2
min

Amour inachevé

Image de Anyikoy Remy

Anyikoy Remy

385 lectures

64 voix

En compétition

"suis-je dans le noir ou ai-je les yeux fermés ? Peut-être les deux." Monologueait cette fleur éprouvée.

Dans sa chambre apprivoisé par l'obscurité, Anne versait de larmes.
Dans cette atmosphère où les moustiques d'Afrique expiaient la douceur du sang enivrant coulant de sa peau, Anne était perdue.

Son corps à moitié nu ne ressentait plus la fraîcheur de l'air qui traversait la fenêtre grand-ouverte.
Elle était hypnotisée par la nouvelle que venait de lui annoncer sa meilleure amie il y a environ une heure.
Un instant figée comme contemplant dans le vide son bonheur s'envoler, elle n'en revenait pas.
Elle avait si mal et la douleur bâtissait son empire dans son cœur.

En effet, il y a de cela quelques mois, Anne venait de vivre ses instants les plus romantiques et les plus prometteurs.

Frédéric son petit ami, après cinq ans de copinage, se décidait finalement de faire d'elle son épouse.
Comme tout homme qui se respecte, il lui fit porter la bague de diamant qu'il se procura après un combat acharné avec le temps.
Fiancés, ils devaient fixer leur mariage à une date certaine pouvant leur permettre de goûter à la pomme d'Eve.

Étant donné que Frédéric devait partir pour un voyage d'affaire en Chine pendant trois semaines environ, ils décidèrent de se marier juste après ledit voyage.

Tout allait parfaitement bien. Les préparatifs commencèrent déjà pour un mariage de rêve au retour du prince charmant.
Arrivé à trois semaines de la fin de sa mission, Frédéric ne pouvait plus rentrer car une maladie dite Corona virus prenait le contrôle du pays et tous les vols étaient suspendus pour des raisons de sécurité.

Personne ne pouvait donc sortir de chez lui par ordre du gouvernement si bien que l'employeur de Frédéric fut obligé de prolonger le séjour de ce dernier compte tenu des mesures prises par les autorités du pays d'accueil.

Quelques semaines plus tard, alors que tout le monde espérait à l'éradication de cette maladie qui venait d'être déclarée "pandémie" par l'organisation mondiale de la santé, la société CHWIP'S vint annoncer à la famille de Frédéric que ce dernier en était victime...mais pour des raisons de sécurité et en vue de se conformer aux mesures sanitaires, son corps ne saurait être rapatrié. Par conséquent l'inhumation interviendra en Chine.

Quelle nouvelle bouleversente pour la famille !!
Perdre un être cher dans ces conditions,
Une blessure sans comparaison
Capable de faire perdre la raison
A toute âme dans n'importe quelle saison.
Quelle plus grande douleur que de savoir
La mort de son fils sans le revoir !
Un simple voyage d'affaire
Qui devint une épée meurtrière.

Aussitôt les parents dépêchèrent Murielle, au titre de belle-sœur, annoncer à cette femme qui se voyait déjà dans ces heures d'ivresse, à cette dame qui ne contemplait plus rien d'autre que sa robe de mariée, à cette étoile qui rêvait nuit et jour de son astronaute, à cette princesse qui n'avait plus au cœur qu'une seule prière : que finisse la pandémie pour que lui revienne son prince charmant...
Bref, annoncer à cette femme qui attendait son mariage, que non seulement son futur époux venait de mourir, mais en plus qu'elle ne reverra plus jamais son corps.

Une nouvelle difficile à faire connaître, mais que Murielle parvient quand même à annoncer à Anne.

Anne quant à elle, dès qu'elle eût entendu la nouvelle bouleversente, Elle courrut comme une folle dans sa chambre qu'elle referma à Clef.

Les yeux remplis de larmes, elle ne savait que que faire...
C'est un amour qui sombre
Dans cette nuit sans pénombre
Un destin qui se brise
Telle la vitre d'un pare-brise.

C'est un cœur qui se meurtrit
Une désolation qui fleurit.
Un rêve de la tendre enfance,
A qui on vole l'existence.

Impuissante, assise dans le noir,
Anne regardait périr son histoire.
"Mon cœur, mon chéri, mon étoile
Je t'en prie reviens", pleurait-elle.

Anne est le symbole de cette humanité qui a vu succomber ceux qui lui sont chers à la suite de ce virus...

PRIX

Image de 2020

Thème

Image de Très très court

En compétition

64 VOIX

CLASSEMENT Très très court

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Hervé Ibes
Hervé Ibes · il y a
courage mon cher frère
Image de El Hadji Yero Gano
El Hadji Yero Gano · il y a
Bravo je vous invite à visiter le miens également si vous avez du temps https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/linquiet-isole-1
Image de Lacandeur Desilungas
Lacandeur Desilungas · il y a
Félicitations frérot !!
Tu as mon soutien

Image de Manastha Ndaya
Manastha Ndaya · il y a
Courage bison
Image de Dominique Enfant Cheri Kamukenji
Dominique Enfant Cheri Kamukenji · il y a
Courage et bonne chance
Image de Guillaume Apollinaire
Guillaume Apollinaire · il y a
Je te souhaite bonne chance mon frère.
Image de Jean Calbrix
Jean Calbrix · il y a
Une dramatique conséquence de la pandémie actuelle ! Bravo, Anyikoy Remy ! Vous avez mes cinq voix.
Si vous avez un peu de temps, je vous invite à lire un tri-triolet en compétition printemps : https://short-edition.com/fr/oeuvre/poetik/la-rose-la-bouteille-et-le-baiser
Bonne journée à vous.

Image de Marie Juliane DAVID
Marie Juliane DAVID · il y a
Très beau texte, j'aime bien la structure. Toutes mes félicitations. Vous avez mes voix. En passant, je vous invite à passer me lire https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/mesaventures-nocturnes à me voter si vous aimez mon texte et à le commenter. Merci d'avance.
Image de Bien-aime Mutombo Bionso
Bien-aime Mutombo Bionso · il y a
Courage frère
Image de Samuel Mupidia
Samuel Mupidia · il y a
Touchant