutinal blanc et froid tôt disparu.

Le doux écoulement de l'eau dans les tirguiwouine° berce mes pensées,
Volant entre oliviers et palmiers, des merles transpercent l'air de joyeux trilles, couvrant à peine les notes claires de la rivière qui chante vivement en sautant parmi les pierres de son lit ; son eau éclatant en autant de gouttes étincelantes dans la lumière matinale.

Encore bas les rayons du soleil parfument les rares feuillages et les palmes de tendres couleurs.

Ne serait-ce l'envoûtant flot de la rivière et le chant des oiseaux, nul bruit ne viendrait troubler cette quiétude; parfois seulement le braiement d'un âne impatient sur son entrave, rugit au loin près de jeunes femmes en corvée de lessive dans l'eau glacée qui s'enfuit des sources montagnardes.

C’est là que je viens me réfugier, au cœur de la palmeraie, lorsque les soucis de la vie me rattrapent et que l’inspiration s’enfuit. J’emprunte ces sentiers séculaires pour me perdre dans les vieux ksour° en ruines, délaissés pour des maisons plus confortables avec l’eau courante et l’électricité. Le bitume y a remplacé les pistes poussiéreuses, les automobiles et fourgonnettes, les convois de mulets et de dromadaires.

Blotti corps et âme au creux de cette sérénité, j'imagine quelques rimes, pour le soir et la lune encore jeune à venir dans la nuit.

« Au seuil du désert le griot chantait la nuit
Et de sa kora montaient des notes limpides,
Puis des étoiles blanches s'ouvrirent sans bruit
Brillant dans le ciel noir qui domine le vide°... »

« Ici, dans le sud-est aride du pays, la radio et le téléviseur ont peu à peu remplacé ces infatigables conteurs et poètes errants qui au-delà de dispenser les nouvelles d’un monde aussi lointain qu’inconnu, étaient de plus une véritable mémoire vivante, une bibliothèque itinérante », me racontait mon vieux Maître qui les a vus disparaître, tout en m’entretenant de leur histoire et de leurs rôles.

« À l'heure où le soleil tombait sur la montagne, autour des feux de camps brillant entre les tentes de l’oasis, les griots chantaient les temps anciens, les longues caravanes qui se perdaient au sud, dans les savanes, après avoir traversé la chaude solitude du désert. » me répétait-il souvent dans sa vieillesse.
Car il était très âgé ; originaire d’une de ces petites oasis d’au-delà du grand désert, d’une époque où les occidentaux n’avaient pas encore tracé ces lignes invisibles qui le fracturent maintenant. Et l’Histoire, la grande comme on dit, l’avait trimballé là dans sa jeunesse, au mépris de toutes considérations, faisant fi de ses envies et de lui un déraciné, si ce n’était cette grande palmeraie dans laquelle les mystérieux chemins de la vie, du destin peut-être, l’avaient transporté et qui lui rappelait tendrement, avec les gens qui l’habitent, l’oasis de sa jeunesse à jamais perdue.

Mais à moi, c'est un frêle présent qui m'appelle, sans envie, mais fermement. Les aléas d’un morne quotidien dans lequel je me sens parfois déplacé.
Un dernier regard déjà nostalgique sur ces quelques instants uniques me fait voir que je ne peux arrêter le temps.

Alors que du proche minaret monte l'appel du muezzin à la prière, je reprends mon chemin solitaire.

Et dans ce matin naissant, au loin, par-delà de ce grand désert peut-être, semble m'attendre l'éternité...


- tirguiwouine : pl de targwa, canal d'irrigation.
- ksour : pl de ksar, village fortifié bâti de pisé.
- le vide : c'est un des mots utilisés par les Touaregs pour désigner le désert.
290

Un petit mot pour l'auteur ? 104 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
JE LIKE
SVP VOTES POUR MOI

Image de Robert-Haïtam Péaud
Robert-Haïtam Péaud · il y a
Merci beaucoup.
J'ai voté pour ton texte de SF que j'ai bien aimé.
Je t'invite à découvrir et soutenir mon poème Le Faiseur de Mondes, qui se trouve ici : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/le-faiseur-de-mondes
Bonne journée.

Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Quel dépaysement en vous lisant. L'on suit les transformations du paysage à travers vos mots poétiques.
Image de Robert-Haïtam Péaud
Robert-Haïtam Péaud · il y a
Merci beaucoup pour ce sympathique commentaire.
Image de Arnaud Cresson
Arnaud Cresson · il y a
Nous sommes transportés aux portes du désert. Cela me rappelle de beaux souvenirs. Merci pour les bons services de votre agence de voyage de l’esprit.
Image de Robert-Haïtam Péaud
Robert-Haïtam Péaud · il y a
Bah, je suis sur place !
En tout cas, ravi que cela ait ravivé de beaux souvenirs !

Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
C'est vraiment un très beau texte, plein de poésie et de douce nostalgie. Un moment d'évasion. Et quelle belle écriture. Bravo Haïtam, tout mon soutien !
Image de Robert-Haïtam Péaud
Robert-Haïtam Péaud · il y a
Un grand merci pour votre lecture et ce beau commentaire !
Image de Isabelle Lambin
Isabelle Lambin · il y a
Un voyage apaisant
Image de Robert-Haïtam Péaud
Robert-Haïtam Péaud · il y a
Et j'en suis ravi. Merci beaucoup.
Image de Sabrina Ouznani
Sabrina Ouznani · il y a
Merci pour ce voyage et bonne chance à votre texte.
Image de Robert-Haïtam Péaud
Robert-Haïtam Péaud · il y a
Un grand merci Bathoul.
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Tout en fuyant la nostalgie, j'aime à me rappeler que chez nous aussi, dans les campagnes, l'hiver, nous avions des veillées, entre voisins, familles, amis, certes sans griots, mais avec aussi quelques histoires à raconter, autour de jeux de cartes et de partage de gâteaux... c'était avant l'arrivée de la télévision... qui, déjà, précédait internet et les smartphones...
Image de Robert-Haïtam Péaud
Robert-Haïtam Péaud · il y a
Bah, ici aussi vous savez ces appareils sont devenus omniprésents.
Merci beaucoup Pierrot.

Image de Dranem
Dranem · il y a
Ce texte possède un parfum d'éternité ... merci Haïtam pour ce voyage ! *****
Image de Robert-Haïtam Péaud
Robert-Haïtam Péaud · il y a
Un grand merci pour votre lecture !
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
C'est très beau, un vrai voyage...
Image de Robert-Haïtam Péaud
Robert-Haïtam Péaud · il y a
Merci beaucoup Eva.