3
min

Au nom de mes convictions

61 lectures

34 voix

En compétition

Suis je dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? peut être les deux.
C'était le 8 juillet 2010 que le commandant de notre milice rentra au camp , tout essoufflé, le visage marqué par le stress et la panique , il allait diriger sa première offensive , le lendemain. L'heure était venue pour moi , Karim , jeune recrue de Daesh de rentrer en lice dans ce que je croyais être le chemin de ma destinée.
Fermement décider à assumer avec gloire mon rôle de martyr. J'avais grandi dans un petit village non loin de Bagdad , j'étais l'aîné d'une fratrie, 4 frères ; Sylla , Caleb , Moustapha et Abdel et d'une sœur Sonia, Nous étions certes pauvres mais heureux , du moment que nous pouvions nous mettre une miette sous la dent. Mais ce fragile équilibre fut perturbé le 11 mai 2008 lorsque qu'un tir d'obus de l'armée américaine s'est écrasé sur notre chez -nous , tuant sur le coup papa , maman et tous mes frères , il ne restait que Sonia et moi , Sonia devinrent handicapé , elle perdire ces deux jambes dans cette accident .
Une partie de moi s'en est allé avec eux , la seconde est restée pour servir la cause d'Allah, laver le péché de ce monde infâme. 2 ans plus tard , je rejoignis les rangs de Daesh pour la purification par Allah de ce monde de méchants. Le 9 juillet 2010 , Je me mis en route vers l'ambassade américaine de Bagdad , résolu à montrer à ces incrédules ce qu'était Allah dans toute sa splendeur , après je savais au plus profond de moi que j'oeuvrais pour une cause noble , remettre toutes ces brebis egarés dans le droit chemin, après tout qu'étais-ce ma vie face à la ressurection du monde , mourir pour Allah quelle fierté ! Nous avons débarqué à bord d'un Toyota vx noir , vitre fumé, difficile de ne pas attirer les regards dans un tel véhicule mais nous avons essayé de paraître le plus naturel possible , de nous fondre dans la masse pour arriver discrètement à l'ambassade, le but était de les surprendre puis d'ouvrir le feu afin que je puisse me glisser à l'intérieur des fondations et me faire sauter . Seul hic , nous remarquâmes que des barrages de sécurité avait été établi et que la sécurité de l'ambassade avait été renforcé , le pire des scénarios possibles se mit en marche, le plan avait fuité, ce fut le début de l'un des jours le plus sombre de ma courte vie , le cauchemar avait commencé, enfin façon de parler , en réalité tout avait commencé en moi 5 ans auparavant. À l'approche du barrage, tout les véhicules étaient fouillés, j'ai pu compté dix hommes, lourdement équipé , gilet par balle , cagoule et protections autres , il était armé de Ak-47 et de 9 mn à leurs ceintures, mon pouls s'est accéléré , mon front s'est humidifié , la salive se faisait désormais rare dans ma bouche , j'avais les maind toutes moîtes , c'était l'instant décisif ,peur ou excitation , jusqu'au jour d'aujourd'hui , je me sens incapable de répondre à cette question. Nous avons ouvert le feu sur les soldats americains en poste au barrage , nous en avons tué 4 avant d'enfoncer la barricade en bois disposée au milieu de la route, je venais de commettre mon premier meurtre , d'une balle en pleine tête, j'ai abattu l'un des soldats...
Nous étions cernés par les tirs ennemis , les survivants du barrage et les hommes en poste devant l'ambassade nous encerlaient , le chauffeur fut tué par une balle en pleine tête et nous avons perdu le contrôle de la voiture, elle finira plus tard sa course dans un poteau électrique , blessé a la tête et bloqué par la ceinture de sécurité ,j'entrevis une escouade s'approchée de nous, immobilisé je fus incapable d'actionner l'explosif que je portais et j'assistais impuissant a l'exécution de tout mes frères , quant à moi je fus capturer et emmener dans un lieu inconnu , une cellule d'isolation , puis torturé des heures et des heures , ils m'ont arraché tout les oncles de la main droite avec une tenaille , plonger dans de l'eau glacée jusqu'à suffocation, électrocuter et pénétrer par des objets de toutes sortes , quelle humiliation ça a été , la dernière partie de moi était morte à ce moment même . Tout cette souffrance sans aucune issue ,mon mental m'avait lâché, la douleur se faisait lointaine , si j'avais eu quelques informations que ce soit , j'aurai tout lâché à ce moment, mais il me torturait pour une information que je ne détenais même pas . J'ai été transféré dans une prison informelle du gouvernement américain avec les plus grands criminels , des fantômes pour le monde actuelle , ils avaient tous été déclarés mort , pour n'en citer qu'un , je suis sûr que vous avez déjà tous entendu parler du célèbre Oussama Ben Laden, mon voisin de cellule. Je ne sais même pas si le monde sait que moi , Karim Ryaad, je suis encore vivant , j'ignore si Sonia m'a petite sœur chérie pourra au moins récupérer mes restes , je ne pense pas un jour revoir le soleil mais au moins je me permets d'espérer que ces écrits laisseront la trace de mon passage en ce lieu. Ce passage est pour toi ma petite Sonia, j'espère qu'Allah saura te récompenser pour les services que je lui ai rendu , j'espère que le reste de ta vie sera faciliter , que tu puisses connaître une vie paisible, la vie que j'ai échoué à t'offrir . Là , dans cette cellule obscure , colocataire de rat et de cafard , je me suis demandé pour la première fois en 20 ans d'existence , si tout ça en valait la peine .

