On a bien fait de laisser les volets fermés

il y a
1 min
999
lectures
687
Lauréat
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Quelle maîtrise dans le choix des mots qui composent ce poème aux accents lumineux ! Tout est soigneusement choisi et l'on se pelotonne volontiers

Lire la suite

Dans le doux d'un murmure  [+]

Image de Printemps 2019

Tu te roules, te déroules, t’enroules
Te roules encore dans l’aube retardataire
Elle lambine, tant mieux
Elle ne s’excuse de rien, la garce
Elle est joliment nue, sans insolence
Ni culotte ni panty ni caraco ni corset
Elle est nue, même pas maquillée
L’aube retient le jour entre ses cils de broussaille
Elle indécence tout, même toi, même le temps, même la taie
Émoi aussi
Les draps ont faim, froid, soif
Il faudra manger des céréales dans un gros bol
Boire du café chaud mais pas trop
Après, pas maintenant, après
On n’a pas fini de caresser le matin flemmard
Tu crépuscules longtemps mes frisottis
Petites mèches moites entre tes doigts moites
Dehors les coqs ont coupé le son
Larsen rangé au fond de leurs gosiers
Cloués, leurs petits becs avec des pignes de pin
Débranchée, la radio paysanne dans le tracteur jaune
Les grandes meules couleur soleil sont des guitounes pour les piafs
Leurs haillons sont noirs, ils brillent sur les épaules du cerisier
Un ruban de satin couleur ortie sangle la paille pliée
Tu sarriettes ma bouche pipelette
J’encamomille tes lèvres bées
Ventres tout chauds, mouillés, touillés, fouillés
Des gouttes coulent, un flot
Puis un murmure se tait presque
Quatre omoplates griffées, il est midi

Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

Quelle maîtrise dans le choix des mots qui composent ce poème aux accents lumineux ! Tout est soigneusement choisi et l'on se pelotonne volontiers

Lire la suite
687

Un petit mot pour l'auteur ? 286 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Pascal Dut
Pascal Dut · il y a
Humm délicieuse sensualité, et ces mots nouveaux qui la racontent . Magnifique
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Je relis avec délectation ce poème, et j'en apprécie encore toutes ses subtilités et ses belles trouvailles. Un véritable petit bijou !
Image de Gaby S
Gaby S · il y a
Magnifique !
Image de Stéphane Sogsine
Stéphane Sogsine · il y a
Je ne vous lis qu'aujourd'hui..." Quatre omoplates griffées, il est midi" et déjà j'ai envie de vous relire
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
OUI
Image de Mohamed Laïd Athmani
Mohamed Laïd Athmani · il y a
Très joli poème!
J'aime, faute de plus.
Je vous invite à soutenir :
« DIGOINAISES… » qui est en finale.
https://short-edition.com/fr/oeuvre/tres-tres-court/digoinaises-corps-et-ame
Merci d'avance.
Prenez soin de Vous!
Bonne fin de soirée!

Image de Gabriel Meunier
Gabriel Meunier · il y a
Ca c'est de la décroissance, de la vraie ! On n'en serait peut être pas là si....
Image de Isa. C
Isa. C · il y a
J'a do re!!!!!
Image de JFG Sanshiro
JFG Sanshiro · il y a
J'aime beaucoup, tout simplement.
Image de Réginald Ress
Réginald Ress · il y a
Haaaa, elle est belle, la France ! Elle est bien partie, la France ! On va bien la relever, la France, avec des créatures qui se lèvent à midi ! Je suis bien certain qu'elle est au RSA, qu'elle vote à gauche, qu'elle touche des allocs', qu'elle est inscrite à Pôle Emploi et touche le chômage sans chercher de travail, et peut-être même qu'elle est immigrée sans papiers ! Ah oui, elle est belle, la France !
...Oui, elle est belle si on peut y rencontrer la vraie beauté, simple et silencieuse, au saut du lit, dans la plénitude d'un jour parfait. Oui, elle est belle, la France, tant que Sylvie nous transporte dans un ailleurs où on aimerait tant rester...
Tu es une vraie conteuse, ne changes rien.
Merci.

Vous aimerez aussi !