1803 lectures

318

Qualifié

— Dis, tu voudrais pas un bébé ?
— Maintenant ?
— Ouais... J'ai envie. J'ai envie !
— Deux minutes, j'enfile un truc.
Sans attendre, Alban me tire par la main vivement, mon pull trop grand s'en va, mon épaule se dégage, mes jambes me suivent avec peine.
— Hé là ! Doucement !
— Grouille, ça va fermer !
J'adore ses mots d'amour.
Il me pousse dans l'ascenseur. La mécanique silencieuse descend vers le centre de la terre, là où l'on fait les bébés. Je sais comment on fait les bébés. Je sais que mes parents m'ont toujours menti à ce sujet.
— Il faudra faire vite, dit Alban en mal d'amour.
C'est romantique, plein de tendresse et de précipitation. Oui, chéri, dépêchons-nous...
L'accueil ressemble à un accueil qui se veut rassurant. Heureusement, je ne suis pas claustrophobe. On est à cinq étages sous terre. Le centre a été créé à l'emplacement des anciens parkings. En beaucoup mieux. Tout est fait pour être agréable aux futurs parents. Les couleurs, la musique d'ambiance, les larges fauteuils, les plantes en plastique et le sourire de l'hôtesse.
Auquel Alban répond. Je lui pince le bras pour le réveiller.
— C'est pour un bébé ? demande l'hôtesse en s'adressant principalement aux yeux d'Alban.
— Oui, je lui réponds, pour la ramener à la réalité.
L'hôtesse me sourit d'un autre sourire, plus professionnel, et me tend un dossier d'inscription :
— Il faudra remplir ceci et le donner à l'admission pour concrétiser.
Je regarde Alban pour trouver sur son visage une réponse. Il réussit à me dire :
—  Oui, prends ce dossier car nous voulons un bébé, n'est-ce pas, mon amour !
Admirablement résumé par un léger signe de tête. Nous nous entendons très bien, je le comprends facilement, à demi-mots.
Que sa volonté soit faite. Concrétisons. (Je me comprends...)


— Garçon ou fille ?
— Garçon !
— Fille !
— En général, on s'entend bien, disais-je. Rien que de légers différends de temps à autre. Comme en ce moment par exemple. Mais jamais rien de méchant. Alban tranche quand même.
— Ce sera un garçon ! Un mec. Un vrai !
— Euh... Tu sais, si c'est une fille, ce sera une vraie aussi...
La généticienne de service se racle la gorge pour signifier son impatience.
— Je mets quelle dose en testostérone ?
— Maxi !
— ...
— Vous allez avoir un gorille, lance la spécialiste.
— Et tu fais quoi de ta part de féminité, Alban ? Tu sais bien que c'est cela qui me plaît en toi.
Petit rire étouffé de la praticienne.
— Justement, rétorque Alban. Justement. Il faut un homme à la maison ! Il faut sauver la famille. Il faut assurer l'avenir.
— Avec un monstre gonflé de testostérone ? Tu le vois comment notre avenir ? Un bébé avec un bazooka dans chaque main ?
Il chasse l'image d'un haussement d'épaule.
— Tout de suite les excès.
— Cinquante-cinquante ? propose la généticienne.
— Ça va pas nous faire un hermaphrodite ça ?
— Alban !
— Je sais pas. Je me renseigne. Y a pas risque de jumeaux ?
La femme en blanc ignore sa question. Elle se concentre à nouveau sur notre fiche.
— Et le cerveau ? demande-t-elle le plus sérieusement du monde.
— Bien sûr qu'il lui faut un cerveau ! s'écrie Alban.
— Je veux dire : plutôt droit ou plutôt gauche ?
— ???
Elle s'applique à préciser :
— Le cerveau droit commande principalement l'instinct, l'imaginaire, les sentiments ; le gauche est plus mathématique, plus concret, plus...
— Viril, précise Alban.
— On peut simplifier comme ça, admet le docteur.
— Alors, un cerveau gauche, tranche Alban.
J'interviens d'une petite voix :
— Avec une majorité d'œstrogènes, alors. Si possible.
La généticienne me lance une œillade inquiète et prend note.
— Il aimera le sport et les voitures, rêve Alban en se laissant aller à un large sourire ouvert sur d'heureuses perspectives.
— Couleur des yeux ?
— Je te laisse choisir, me dit Alban en grand seigneur. Je regarde les siens qui sont marron profond.
— Bleus !
— Nous garantissons un QI de 120 minimum. Voulez-vous une option ?
— Une option ?
— L'élite se situe entre 130 et 150. Au-delà, ce sont des génies.
Elle nous dévisage et nous soupèse avec une attention assez soutenue puis conclut :
— À mon avis, 120 devrait vous suffire.
— Va pour un 120, dis-je. Qu'on arrive à comprendre notre enfant, quand même...
— Vous nous le remettez tout équipé ? demande Alban toujours pragmatique.
— Absolument. Avec le berceau, le landau, une provision de couches, un stock de lait déshydraté... À moins que madame souhaite l'allaiter elle-même... Elle baisse les yeux sur ma poitrine, la cherche dans les plis de mon pull, fait la grimace. Prenez les options, conseille-t-elle.
— Ça, c'est chasse gardée, rigole Alban avec une finesse que personne ne remarque.
— Vous avez 48 heures pour réfléchir, annonce le docteur, en refermant son dossier. Ceci n'est qu'un début.
— Les préliminaires, en quelque sorte, dit Alban qui, de toute évidence, s'y connaît.
La plaisanterie n'aura pas d'écho.
Le docteur écrase notre demande sous un vigoureux coup de tampon. Alban et moi nous penchons par-dessus le bureau pour nous assurer que la feuille contenant notre désir de grossesse n'est pas entièrement pilonnée. Elle est saisie entre deux doigts et lancée dans une corbeille de plastique beige.
— Et voilà ! Vous allez pouvoir passer au prélèvement.
— ...
Alban se tâte les poches, inquiet, fébrile. On est sortis si rapidement qu'on a oublié de prendre nos éprouvettes.