PRIX

Image de 2020

Thème

Image de Très très court

En compétition

34 VOIX

CLASSEMENT Très très court

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Fodé Camara
Fodé Camara · il y a
Bravo Wesley ! Un texte bien savourant. Vous avez mes 5 voix.
Merci de passer faire un tour chez moi et soutenir mon texte si vous avez le temps 👇👇
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/lerrance-spirituelle-1

Image de Oriole Lekeugo
Oriole Lekeugo · il y a
Beau texte, j'ai aimé. Votre façon de raconter m'a plongé dans l'histoire, comme si j'étais ce Karim, ayant subi ces drames, qui font d'ailleurs partir des réalités. Vous avez mes voix. Je vous invite à jeter un coup d'oeil à mon texte :
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/une-vie-minable

Image de Naby Laye Camara
Naby Laye Camara · il y a
Très beau texte, félicitations ! Vous avez mes voix Wesley
Je vous invite aussi à voter pour moi
Voici le lien
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/une-ame-damnee

Image de Ziane HASSANI
Ziane HASSANI · il y a
Félicitations
Vous avez mes voix
J'espère que vous aimerez mon oeuvre et que j'aurai vos voix également
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/adje
Merci

Image de Gaelle Ghanem
Gaelle Ghanem · il y a
Très beau texte, mes 3 voix, courage!
Je vous invite à découvrir et voter pour le mien:
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/noir-cest-noir-il-me-reste-lespoir

Image de Aïcha Myriam Hadiss
Aïcha Myriam Hadiss · il y a
Bonne chance. Vous pouvez compter sur ma voix.
Je vous invite à lire mon texte👇 et à voter pour moi pour m'encourager s'il vouss plaît.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/de-l-espoir-a-la-disgrace-fletrissure-du-genre
Merci

Image de Boubacar Diallo
Boubacar Diallo · il y a
Un beau texte. Votre style est magnifique et votre histoire épatante.
Toutes mes voix et bonne chance pour la suite...
Je vous invite aussi à lire mon histoire https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/de-l-amour-au-trepas-une-mere-morte-1
Et à voter pour me soutenir!

Image de Boubacar Diallo
Boubacar Diallo · il y a
Un beau texte. Votre histoire est épatante.
Toutes mes voix.
Je vous invite aussi à lire mon histoire https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/de-l-amour-au-trepas-une-mere-morte-1
Et à voter pour me soutenir!!

Image de Ralf Dieudonné Jn Mary
Ralf Dieudonné Jn Mary · il y a
Très belle histoire! Bravo, mes voix. Si vous avez du temps, je vous invite à lire, aimer, commenter et voter mon oeuvre intituleé J'ai Sauvé l'Humanité:https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/j-ai-sauve-l-humanite
Image de Kruz BATEKIDILA
Kruz BATEKIDILA · il y a
Félicitations ! Vous avez mes voix.
Je vous prie de retrouver mon œuvre
Veuillez lire l'œuvre de fiction, très courte de votre ami Kruz BATEKIDILA, candidat au prix jeune littéraire. https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/coeur-sans-faille-dune-mere-contrie