Chers enfants de l’Alabama (et d’ailleurs)

il y a
1 min
64
lectures
12

"Tant que la couleur de peau sera plus importante que celle des yeux, le monde ne trouvera jamais la paix." Hailé Selassié, Dernier Empereur d'Ethiopie Pianiste dans la vie, écrivain dans le  [+]

Chers enfants de l’Alabama, et d’ailleurs,

Vous ne faites pas encore partie de ce monde, mais vous avez besoin de savoir cela : La loi a fait que vos mamans n’ont pas pu choisir si vous deviez exister ou non. Peut-être qu’ elles sont trop jeunes pour être mères mais à cause de certaines circonstances, elles le sont quand même. Elles ont certainement souffert de vous savoir arriver dans leurs vies.

Si elles sont tristes, c’est qu’ elles ne peuvent pas vous rendre heureux car il est inscrit sur vous le fait de devoir assumer leur maternité. Si malgré tout, elles ont eu le courage de vous élever et de faire en sorte que vous ne manquiez de rien, chérissez-les et respectez-les pour cela. Si elles vous ont abandonnés à la naissance, confiés à d'autres personnes, laissés dans un orphelinat ou dans une famille d’accueil afin que vous soyez adoptés, sachez que cette décision est une grande preuve de courage. Dans les deux cas, ne les détestez pas.

Vos mamans préfèrent vous savoir loin d’elles, en sécurité, que de ne pas pouvoir vous donner ce dont vous avez besoin. Il est probable que quelquefois, vos mamans aient des crises de larmes car elles sont à bout de nerfs. Si vous avez la chance de connaître votre papa et de l’avoir près de vous, cela vous aidera à vous sentir mieux pendant votre croissance. Ce ne sera pas facile tous les jours, mais vous n’êtes pas seuls. Vous avez des amis qui vous soutiennent. Des professionnels prêts à vous défendre et à vous protéger.

Chers enfants de l’Alabama, et d’ailleurs,
n’oubliez jamais que vous êtes aimés.


Coraline
UNICEF Jeune Ambassadrice
12

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !