Mains-libres

il y a
1 min
23
lectures
4

"There is no dark side of the moon really matter of fact it's all dark " ECLIPSE.

Depuis son arrivée au camp
Il est source d'interrogation
Ses codétenus le dévisagent
Se demandent qui il est
Quels crimes a-t-il commis ?

Au camp, on le soupçonne
On parle surtout de ses mains
Des mains de géant
Des mains capables d'étrangler
Des mains coupables.

Au camp, on creuse
On est tous camarades de labeur
D'ici on ne s'évade pas
On remue la terre
On charrie des tonnes de pierre.

Au camp, on sue
On donne sa vigueur et son sang
En creusant on s'amende
Chaque pierre extraite est un gage d'avenir
Un espoir insensé.

Au camp, on se tait
On trime sans se plaindre
Sous l'œil impitoyable des gardiens
On reçoit leurs coups de fouet
Lorsqu'on tente d'aider un camarade.

À l'entrée du camp, il est écrit :
"Le travail rend libre "
Mais ici, on est si peu de chose
Tout juste un matricule
Deux-mains à l'œuvre.

Kephas.
4

Un petit mot pour l'auteur ? 2 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Marcel Faure
Marcel Faure · il y a
Le travail rend libre, ceux à qui il profite.
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Si ce n'était que ça...
Je m'incline en silence.