Nous remontons chez nous frustrés, insatisfaits. Penaud, Alban s'excuse. Moi, je reste avec une sorte de manque.
— Je suis désolé, lâche-t-il. C'est la première fois que ça m'arrive.
— Je prépare un plat de pâtes, dis-je, en allumant la télé.
Al dente, précise Alban.
Je sais. La dernière fois, elles étaient toutes molles...

PRIX

Image de Hiver 2019
318

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Génial ! Un bébé qui marche...à quatre " pâtes " !
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Génial, le commentaire !
·
Image de Felix CULPA
Felix CULPA · il y a
Merci Vivia, je suis un passionné de jeux de mots !
·
Image de Alain.Mas
Alain.Mas · il y a
Il ontc eu bien de la chance d'oublier leurs éprouvettes. Si c'est pour avoir un sorte de clone, non merci. Mes voix. J'ai écris un texte Sur les Derniers Jours., si cela vous interesse le lire, merci.
·
Image de Cano Pée
Cano Pée · il y a
Très belle chute .. l'absurdité même ! J'attendais le rapport avec le titre 😁👌
·
Image de Joan
Joan · il y a
Pourvu qu'on n'en arrive pas là. Le seul point positif : le QI... En une seule génération l'humanité deviendrait intelligente.
·
Image de Gérard Aubry
Gérard Aubry · il y a
Quel avenir, ...proche!!! Bien ! G.A.
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Vous aussi vous êtes né comme ça ?
·
Image de Réginald Ress
Réginald Ress · il y a
Bravo; On y est. Du vrai avec des petits bouts de vécu et une pointe de véridique. Très bon.
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Des petits bouts, des petits bouts...?
·
Image de André Page
André Page · il y a
Ah zut, ils n'avaient donc pas prévu l'imprévisible! Comment concrétiser dans ce cas très spécial :) :) Merci Vivian pour ce voyage dans un lointain passé, maintenant nous ne sommes depuis longtemps que de vagues globules qui qui ne font font que des bébés bulles en bégayant... ;)
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Merci à toi, André.
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Pas d'éprouvettes !.. Et ils n'en avaient pas sur place !? ...
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Non. Il faut apporter la sienne. Tu n'es pas au courant ?
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Non, je savais pas !.. J'en apporterai une quand j'irai faire un bébé.. :-)
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Apportes-en une aussi pour aller me soutenir en finale (avec mon cœur gros). Vite ! Je suis n°1, ça ne va pas durer !
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Pas de soucis, j'y vais de ce pas !
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Je te force pas la main mais le pied !...
·
Image de Lange Rostre
Lange Rostre · il y a
Tant que cela reste correct !....:-) :-)
·
Image de SakimaRomane
SakimaRomane · il y a
Espérons que ça restera de la fiction, c'est tellement agréable à faire...Hummmm.... Je m'égare :)
·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
Ah ? Il faudra que j'essaie...
·
Image de Lolanou
Lolanou · il y a
C'est génial mais peu romantique et même très frustrant. :-)
Lirez-vous "Les âges de la vie" ?

·
Image de Vivian Roof
Vivian Roof · il y a
C'est juste une petite comédie. Et je vous rassure : les bébés se font toujours avec des choux et des roses !
·

Vous aimerez aussi !

Du même auteur

TRÈS TRÈS COURTS

Cambrure-la-Douce est une bourgade éteinte à l'heure où j'y passe. Un paisible village endormi autour d'un clocher et qu'épargne le sabre d'une nationale. Il s'étire le long d'un ruisseau qui...

Du même thème

TRÈS TRÈS COURTS

Je passais mes journées à errer dans les métros. Je suis artiste. Enfin c'est ce que les gens disent lorsqu'ils me voient dessiner. Pour la police, je suis plutôt un vandale, quand elle me ...