Une histoire de brigadier

il y a
1 min
10
lectures
3

Une vierge folle vous invite à partager sa folie passagère , éphémère , de moisson de rimes s'enchevêtrant dans l'espace ésotérique , érotique , fantasmagorique , éclectique , électrique  [+]

Quand tapent les trois coups
Alors rideau se lève,
On découvre tout à coup
L'ensemble du décor,
On est comme dans un rêve
Et, on attend, alors,
L'entrée des comédiens
Qui, là, sur cette scène
Vont jouer chacun un rôle,
Un rôle de tragédien
Ou quelque chose de drôle,
Comme le ferait un clown
Au milieu d'une arène
Dans sa trop grande doudoune
Au ton multicolore .
Un jour, on jouait "L'Aiglon",
C'était bien au théâtre,
Je ne sais plus son nom,
Les trois coups résonnèrent
Comme trois coups de tonnerre,
C'était pas l' brigadier
Qui venait de taper,
C'était Sarah Bernhardt
Et son teint olivâtre
Qui faisait son entrée .
Elle avait un pilon,
En bois, comme il se doit,
Et comme une dame qui boite
Elle le tapa trois fois
Avec l'extrémité .
Le rideau s'est levé,
Alors les gens ont dit :
"C'est elle, la voilà !"
Et ils l'ont applaudie .
Tout le monde se souvient
De ce coup de théâtre .
Il est devenu célèbre
Elle, le devint aussi .
Et depuis quand commence
Une belle tragédie,
Alors, moi j'y repense
Et ne suis pas surpris .
Si, belle Sarah aussi
Se retourne dans sa tombe,
Il y aura une chance
Qu'elle tapera les trois coups
Comme une blanche colombe
Pour nous faire coucou ! .
3
3

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
oh ... c'est déchirant d'émotions .... trop beau à lire ( je me répéète mais que te dire d'autre ? .. c'est beau ...)
Image de Pierre PLATON
Pierre PLATON · il y a
Frustrés de théâtre cet été, cette évocation maline nous en évoque la magie. Merci !

Vous aimerez aussi !