À la recherche de Tatie Bienveillance

il y a
3 min
4072
lectures
27
Qualifié

Curieux et voyageur, j'aime la vie, ses calmes et ses tempêtes. Le monde et ses pays où jamais les yeux ne se lassent. Les livres qui nourrissent l'âme et l'esprit. Enfin "Les Autres" qui sont  [+]

Image de Eté 2016
Titou et Capucine s’approchèrent doucement du comptoir. Bientôt une immense blouse grise large comme une plage sans fin se pencha vers les deux frêles silhouettes.
La blouse grise se mit à parler :
— Dites-moi les pitchounes, qu’est-ce que je peux faire pour vous ?
— Vas-y, dit Titou en poussant du coude Capucine qui ne demandait rien mais qui se lança quand même :
— C’est la maîtresse qui nous a envoyés voir pourquoi on a perdu la bienveillance. Alors comme ici c’est les objets trouvés...
— C’est quelque chose de très particulier que vous recherchez là, je pense que seul Bouldemise pourra sans doute vous aider.
D’un geste de la main il les invita à le suivre dans les méandres poussiéreux qui s’enfonçaient dans le ventre de la terre qui commençait dans l'arrière-boutique.

Il flottait une odeur d’encaustique et le bois renvoyait les reflets fatigués d’objets orphelins. Bouldemise s’avança vers eux, il avait dompté sa crinière de lion qui s’étalait vaincue en un grand boulevard qui partageait son crâne en deux champs identiques.
Son corps avait toujours une question d’avance tandis que son cerveau une réponse de retard. Si bien que lorsqu’il s'avançait on avait l’impression qu’il reculait. Il les écouta et ses grands yeux complices balayèrent leurs inquiétudes. Équipé d’une torche, il entraîna les enfants dans un long et tortueux couloir. Enfin, Ils débouchèrent à l’intérieur d’une sorte de gigantesque cheminée dont le sommet se perdait au-delà du regard.
Titou, les sourcils froncés, ne put s’empêcher tout en triturant sa chemise de demander :
— Dites monsieur, on est où ?
— Dans la tour des valeurs perdues, là où viennent se réfugier les valeurs quand elles sont fatiguées. Par exemple..., dit-il en indiquant du bout d’un long bâton une ligne sur un gigantesque tableau.
Mais Capucine l'avait déjà déchiffré à haute voix :
— La Patience !
— En effet, expliqua Bouldemise, il est indiqué que la patience est sur le terrain et le fait est qu’on ne la voit pas souvent venir se reposer...
On va maintenant aller vérifier car je vois que la bienveillance serait apparemment là.
Une nacelle apparut au-dessus de leurs têtes. Tous trois montèrent à bord. Et dans un léger cliquetis, ils s’élevèrent rapidement dans les étages. Capucine triturait ses tresses tandis que Titou, peu rassuré, laissait ses yeux glisser sur les rangées d’alvéoles qui ressemblaient à de petites grottes.
Ils ressentirent à peine les effets du freinage lorsque que la nacelle se plaça devant une alvéole. Ils surprirent, assises autour d'une table ronde, quatre joueuses de carte en pleine action. Il y avait là, maquillée et peignée façon grand vent la Paresse qui dessinait avec sa cigarette de légers ronds de fumée. À ses côtés, la Gentillesse taquinait la Mauvaise foi qui manifestement trichait. Tatie bienveillance, elle, portait un chignon harmonieux et dégustait une glace rose les yeux manifestement dans le vague.
Bouldemise explosa, l’index levé il s'adressa à la paresse et à la mauvaise foi :
— Vous n’avez pas à être là, les deux pipelettes, retournez illico dans la tour des Vices et sur le champ, et je ne répéterais pas.
Les deux créatures emplumées se dématérialisèrent sans demander ni reste ni taxi.
Tatie bienveillance, un peu de chantilly sur le bout du nez, se redressa en reprenant ses esprits. Bouldemise la désigna aux enfants d’un signe du menton.
Titou se lança courageusement :
— Madame Tatie c’est vous qu’on cherche et notre maîtresse a dit qu’on a besoin de vous là en bas.
— Et même que c’est urgent ajouta Capucine à demi caché derrière son cahier.
Bouldemise :
— Vous voyez les enfants, c’est un exemple de ce que la paresse peut faire si on lui laisse le champ libre, on oublie ses responsabilités... ! dit Bouldemise, qui leur posa alors la question : au fait les enfants, vous savez à quoi ça sert la Bienveillance ? Devant leurs grands yeux écarquillés, il enchaîna, c’est la disposition du cœur qui permet de prêter attention aux autres avec gentillesse. Et ainsi de mieux les comprendre, en nous apprenant que l’on n’a pas toujours raison.
Titou hocha la tête d’un air entendu alors que Capucine laissa ses sourcils former deux petits toits pentus.
La Tatie, dépitée de donner une si piètre image d’elle, se leva rapidement en défroissant sa robe.
— Je pensais ne plus servir à grand-chose, n’étant plus adaptée à ce monde trépidant. Mais si vous le dites les enfants, je vous crois et il faut donc que j’y retourne. Un large sourire éclairait maintenant son visage.
Bouldemise se mit à la manœuvre pour faire redescendre tout le monde.
Après avoir bien fait un dernier coucou à Tatie Bienveillance et remercié Bouldemise qui se redressa fier comme un beau matin d'été, ils se retrouvèrent tous deux dans la rue.
Tout en marchant, Capucine, un rien inquiète, demanda à Titou :
— Tu crois qu’ils vont nous croire demain en classe, quand on va leur raconter ça ?
— Ça dépend si il y en a assez pour tout le monde.
— Assez de quoi ?
— de Bienveillance.

