1
min

Symphonie automnale en Fa bémol mineur

Image de Louis Rubellin

Louis Rubellin

27 lectures

4

Tombant et frappant la Terre
Les cadavres jonchent l’humus
Et embaument l’atmosphère
Dans les vendanges de Bacchus.

Les cadavres jonchent l’humus
Dans la fraîche chaleur du soir.
Dans les vendanges de Bacchus
Seul le sol chante dans le noir.

Dans la fraîche chaleur du soir
Quand chaque cigale s’est tue
Seul le sol chante dans le noir.
Témoin d’une vie dévêtue.

Quand chaque cigale s’est tue
Que le cours du fleuve ici-bas.
Témoin d’une vie dévêtue,
Fin du royaume de Saba.

Que le cours du fleuve ici-bas
Voie les ébats de ses amants,
Fin du Royaume de Saba,
S’arrêter silencieusement.
4

Un petit mot pour l'auteur ?

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Michaël ARTVIC
Michaël ARTVIC · il y a
Et en plus vous redoublez !!!
Image de Louis Rubellin
Louis Rubellin · il y a
Eh oui que voulez-vous ! ;)
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un pantoum entre terre et ciel ...
Image de Louis Rubellin
Louis Rubellin · il y a
Merci Miraje !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
La mort nourrit la vie et les horreurs, la tristesse, le désespoir... nourrissent nos textes ;)
Image de Louis Rubellin
Louis Rubellin · il y a
C'est vrai, c'est vrai !.. Merci d'être venue et d'avoir aimé !

Vous aimerez aussi !

Du même thème

Du même thème