Malgré la grêle

il y a
1 min
240
lectures
31
Qualifié
Lorsque pesant comme du plomb
Tombe un déluge de grêlons
D'un ciel plus noir que le carbone
Dans la torpeur du glas qui sonne

Gorge serrée par la détresse
D'un délire de petitesse
En fuite vers les marécages
Ma vie fatiguée mise en cage

Me noyer dans le Pacifique
Nostalgie de l'inorganique
Mon vouloir-vivre est puits sans fond
Incessant combat sans raison

Sans cesse varie le tempo
Mais tout s'écoule sans repos
Dans les cascades rugissantes
Et les profondeurs effrayantes

Vertige des métamorphoses
Entre les ruptures et l'osmose
Être encore, inlassablement
Sans aucun aboutissement

Des limbes cent fois rescapé
Toujours naïf, toujours trompé
Sans céder, mon désir persiste
Increvable récidiviste

Et le rocher gravit la pente
De nouveau, après la descente
Jamais Sisyphe ne renonce
C'est son courage que j'annonce

Mes vendanges malgré la grêle
Sur l'imprenable citadelle
D'une âme forte qui traverse
Un champ de mines sous l'averse

Renoncer pour mieux conquérir
Et encore apprendre à souffrir
Sous la mitraille entre les trêves
Ma poitrine arborant un rêve

Une lame de probité
Un bouclier d'humilité
Pas de noblesse héréditaire
Ma fidélité à la terre
31

Un petit mot pour l'auteur ? 53 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Roya Khalasi
Roya Khalasi · il y a
Immédiatement après une première lecture, ce poème donne déjà envie de le relire.
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Merci beaucoup pour votre lecture (et votre relecture), Roya. Votre appréciation me fait vraiment très plaisir !
Image de François Duvernois
François Duvernois · il y a
Une sorte de quête. Très beau texte.
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Merci pour votre lecture, François. Votre appréciation me fait très plaisir !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
C'est pas plus gai en 2ème lecture !...
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Oui, je confirme, ça ne me décroche même pas un sourire même en 12ème lecture... mais si j'ai bien vérifié pas de faute d'orthographe, c'est déjà ça ;-) Merci d'avoir relu, en tout cas, Joëlle !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Ici, on attend un cyclone, alors... ;)
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
On poursuit sa quête, on implore la terre et on boit un coup ♫ A la vôtre Bruno ♪
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Tchin ! Santé ! Et merci !
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Le terre... quoiqu'il arrive...
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
"Le" terre, Alice ? Oui, pourquoi pas, qui nous dit que notre planète est féminine ? En tout cas merci pour la lecture, et plus sérieusement, oui, soyons fidèles à elle (ou à lui ;-)
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
À lire ces mots le matin, où est la corde pour me pendre ?
Bon, c’est beau quand même, amitiés et bon courage Bruno 🙂

Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Merci Fred, tout va bien en fait ;-) mais j'aime bien explorer le côté sombre de la condition humaine et j'avais, pour faire bonne mesure, envoyé aussi un texte plus léger mais qui n'a pas été qualifié, tant pis...
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Ah me voilà rassurée. À propos de textes non qualifiés, j’en ai un petit sur ma page, qui était un essai de poème en vers brisés. Si cela vous amuse de chercher les deux significations contraires du poème :
La vie aux deux visages, la médaille et son revers (Fred Panassac)

Image de Daisy Reuse
Daisy Reuse · il y a
"Mon vouloir-vivre est puits sans fond".
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Oui, ce que nous sommes en réalité, ou ce à quoi nous sommes reliés, un vouloir vivre, inépuisable (je rends à Arthur ce qui appartient à Schopenhauer) Merci pour votre lecture, Daisy.
Image de Marcel Faure
Marcel Faure · il y a
"Renoncer pour mieux conquérir"
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Renoncer, oui, à l'heure où renoncer équivaut à être frustré dans l'idéal "consumériste" actuel, et conquérir, mais pas pour posséder davantage, plutôt se conquérir soi-même. Merci pour votre lecture Marcel.
Image de A. Sgann
A. Sgann · il y a
Persévérance et abnégation !
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Oui, aux antipodes sans doute des valeurs dominantes de notre société, où règne l'illusion du bien-être par la consommation, pour ceux qui en ont les moyens, et pour beaucoup d'autres, la frustration, le déclassement, le labeur ingrat... Merci pour votre lecture !
Image de Olivier Descamps
Olivier Descamps · il y a
Ce vin résonne comme une âme, toujours à façonner pour la rendre plus belle !
Image de Bruno Teyrac
Bruno Teyrac · il y a
Merci pour votre lecture et votre ressenti, Olivier !

Vous aimerez aussi !