27
27

Un petit mot pour l'auteur ? 39 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Nouvelle lecture ce soir de ce conte : Merci de continuer ce partage.
"le coq et l'oie", poème-fable, est en finale du prix été 2016 jusqu'à DEMAIN à 17 heures !
Merci Beaucoup si vous venez le soutenir !.
http://short-edition.com/oeuvre/poetik/le-coq-et-l-oie

Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Bravo pour ce conte philosophique très bien écrit . Je vote pour que Tatie Bienveillance se rappelle à beaucoup d'entre nous.
Sur ma page, je propose "le coq et l'oie" à la manière de LA FONTAINE. Je vous invite ? Plus que cinq jours !

Image de Véronimo
Véronimo · il y a
Bien dans l'idée de ce que je fais pour mon fils : des concepts importants pour les enfants. Merci !
Image de Jackedit
Jackedit · il y a
Que la force soit avec lui ...et aussi une bonne dose de bienveillance.... Merci Véronimo
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
Sympathique conte philosophique
Image de Sauvagere
Sauvagere · il y a
Joli conte philosophique
Image de Mirgar Garrigos
Mirgar Garrigos · il y a
Joli conte pour petits et surtout bien grands!+1
Image de Jackedit
Jackedit · il y a
Merci Mirgar !
Image de Yves Le Gouelan
Yves Le Gouelan · il y a
Un doux vent de folie douce, un brin de surréalisme, rafraîchissant pour les neurones.
Image de Jackedit
Jackedit · il y a
et nous avons grand besoin de folie même douce ! merci Ancre...
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Voilà une jolie façon de personnifier les valeurs humaines ... et j'aime beaucoup "Bouldemise qui se redressa fier comme un beau matin d'été" ... Quelle comparaison originale ... Bravo !!
Image de Jackedit
Jackedit · il y a
Merci Katy ...Il a effectivement parfois fière allure et puis "Fier comme un bar tabac" avait déjà été copieusement utilisé ;o)!!!
Image de F. Gouelan
F. Gouelan · il y a
Il faudrait que Tatie Bienveillance se fasse plus présente un peu partout, dans les cours d'école et chez les grands aussi.
Image de Jackedit
Jackedit · il y a
ok bonne idée ! ...On va lui organiser une grande tournée ...chez les petits, les moins petits, les presque grands ...et surtout chez les très grands !!!
Image de James Wouaal
James Wouaal · il y a
Trop mignonne cette histoire. Bien écrite en plus.
Image de Jackedit
Jackedit · il y a
Merci James !

Vous aimerez aussi !